En un mot : Péril sur la liberté de presse et d’expression

La polémique née de la sortie médiatique du président du Haut conseil islamique après l’attentat du Radisson met en lumière la menace toujours forte sur la liberté de presse et d’expression.

Les mises en garde, les appels téléphoniques anonymes, les injures, voire les menaces de mort continuent de nous être adressées depuis mardi.

Nul doute que le même sort est réservé à tous les autres qui ont commis le crime de lèse-majesté, c’est-à-dire qui ont osé porter un jugement aux propos publics de “l’imam”, qui ne partage certainement pas les agissements d’agités pseudo-musulmans, mais qui devra néanmoins leur faire comprendre qu’on est dans un jeu démocratique qui autorise qu’on critique n’importe quel citoyen, fut-il un dignitaire religieux.

Reste que les pauvres ne pourront pas nous faire peur et nous faire renoncer à un droit acquis au prix du sang de Maliens : la liberté de presse et d’expression sans laquelle l’imam n’aurait pas aujourd’hui accès aux médias pour dire son opinion qui reste après tout celle d’un… mortel.

DAK

PARTAGER

113 COMMENTAIRES

  1. Si les journalistes sont mal vus au Mali aujourd’hui, ce n’est nullement la faute personne. De toutes les façons, il revient aux Concernés de changer d’attitude. La renaissance de la presse malienne est dans la main.

  2. En France, le concept de liberté d’expression germa sous l’Ancien Régime. Il fut l’une des premières conquêtes de la Révolution française. Aujourd’hui, la liberté d’expression de ses opinions est une des premières libertés politiques et plus généralement des libertés fondamentales. Mais force est de reconnaitre que les hommes de médias maliens sont passés à côté de cet aspect. Ils ont tendance à confondre la fiction et la liberté d’expression. Raison pour laquelle beaucoup d’internautes vous juges mal.

  3. De toute évidence, les journalistes sont les témoins du temps, si vous arrivez à comprendre cela. Vous devez aussi comprendre que cela vous amène à ne pas faire de la mystification votre arme de combat.

  4. Au cas où tu l’oublie DAK, personne ne va vous accusez à tort. Le jubilatoire du non-respect des journalistes au Mali relève de leurs propres personnes. Comme un coup de hache qui vient trancher sur la polémique.

  5. DAK, un journaliste est censé apporté la bonne information à la population. Il est le messager et de la population et des dirigeants. Il est appelé aussi à être les conseiller des dirigeants enfin de conduire le pays à bon port. Toutefois, c’est tout à fait le contraire au Mali.

  6. Ce n’est pas une première que Mahmoud Dicko intervienne à propos des sujets pareils. Donc, ne venez pas nous mystifiés avec vos sottises.

  7. Cette affaire semble prendre de l’allure, mais cela aussi relève le mauvais comportement des journalistes maliens. Mettez-vous à la place de ce monsieur et réalisé à quel point ça fait mal de se sentir accuser pas tous.

  8. Qui sème le vent la récolte la tempête, tout ce que vous recevez aujourd’hui venant de la part de ces appels anonymes est du à vos fictions.

  9. Lisez cet extrait retiré dans le dictionnaire Wikipedia s’il vous plait.
    La naissance du concept de « liberté d’expression »[modifier | modifier le code]
    Un certain nombre d’événements firent germer l’idée de liberté d’expression. Cette histoire s’inscrit dans le développement des libertés, qui est posé notamment par le développement du christianisme au sein de l’Empire romain et les droits que des empereurs, notamment Constantin, leur accordèrent.
    C’est à la Renaissance qu’apparut une première plaidoirie en faveur de la liberté d’expression au sein même du christianisme : Sébastien Castellion, humaniste réformé originaire du Bugey, s’opposa en 1544 à Calvin et aux Genevois sur la question de l’interprétation de la Bible, leur reprochant d’avoir exécuté Michel Servet qui niait le dogme de la Trinité1. Par la suite, on peut trouver dans les divers accords pour donner aux protestants la liberté de culte et de conscience en France, notamment dans l’édit de Nantes, à la fin du xvie siècle, des éléments qui contribuèrent à ouvrir plus tard cette idée. La période des « Lumières », à partir du milieu du xviie siècle et au xviiie siècle, germa dans toute l’Europe et contribua fortement à son avènement. Il s’agissait d’obtenir une attitude de tolérance d’un pouvoir politique et/ou religieux à priori absolu.
    Le mouvement des Lumières déboucha sur la Révolution française de 1789 qui cristallisa dans toute l’Europe la notion de Liberté d’expression à travers la première Déclaration des droits de l’homme et du citoyen.
    Après la Révolution française, la liberté d’expression devint le véhicule d’autres conquêtes de la liberté au sein de l’humanité, notamment la liberté de la presse, le pluralisme politique l’abolition de l’esclavage et la lutte contre le racisme. Les grandes organisations internationales, telles que l’ONU, l’Union européenne et le développement des mouvements associatifs et syndicaux contribuent fortement à son enracinement parmi les peuples.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Libert%C3%A9_d%27expression

