De quoi je me mêle / Eeee Allah, c’est ça Maliba ?

21

Ségou, la région régnante aujourd’hui-  Objet : on  demande à un vieux son sentiment sur le Mali. Garantie demandée : l’anonymat. Modibo Kéita ne passant pas pour goûter les blagues apatrides. Anonymat accordé.

Le vieux fait le parallèle entre son pays et l’animal (hippopotame) dont il tire le nom et décrète : « Article 1 : il ne nous reste plus que la queue. Article 2 : même cette queue on la perdra».  Figurez-vous que le vieux disait ça parce qu’il était contre  la culture de la pastèque dont les semences venaient de chez Mao. Imaginons-le vieux en 2012 revenant trouver les deux-tiers du pays aux mains d’un millier d’occupants -peut-être moins ?- Ou trouver le monument de l’indépendance cadavré  à Tombouctou, le mausolée de Cheick Bekaye cadavré, des familles de nouveaux manchots à Djinguirayber ou Gao III. Ou voir l’Algérie dont nous avons hébergé les combattants se battre pour que le Nord ne soit libéré que par la négociation avec ceux qui l’ont pris par armes, flagellations, viols, pillages, amputations et lapidations. Les mêmes Algériens qui en voulaient à mon grand-frère -qui savait peut-être pourquoi il ne le faisait pas- de ne pas combattre Abuzeid et Belmoktar ! Heureusement tout n’est pas mauvais. Les contrôles nocturnes par exemple, ça marche. Notamment sur les artères éclairées, l’endroit préféré des malfrats et autres terroristes qui détestent l’obscurité. Avec des flics qui ne blaguent plus et qui te disent que le  passeport n’est pas une pièce d’identification valable, car ne comportant pas les noms du père et de la mère du titulaire. Lesquels sont obligés d’être sur le lieu où sont contrôlés leurs enfants, selon le nouveau décret d’une période de transition dirigée par un président tout de suite affublé de l’adjectif restrictif « intérimaire ». Intérim de celui qui est parti ou de celui qui va venir ? Mêlez vous de vos oignons, ici c’est Maliba. Article 1 : répétez ! Article 2 : concluez !

Adam Thiam 

Commentaires via Facebook :

21 COMMENTAIRES

  1. LES CONCERTATIONS NATIONALES PERMETTRONT DE MIEUX PRÉPARER ET MIEUX FAIRE LA GUERRE PLUS TARD EN CAS DE DÉSACCORD EN AYANT L’ADHÉSION ET LA PARTICIPATION DE TOUS LES MALIENS.

    ELLES PRÉPARENT AUSSI A LA RÉCONCILIATION NATIONALE ET A LA RECONSTRUCTION DE L’UNITÉ NATIONALE.

    ELLES DOIVENT DONC ÊTRE ORGANISÉES AVANT LA LIBÉRATION DU NORD.

    LEUR PROGRAMMATION DU 26 AU 28 NOVEMBRE 2012 EST JUDICIEUSE ET LA PARTICIPATION DE TOUS LES MALIENS MILITANT POUR L’INTÉGRITÉ TERRITORIALE ET LA LAÏCITÉ EST SOUHAITÉE.

    Bonjour,
    Pour ne pas perdre ce qui reste, la queue, de cet important animal, qu’est l’hippopotame Mali, les concertations nationales seront judicieuses.

    Comme dit le Premier Ministre du Mali, Dr Cheick Modibo Diarra, les concertations nationales constituent une occasion pour regrouper tous les Maliens et non pour les diviser.

    Effectivement, elles doivent concerner et intégrer tous les Maliens.
    Elles ne doivent pas se polariser uniquement sur les préalables (feuille de route, restauration de l’intégrité territoriale, élections, démocratie, décentralisation, sécurité), certes indispensables, mais aussi et surtout sur le futur souhaité par les Maliens.

    Elles doivent avoir des ramifications au niveau régional pour fédérer tous les besoins et les préoccupations des communautés et de tous les Maliens.

