Transport urbain : Les motos taxi ont pignon sur rue

0

Le succès, ils le doivent au faible coût de transport, un gain de temps. Clients hésitent entre qualité de prestations et prix de la course.

L’idée paraissait presqu’irréaliste quand la première société lançait le défi en mai 2018. Très vite, elle est  une alternative crédible aux yeux de nombreux citadins redoutant les bouchons monstres, donc soucieux de gagner du temps. Première à se lancer sur le marché, la société Téliman semble avoir conquis la confiance des usagers avec un service bien sécurisé et moins couteux. Son succès grandissant a créé un appel d’air dans lequel se sont engouffré d’autres acteurs.

Partout à travers les rues de la capitale, ces motos taxis poussent comme des champignons. La société Téliman considérée comme leaders sur ce segment avec un service bien professionnel et formel,  voit la concurrence s’enfler de jour en jour. Bien entendu, le transport par moto apparu récemment manque d’encadrement qui pourrait s’imposer par la suite.

Challenger Boxer tente de lui tenir la dragée haute.  A la différence la première société, selon un de leur ancien conducteur, Boxer a misé sur les conditions de travail beaucoup plus favorable à ses agents. A qualité de service égale, Boxer offre plus d’avantages. Hormis ces deux compagnies, des particuliers se lèchent les babines, en transformant leur moto particulière en moyen de transport urbain, avec le risque d’inconfort du client embarqué et d’inobservation des règles de circulation routière. Le quartier le plus loti par le nouveau phénomène est Lafiabougou, en commune IV où une place leur est réservée non loin du marché.

 

Qualité ou prix ?

Peu de clients ont souci de la qualité des prestations offertes par les acteurs,  l’essentiel étant d’arriver à destination. Il ressort des témoignages recueillis en commune IV que les clients se soucient plus du prix que de leur sécurité et cet aspect semble favoriser les utilisateurs de moto personnelle à des fins de transport. Pour Djénéba Diawara une aide-ménagère résidant à Hamdallaye, qui quitte chaque jour son domicile avec la marchandise de sa patronne, c’est facile d’emprunter ces motos taxi que de passer des heures à attendre des mini cars qui arrivent souvent remplies. Les avantages des motos taxis se résument à une économie en temps et en coût de transport et plus encore est toujours, elle arrive aux premières heures de la journée au marché, ce qui lui permet d’écouler rapidement la marchandise et retourner à d’autres occupations.

A l’opposé, cette jeune infirmière du nom de Mariam Sandaré, l’aspect sécurité est l’une de ses principales exigences pour emprunter ces motos. Je quitte tard souvent le boulot alors ce serait dangereux de ne pas les prendre en compte (compagnie, et les référence de la moto), a-t-elle affirmé.

En somme, le  secteur est promis à un bel avenir. Si et seulement si tous les acteurs du transport urbain cheminent dans le sens de sa meilleure organisation afin d’en réduire les inconvénients et maximaliser les avantages  au profit des usagers.

Ousmane Mariko

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here