Lueur d’espoir pour les cheminots : Le train sifflera en juillet prochain… !

1

«Le train bougera en juillet ou en août 2021 ont déclaré les ministres en charge respectivement du Transports et du Travail. Voilà de quoi apporter du baume au cœur des travailleurs de la Régie du chemin de fer du Mali mais aussi des  riverains qui attendent depuis belle lurette le ‘’sifflement’’ du train. Mais à condition que les ingénieurs, les techniciens et les mécaniciens du chemin de fer se mettent en première ligne.

Ces propos de cet ancien connaisseur du chemin de fer ne sont pas tombés dans des oreilles de sourds. Ainsi le mardi 24 mars 2021, le garage de Korofina a connu une animation inhabituelle : les mécanos, techniciens et ingénieurs ont remis en marche la CC 2205, cette vieille locomotive qui a arrêté de démarrer depuis des années. Le bruit de son redémarrage a drainé  une foule de curieux vers les ateliers centraux. Le bruit de ce vieux machin qui roulait encore à la belle époque d’Amadou Toumani Touré, suscite l’espoir plus de dix ans après. La seconde locomotive, la CC 2207, dont la panne est plus importante selon un spécialiste sera-t-elle sur pied ? Elle serait dépourvue de tuyauterie et d’autres pièces coûtant semble-t-il très chères. Mais  ce n’est pas la mer à boire.

Se donner la main

Selon un cheminot, il y a une confraternité structurée entre cheminots qui s’étend même au-delà de nos frontières. Cette solidarité peut être mise à profit pour le redémarrage de la régie du chemin de fer du Mali. A ses dires, un cheminot a plus de facilité qu’un ministre de négocier une machine dans un autre pays.

Drissa Togola 

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Quel est l’inconscient parmi vous conscients des fils du Khasso qui a profité de l’obscurité la plus obscure de cette ère démocratique pour mettre fin à ce précieux sésame qu’est le chemin de fer du Mali? Au moins un autre fils du Khasso est entrain de montrer l’intelligence des autres fils de cette contrée du Mali, comme pour dire que cet espace est bondé d’hommes intelligents capables de soulever des montagnes. Comment peut-on détruire un chemin de fer et le seul qui va sur la mer à Dakar? Il faut être fou et c’est ce fou qui a pris le pouvoir en juin 1992. Mais il faut dire à ce bâtisseur du Khasso de faire bien afin que l’histoire ne soit pas déçue de lui en choisissant du bon matériel et mettre en place de bons gestionnaires pour le fonctionnement de cette nouvelle entreprise. Il faut à ce bon fils du khasso d’être très attentif à cette entreprise afin d’éviter aux rapaces de s’en accaparer comme exactement dans autres domaines de développement de ce pays. Il faut faire fie de tous ces fléaux qui gangrènes les différents secteurs de ce pays. Nous espérons que ce fils digne du Khasso donnera à sa communauté ce précieux sésame tant attendu depuis très longtemps. Monsieur Dabo ne décevez pas vos compatriotes et votre communauté; soyez juste et sincère pour le bonheur de votre pays.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here