  10. DAK est un plaisantin 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 .

    En écrivain ce genre d’article, il révèle simplement aux lecteurs qu’il est aussi ***** :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    S’il est réellement intellectuel, il doit être au-dessus de cela 8) 8) 8) .C’est aussi simple que cela. 8) 8)

    Il n’est pas le seul journaliste au monde à être menacé et malheureusement, il n’est malheureusement pas le dernier. 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    Messieurs, continuez à insulter le président et son fils Karim, pas touches aux intouchables.
    République de merde. Journaleux intouchable et voici des Imams intouchable.
    Vive le Mali. 2016 s’annonce tendu à ce que je vois. 😉 😉 😉 😉 😉 😉

    • Merci Mugabé,
      Je dirais que la religion est sacrée quel qu’elle soit Islam, Christianisme, Buddhisme, Judahisme etc….Nul n’a le droit de denigrer l’autre ses Saints et livre.
      Mais les extremistes dans chacune d’entre elle doivent combattus et actuellement helas c’est Islam avec ces fanatiques, hypocrites et escrots et de leaders.
      @ DAK :
      Tous ceux qu’ils disent a propos de la liberté de presse nous les connaissons. Seulement il faut qu’ils fassent bien leurs boulots dans les regles de l’art qu’ils soient partisans ou partisanes en etant pros, respectables et respectueux. Donc comtinuez a critiquer mais avec professionnalisme 😉 .
      Nous avons toujours critiquer et nous a mes habituer a ces menaces. Ce n’est une bande de tarés opportunistes et escrots manipulés et manipulateurs de learders religieux musulmans comme dicko qui va Nous freiner cas même.
      👿 😈 :mrgreen: 😉 .

  11. CEUX QUI APPEL, LE FONT CERTAINEMENT POUR INTIMIDER. 8) 8) 8) 8) 8) 8)

    L’INTIMIDATION EST UNE PRATIQUE PROPRE D***ES. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
    MAINTENANT, IL FAUT ETRE UN GROS ***OU ENCORE UNE PERDRIX POUR RENDRE HONNEUR A CES PERSONNES EN LEUR DÉDIANT UN ARTICLE EN LIGNE EN PLUS.

    Suivons notre regard 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  12. Les coups de fil, ce n’est déjà pas mal. Cela signifie que vous êtes en contact. Si les faits sont avérés, ouvrez une enquête judiciaire, et faites écouter les enregistrements téléphonique à la justice et en collaboration avec Orange, MALITEL ou encore SOTELMA, faite arrêtez les personnes qui vous menaces de mort. Arrêtez de dire que la liberté d’expression n’existe pas au MALI. 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡

    C’est votre cervelle qui ne s’exprime plus à cause de sa carence, mais que votre cas ne devienne pas une généralité. 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)

  13. La violence est un peu dans les gènes du musulman, surtout le malien. 😥 😥 😥 😥 😥

    Il suffit que tu touches à ce qu’il adore pour qu’il te rendre dedans. 👿 👿 👿 👿 👿

    Le Musulman, tu touches à son prophète 👿 👿 👿 👿 👿

    , il te fait la peau,

    le maliens, tu touches à son guide, il n’hésite pas à te faire savoir son malaise 👿 👿 👿

    , tu te moques de la défaite de son équipe national, il réduit son niveau de considération à ton égard. 👿 👿 👿 👿