    LEUR TENUE N’EST PAS EN CONTRADICTION AVEC LE FAIT DE FAIRE LA GUERRE PLUS TARD CAR EN CAS DE DÉSACCORD PROFOND, LA GUERRE SERAIT INÉLUCTABLE.

    Elles permettent de mieux préparer et mieux faire la guerre plus tard car permettent en cas de désaccord profond de mieux la préparer en ayant l’adhésion de tous les Maliens et leur participation à une guerre informationnelle (guerre stratégique de renseignements) qui sera plus précise et générera moins de dégâts (car les actions seront plus ciblées) qu’une guerre classique.

    En plus, elles généreront un calme relatif car pendant leur tenue les groupes armés qui souhaitent y participer devront déposer les armes, cesser la terreur qu’ils génèrent, s’engager pour la restauration territoriale du Mali et la laïcité.

    La guerre avant les concertations et avant la négociation avec les groupes (MNLA et Ansar Dine) s’ils désirent négocier, en s’engageant à déposer les armes mais aussi en s’engageant pour l’unité et la laïcité, rendra compliqué voire impossible la réconciliation nationale.

    Pour éliminer efficacement le terrorisme au Mali sans les dégâts collatéraux et garantir la réconciliation nationale et la reconstruction de l’unité nationale après la guerre, l’adhésion de tous à travers les CONCERTATIONS NATIONALES est indispensable et la GUERRE DOIT ÊTRE BIEN PRÉPARÉE à travers une guerre stratégique de renseignements et d’intelligence collective à laquelle doivent participer tous les Maliens et tout le monde.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
    E-mail : [email protected]

    • Si les concertations nationales sont prévues pour les 26 au 28 Novembre dans les conditions d’organisations que nous connaissons tous et que vous pensez alors à quand les ramifications régionales (comme vous le dites) en prélude à ces concertations nationales… à jamais.
      Nous avons appris une chose avec ce PM, il faut pas qu’il soit le maître d’œuvre sinon il va faire de la discrimination comme il l ‘ faite dans tout ce qu’il a fait.
      Ce personnage ne peut pas être celui du consensus, il est plutôt celui de la discorde et de la dissension.

  2. Merci M.THIAM, j’avoue que souvent certaines phrases dépassent ma compréhension très sincèrement. Autrement dit, je ne comprends pas tout ce que THIAM écrit malgré mes efforts inlassables d’y parvenir.
    Je vais poser quand même une question stipude!
    Monsieur THIAM est-il médaillé de l’ordre national du MALI ou pas?
    En toute honnêteté, il le mérite amplement et j’exhorte les autorités maliennes à y penser sérieusement car tout citoyen a droit à la reconnaissance de son mérite.
    Dommage que des gens comme IBA N’DIAYE soient honorés de haute distinction du pays au détriment d’un brave monsieur comme THIAM qui s’est illustré dans son métier. Cela n’est possible que dans le MALI d’ATT et d’AOK.
    Que dieu nous donne la sagesse de voir les choses autrement après cette crise que nous traversons!Amen!

  3. Merci M.THIAM, j’avoue que souvent certaines phrases dépassent ma compréhension très sincèrement. Autrement dit, je ne comprends pas tout ce que THIAM écrit malgré mes efforts inlassables d’y parvenir.
    Je vais poser quand même une question stipude!
    Monsieur THIAM est-il médaillé de l’ordre national du MALI ou pas?
    En toute honnêteté, il le mérite amplement et j’exhorte les autorités maliennes à y penser sérieusement car tout citoyen a droit à la reconnaissance de son mérite.
    Dommage les gens comme IBA N’DIAYE soient honorés de haute distinction du pays au détriment d’un brave monsieur comme THIAM qui s’est illustré dans son métier. Cela n’est possible que dans le MALI d’ATT et d’AOK.
    Que dieu nous la sagesse de voir les choses autrement après cette crise que nous traversons!Amen!

