Edito : Il est temps de débarquer Choguel !

4

Si Choguel ne peut organiser les élections, en sa qualité de chef d’un parti et d’un groupement politique, il ne doit non plus pas être celui qui prépare le processus ! C’est la logique. La sincérité, la transparence du scrutin électoral qui conduira au retour à l’ordre constitutionnel, dépend de cette logique. La nouvelle charte de la transition interdit au président de la Transition d’être candidat pour les prochaines élections présidentielles. Mais pas le premier ministre encore moins les membres du gouvernement. Dès lors, doit-on, fort logiquement, confier la préparation des élections à des personnes qui ont des intérêts particuliers liés à ces élections ? Le faire, signifierait un grand recul pour le Mali Kura qui a décidé dès le départ, de ne pas emprunter les mêmes voies qui ont conduit le pays dans le chaos actuel.

En clair, Choguel Kokalla Maiga doit être débarqué et maintenant de la tête du gouvernement de transition et le gouvernement remanié en vue de préparer les élections dans la transparence. Le M5 RFP est un prétendant sérieux pour ces prochaines élections et ne peux, par conséquences, être celui qui les organise. A moins qu’on veuille faire comme avant. Or, les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets.

Parler de débarquer maintenant Choguel de la tête du gouvernement de transition, n’a rien de méchant. Ce n’est pas non plus une position de pro ou anti transition. Cela obéit tout simplement à la logique de la démarche du Mali Kura, visée et expliquée aux Maliens : garantir la transparence du processus d’organisation des élections. A moins que nous nous soyons tous trompés sur cette vision !

Tièmoko Traoré

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Débarquer choguel nous apporte quoi en 20 mois ?si ce n’ai que du gâchis .le Malien actuel est faux dans son ensemble : égoïsme,malhonnêteté,égocentrisme,cupidité,oisivite,délinquance,apatride,gains faciles etc,etc les mots ne manque pour qualifier le Malien actuel on est tombé trop bas ,dignité perdue,l’amour pour ce pays n’existe plus,nous sommes tous devenus des savants,des connaisseurs de la loi et que le législateur même est tombé dans le caniveau de l’usurpateur,du démon de hors la loi.maliennes et maliens si nos amis ne nous pas la vérité payons nos ennemis pour qu’ils nous disent la vérité .que dieu sauve le Mali

  2. Moi je ne vois pas ce que le journaliste a dit de méchant.
    Il ne faut pas que la passion nous aveugle.
    La transition finira bien un jour. Faudrait que ceux qui l’ont conduite s’en sortent avec les honneurs.
    C’est tout le mal qu’on leur souhaite.

  3. J’ignore si le journaliste lit les commentaires, mais il est une honte !!! C’est un pathétique aliéné mentalement “esclavagisé”

    Le chien aboie la caravane passe

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here