  14. Je viens de loin….. 8) 8) 8) 8)

    C’est quoi la nouvelle manie que vous avez à répondre aux internautes, aux lecteurs et maintenant aux fanatiques ?? 😯 😯 😯 😯 😯 😯 ❓ ❓ ❓

    Vous avez touchez à leur guide spirituel. C’est normal qu’ils se déchaînent sur vous. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Vous avez-vous-même créer une tribune des intouchables. Personne ne va vous tuer, ne touchez plus à leur guide, les choses sont claire. 👿 👿 👿 👿 👿

    Parce que je viens de loin………. 8) 8) 8) 8) 8)

  15. Les journalistes maliens aiment se faire passer pour des victimes. Je me demande si, ce DAK connait la signification exacte de la liberté d’expression ? ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓
    Le MALI est l’un de pays au monde qui regorge un nombre impressionnant des fanatiques. Vous êtes vous-même un fanatique Monsieur DAK. Les appels dit des anonymes que vous dites recevoir sont des appels isolés. L’atteinte à la liberté d’expression n’est pas une réalité au MALI, du moins en ce moment précis. Au temps d’alpha, d’ATT et de Sanogo, vous saviez ce que c’était, Restez tranquille.

  16. Vous les journalistes, vous vous êtes habituer à parler mal des autres et quand ses personnes interviennent vous dites que c’est une menace contre la liberté d’expression.

  17. Tout ça sont normal, voilà une bonne dose pour faire taire certain journalistes affameur qu’il suffit d’un simple petit somme pour leurs pousser à critiquer un leader ou insulté un autre,
    ***à cette presse qui passe tout son temps à participer dans le trouble de la nation.

  18. Je n’arrive toujours pas à comprendre l’attitude de nos journalistes,
    Ils sont libre de dire tout sur l’autorité et Quand l’autorité damant, ils disent que c’est contre la liberté d’expression….
    Lol lol lol mdr…

  19. Bien fait pour vous, et ce n’est nullement une menace contre la liberté d’expression…

  20. Les journalistes vous aussi, il faut arrêter de déformer les dits des autres, en cette situation je vous accuse vous qui à chaque instant vous mentez à la population par des fausses informations et des non-dits de nos politique.

  21. DAK, *** je ne suis pas d’accord avec ton propos, tu passes tout ton temps à dire du n’importe quoi Ici sur les réseaux sociaux et personne ne t’a jamais dit quoi que ce soit, ne vient pas nous mentir.

  22. Je suis désolé, mais nous devons à nos niveau comprendre le dits des gens avant de mal les interpréter et c’est malheureusement ce temps que nos journalistes ne se donnes pas, ils font tout en leurs guise.

  23. DAK j’aimerais bien te soutenir, mais pas sur le mensonge, je ne suis pas d’accord avec toi sur ce point.
    Une liberté de presse n’est pas de critiquer ou de transformer mal le dit des autres, il faut revoir ton dic…

  24. Dak ce n’est pas parce que tu as été menacé que tu vas nous sortir des titres de ce genre. Si tout le monde passait son temps à exposer les menaces qu’ils recevaient dans l’exercice de leurs fonctions; on n’en finirait pas. Alors épargne nous de tous ça s’il te plait!

  25. Dak toujours dans ces campagnes de diffamations. Il faut chercher les personnes qui te menacent ailleurs plutôt que de faire des insinuations fortuites. Quand on n’a rien à se reprocher; on parle avec convictions et sans aucun doute.

  26. Que les religieux mali informés sur la divinité n’affirment avec idioties ces préjugés car Il faut combattre le terrorisme comme s’il n’y avait pas de négociations, et négocier comme s’il n’y avait pas de terrorisme.
    La pauvreté et bas niveau d’éducation favoriseraient le terrorisme. Ce type de raisonnement est particulièrement contestable car, comme nous l’avons vu, le terrorisme n’est vu que dans sa dimension criminelle et son objectif politique est transformé en un objectif purement économique

  27. Le journaliste est la conscience morale de l’opinion publique et de la société civile. Il expose des faits susceptibles d’aider le public à accéder à la vérité. Il contraint ainsi les autorités politiques à la transparence. N’oublions jamais que la raison d’être du journaliste est la quête de la vérité. Il est en droit de dénoncer mais doit disposer de preuves irréfutables : c’est ainsi, notamment, qu’il aide à construire ou à renforcer la démocratie. Mais Mr DAK, vous semblez oublier le rôle qui le vôtre. Je pense que si vous aviez traduit fidèlement ce qu’a dit l’imam DICKO, vous seriez épargner des menaces des personnes anonymes.

