Edito : Complot contre les FAMa !

0

C’est horrible, odieuse et inhumaine, la double attaque perpétrée, cette semaine,  par les forces du mal contre les forces de sécurité maliennes à Mondoro et Boulkessi. Le bilan est très lourd : 40 soldats maliens tués, deux capturés, 05 pick-up dont deux pièces techniques montées sur PK-M, 01 véhicule équipé de 14, 5 mm, 06 PK-M, 76 fusils d’assaut, 03 lanceurs de RPG-7, 02 mortiers SPG-9, et 02 de 60 mm saisis,  plusieurs caisses de munitions. Le coût de matériels saisis par l’ennemi s’élève à plus de 7 milliards de FCFA.

L’analyse de la situation révèle un grand complot contre nos vaillantes forces armées qui sont se sont battu vaillamment. Selon l’information qu’on a reçu se résume en ceci que l’appareil volant aurait essayé une panne sèche à Sévaré ; ce qui justifie le retard de l’intervention, temps qui aurait permis aussi aux terroristes de pilonner les deux camps dans lesquelles nos militaires étaient cantonnés. A force de recevoir les lances roquettes, ils sont sortis et c’est là où ils ont été cueillis par les assaillants au nombre à peu près de 300 et lourdement armés.

Avec ces attaques, on devrait se poser des questions sur la responsabilité et le degré de complot de la chaîne de commandement militaire qui à ce niveau tombe dans une négligence qui ne dit son nom. Un appareil volant dans un pays frappé par le terrorisme devrait être tout le temps rempli de kérosène…et surtout si c’est pour sauver la vie des hommes. Notre armée est victime d’un grand complot de certains chefs militaires en complicité avec l’Occident. Tout a été mis en œuvre depuis sous les présidents Alpha Oumar Konaré et Amadou Toumani Touré pour décimer notre armée. Et sous IBK, le complot continue où des milliards ont été injectés dans des mauvais avions, au moment même où le pays est en guerre.

Ils cherchent à tout prix à démoraliser et saper le moral de nos militaires. Sinon comment comprendre qu’un communiqué laconique circule, stipulant que ce sont les forces françaises qui ont permis aux soldats maliens de reprendre le camp de Boulkessi à l’ennemi. Cette information est fausse ! Car la réalité, c’est l’armée de l’air malienne qui a bombardé l’ennemi et repris le camp de Boulkessi. Nous connaissons notre armée et nous nous reconnaissons en elle. Elle est victime de complot et nous allons la soutenir contre vents et marées.  C’est sur cette armée que nous comptons pour garantir notre sécurité, mais avec certains chefs militaires corrompus, businessmen, il sera très difficile que cette armée aille de l’avant. Mais un jour viendra où ils seront démasqués.

Pour que l’hécatombe s’arrête, il est temps que les autorités pensent à redéployer les colonels et les généraux sur les théâtres des opérations. Il faut mettre des officiers valables au commandement de l’armée.

Aliou Touré

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here