  4. Le vieux mourras d’une seconde mort en découvrant que :
    1- Un enseignant, fils d’enseignant, époux d’enseignante, a enterré l’école Malienne.
    2- Un général président, avec un ancien premier ministre général, un directeur de la SE général, un ministre de l’administration territoriale général, un ministre de la sécurité général, l’ont aidé a détruire la seconde meilleure armée de l’ouest Africain après celle du Nigéria.
    3- Qu’après tout cela, le Mali a perdu les 2/3 de son territoire.
    4- Que la récupération de ces territoires se fera désormais par les autres et pour le compte de ceux qui l’ont annexé. Eeee ALLAH !
    5- Que son Maliba est devenu Mali-ni.
    6- etc…
    7- etc…
    8- etc…
    9- etc…
    et 10- etc…

  5. Franchement ; Un humour si bien placé mérite vraimen sa place en ce moment de page noire de lhistoire malienne…..
    Une Fois encore Merci M.THIAM . Alla Ka i bolo mé ika bara la

  6. Merci Thiam.
    Au moins toi tu sais ce que tu fais. Et tu le fais avec la manière. Nous ne sommes plus beaucoup, les maliens comme toi.

  7. hors sujet:

    WAHOU WAHOU WAHOU!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Meeeeeeerciiiiiiiiiiiii à Algérie de prendre la décision de fermer ses frontières en cas d’attaque de l’armée malienne et des troupes de la CEDEAO contre les BA_____TARDS d’illuminés salafistes narco-traficants de rébelles, d’aqmi de MUJUAO et alliés. De toutes les façons les maques vont tomber. C’est tout ce que Bamako demandait à Alger depuis belle lurette. Allah ka bè sara ni Dina ni Haniya yé.

  8. Merci Thiam.Au Mali la Police n’a jamais su ce qu’est Une Identité!!!
    Un cadavre avec un Permis! on jette le permis ça ne peut pas servir pour une identification c’est au Mali.

    A SEGOU, on a trouvez une solution THIAM, cest juste collé une photo sur son acte de naissance et le tour est joué! là le Policier qui dit que cest pas signé par un commissariat, on l’envoie le faire signé à GAO par un Commissaire! Genial Non!!!

  9. mais pourquoi diable le “colosse de rhode” n’était pas à la rentrée solennele des cours et tribunaux de la Citée ?

    • parce que le président et le 1er ministre se partage les rendez-vous au sommet de l’état…

  10. Ce que l’Algérie dit est plus que limpide. Tous les maliens du Nord n’ont qu’à périr, pourvu que le mal ne les atteigne. Aux maliens d’en tirer les conséquences, car cela dure depuis 8 mois maintenant…

  11. Ségou, la région regnante aujourdhui??je prefere Segou le cordon ombilical du Pays.

  12. Après avoir bien suivi avant hier l’interview du Ministre en charge de la sécurité intérieur, je suis convaincu que le comportement actuel des forces de sécurité n’est qu’une illustration appliquée de la compétence de celui-ci.

  13. je croyait que le controle c etait de savoir si reellement l engin appartenait au detenteur. meme avec carte permis de conduire CI on te demande de payer sans recu. les controle sur la route on refuse le permis de conduire national pour les meme motifs en disant que le nom des parents n y figurent pas. la question que je me pose est un controle d identification ou de possession de CI etant donne que l Etat n a jamais voulu delivree cette piece a tous les citoyens au moins une premiere fois pour chacun puisse asssurer lui meme le renouvellement. Il faut reconnaitre que ce n est pas tous les agents qui ont ce comportement. J espere qu ils comprendront que le bien mal acquis ne profite guere.

  14. “…Les contrôles nocturnes par exemple, ça marche…” Oui Adam ca marche pour ceux…qui contrôlent. Pas plutard qu’avant hier, la brigade de gendarmerie de Kalanbacoro operait vers Garantiguibougou: les motocyclistes qui n’etaient pas en règle (vignette ou carte d’identité ) se voyaient poser la question par un certain Arouna: combien tu peux donner? :mrgreen: 😆 😀

Comments are closed.