  28. “Les mises en garde, les appels téléphoniques anonymes, les injures, voire les menaces de mort continuent de nous être adressées depuis mardi.” Mr DAK, je pense que si vous avez traduit fidèlement l’avis de l’imam DICKO sur l’attaque du RADISSON, vous allez recevoir de telles menaces. Revoyez un peu vos rédactions.

  29. Moi en tout cas je ne sais pas ce que Dak a bien pu dire pour recevoir des menaces mais quand on pose des actes répréhensibles; il faut être prêt à les assumer et non céder aux intimidations.

  30. “la liberté de presse et d’expression sans laquelle l’imam n’aurait pas aujourd’hui accès aux médias pour dire son opinion qui reste après tout celle d’un… mortel.” Effectivement, nul n’est éternel sur cette terre. Mr DAK, je pense que vous ne recevrez pas de menace des citoyens musulmans si vous n’aviez pas diffamer les propos de leurs guide. A mon avis, ce petit incident ne veut dire que la liberté de la presse est menacée.

  31. Les actes de terrorisme ne peuvent jamais se justifier, quelque raison que l’on puisse faire valoir.
    QUELLES SONT LES CAUSES DU « TERRORISME INTERNATIONAL » ?C’est la question que tous le monde se pose.
    Pour savoir comment lutter contre le « terrorisme », il faudrait d’abord se poser la question de comment naît le « terrorisme », quelles en sont ses causes profondes. Faut-il en chercher l’origine dans la religion, dans l’écart de richesse entre le Nord et le Sud de la planète, dans le conflit israélo-palestinien, dans l’opposition entre civilisations occidentale et islamique, ou dans d’autres facteurs socio-politiques ? Si tous les auteurs ne sont pas d’accord entre eux sur la réponse à cette question, il est intéressant de prendre du recul et de voir le « phénomène terroriste » dans son évolution historique. Le « terrorisme international » ressurgit chaque fois qu’un monde en évolution (trop) rapide donne l’impression – subjective ou objective – à de trop grands groupes de gens qu’ils sont marginalisés », explique le professeur belge Rik Coolsaet. « Un monde où trop de dimensions paraissent évoluer trop vite et qui donne ainsi l’impression à trop de gens qu’ils n’en font pas partie, qu’ils restent à la limite de ce monde, qu’on ne tient pas compte d’eux. C’est précisément ce qui forme le terreau sur lequel de petits groupes extrémistes -sorte d’avant-garde autoproclamée- essaient de justifier leurs « actes terroristes » pour se doter eux-mêmes d’une auréole de combattants de l’injustice. Il en fut ainsi il y a 70 ans. Il en fut ainsi il y a 100 ans. Il en est ainsi aujourd’hui. »

  32. Mr DAK, lorsque vous dites, je cite “Nul doute que le même sort…mais qui devra néanmoins leur faire comprendre qu’on est dans un jeu démocratique qui autorise qu’on critique n’importe quel citoyen, fut-il un dignitaire religieux.” Certes, nous sommes dans un jeu démocratique, mais le ce jeu ne demande pas qu’on diffame les propos d’un citoyen lambda en la personne du guide spirituel DICKO. Vous ne pouvez pas vous attendre à mieux.

  33. DAK, ne vous laissez pas intimider. La menace est pour les faibles. Ne cedez pas a la peur, car c’est par elle que les extremistes dominent.

  34. Moi j’ai un doute que je m’efforce d’éclaircir. Comment DAK recevrai des menaces si il a transmis fidèlement les propos de l’Imam Dicko?
    ALLONS Y VOIR PLUS CLAIR!

  35. C’est vraiment être de mauvaise foi que de dire qu’au Mali il n’y a pas de liberté d’expression.
    Mais le débat n’est plus à ce niveau.Les maliens ont besoin d’un président travailleur comme IBK.
    Celui qui pense qu’il est capable doit se préparer pour attendre 2018.
    Mais pour le moment laissez IBK le président travailler… :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  36. Même si Boko haram est aux portes de Bamako et que leurs actions vont à l’en,contre de la population et des intérêts de la nation; nous critiquerons même au prix de nos vies.
    L’intimidation ne marche pas et on ne pliera jamais face à ces terroristes.

  37. Ces journalistes pensent donner des leçons de démocratie à qui dans ce pays?
    Je vous apprends aussi que notre constitution nous demande le respect de l’autorité et du bien publique.
    Mais lorsque vous vous permettez de raconter des sottises sur la personne du président et que des gens payent des billet d’avion pour aller dénigrer notre pays à l’extérieur,qu’est ce que vous faites de cette démocratie?
    Arrêtez de vouloir vous faire passer pour les victimes car nous savons qui vous êtes… :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  38. Mr DAK du journal “L’INDICATEUR DU RENOUVEAU’’ Que faites-vous des règles qui régissent le journalisme notamment l’éthique et la déontologie ? Evidemment, si vous ne respectez pas ces règles forcement vous recevrez des corrections. Donc le respect des règles du journalisme favorisera un climat politique stable où la liberté d’expression est démise.

  39. Voilà des journalistes qui nous parlent de liberté d’expression et qui ne respectent même pas le code de leur métier.
    Très souvent quand je lis les journalistes maliens,il m’arrive de me demander s’il savent ce que c’est que l’éthique et la déontologie dans ce métier si passionnant.Ils font la honte de notre presse.
    C’est justement parce que la liberté d’expression est une réalité dans notre Mali que ces journaleux continuent leurs sales besognes à la solde de politiciens véreux.
    Dites encore et toujours merci à IBK car il est très tolérant… 😯 😯 😯

  40. 😈 😈 😈 😈 Nos journalistes maliens sont très malhonnêtes.
    Ils parlent du manque de liberté d’expression comme si nous étions en Corée do Nord.
    Ils oublient que ce qu’ils font ici ne peut même pas être accepté dans certains pays voisins qu’ils connaissent bien.
    Mais lorsqu’on vous tolère et que vous dépassez les limites,il faut forcement s’attendre à des conséquences et les conséquences sont là. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  41. L’Imam Dicko n’est pas Dieu et donc si ces propos sont de nature à mettre à mal la paix sociale; il se verra ramener à la raison et que ces terroristes fassent ce qu’ils veulent. Et en fait on ne meurt qu’une seule fois. Qu’ils aillent au diable! 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿

  42. Une liberté sans aucune limite devient du libertinage.
    Chers journalistes,comprenez que le Mali ne peut pas être le pays où au nom d’une certaine liberté nous allons cautionner les bêtises de toutes sortes.Comprenez alors que le pouvoir IBK ****

  43. Selon un grand penseur,la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres.
    Moi je dirai aux journalistes maliens que leur liberté d’expression s’arrête ou commence l’autorité du Président IBK. 🙄 🙄 🙄 🙄
    Qu’ils comprenne cela une bonne foi pour tous sinon ils subiront la rigueur de la loi. 🙁 🙁 🙁 🙁

  44. Ah les journalistes de notre cher pays ! Toujours à la recherche de moyens pour nuire le pouvoir actuel rien que pour assouvir le désir de certains opposants. Au lieu de sans cesse trouver des voies par le truchement de vos journaux pour salir le régime, vous feriez mieux de faire des propositions concrètes et basées sur des preuves pour le développement économique et social de notre beau pays.

  45. Le journalisme Malien est dans une vrai Galère.
    Le manque de professionnalisme manque le plus dans ce milieu. Les journalistes maliens racontent toujours des balivernes.

  46. Dans tous les pays du monde,les journalistes ont des droits qui incluent forcement des devoirs.
    Et je sais que les journalistes,les bons,le savent.
    Mais je pense pas que manquer de respect à la plus haute autorité de notre pays fasse partie de ses droits.Et ce sont eux qui parlent de confiscation de liberté d’expression
    Vous devez savoir que le Mali est même trop tolérant…

  47. La liberté d’expression et d’opinion est le fondement d’une démocratie. Celle-ci existe belle et bien au Mali. Lorsque le journaliste de “L’INDICATEUR DU RENOUVEAU’’ affirme que les journalistes sont privés de ce droit, je répondrai par le négatif. J’aimerais les inciter à être un peu plus responsables et matures et à faire preuve de discernement.

  48. “Les mises en garde, les appels téléphoniques anonymes, les injures, voire les menaces de mort continuent de nous être adressées depuis mardi”.
    Raison pour laquelle vous devez tenir compte de la situation du pays avant de publier vos articles incendiers. Les populations sont choquées par des drames et vous les utilisez pour vouloir faire du profit.
    C’est le résultat que vous avez 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

  49. Certes la liberté d’expression et d’opinion implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit. Mais elle ne doit pas être utilisée comme un instrument de haine raciale, nationale ou religieuse ou l’appel à la violence physique contre les individus et de même pour la diffamation et la calomnie. C’est dommage que c’est cette voie que des quotidiens se sont appropriés.

  50. La liberté de la presse n’a jamais été menacé mais nous sommes dans une situation un peu délicate avec cette situation de terreur que de ces terroristes veulent nous imposer donc nous devons faire gaffe avec les articles que nous publions.

  51. Si des organe de presse ont violé une loi régissant le milieux de la presse dans notre pays,il doivent forcement payer.Mais de là à parler de manque de liberté de la presse sous le pouvoir IBK,je dirais que vous dites des contre vérités. 8) 8) 8)

  52. Certes la démocratie est un jeu, mais on se doit de respecter les lois du jeu. Cependant, la presse Malienne en l’occurrence le quotidien’’L’INDICATEUR DU RENOUVEAU’’ n’a pas compris cela. Elle a pour lois l’incitation à la haine, la diffamation et la calomnie.

  53. Ils peuvent faire des menaces de morts ou n’importe quoi encore mais on ne doit pas avoir peur quand on est dans le droit chemin. L’Imam Dicko a tenu des propos qu’un leader religieux ne devaient pas tenir avec les derniers évènements que notre pays a connu et que ces terroristes continuent de’ poser un peu partout dans le monde.
    Certes ces gens ne sont pas des musulmans mais combien de personnes savent faire la part des choses concernant cette affaire? Il faut donc mesurer nos propos car cette histoire de terrorisme est un sujet assez sensible.

  54. Tant bien même que la liberté d’expression et d’opinion est l’un des fondements de la démocratie, mais celle-ci a des limites et ne doit pas être du libertinage. C’est malheureusement ce que certains quotidiens de la place n’ont pas cerné. Jamais dans l’histoire du Mali, la presse écrite n’a eu de liberté que sous l’ère d’IBK. C’est regrettable qu’elle dise qu’elle est en péril 😆 😆 .

  55. Moi président du Mali, j’arrêterais tous les auteurs des informations susceptibles d’incitation populaire ou aux insurrections populaires.

  56. Moi étant président du Mali je mettrais tous les journalistes des médias privés sous contrôle et investigation et je diminuerais la somme qu’IBK a fixé pour vous. Les médias privés du Mali sont les pyromanes et les sources de désinformation au Mali.

  57. Mon frère Alakadion, ne m’en veux pas pour cette sortie. Tu sais les journalistes maliens pour la plupart n’ont reçu aucune formation de journaliste. Sortis généralement de l’Ena ou autres facultés, on s’improvise journaliste pour éviter le chômage. Mais le pire, c’est qu’ils ne connaissent pas la méthodologie et surtout la déontologie à tel point qu’ils s’oublient à raconter des conneries. Que Dieu nous sauve !!!

  58. Nous devons beaucoup faire attention avec nos propos, parce que nous savons tous que nos journalistes sont comme des transformateurs, ils transforment totalement les dits des gens pour se faire de l’argent seulement et ils s’en fichent de ce que cela va dégénérer.

  59. Il y’a certaines façons d’informer la population qui sont susceptibles de pousser la population à la révolte ou un trouble d’esprit chez beaucoup de personnes. Il faut tenir compte que certains problèmes peuvent être gérés sans qu’on ait trop loin avec comme nos journalistes le font.

  60. RESTE TRANQUILLE DAK
    CE SOIS DISANT NOUS TROUVERA TOUJOURS SUR LA ROUTE A CHAQUE FOIS QU’IL VA DÉBORDER
    UN BON MUSULMAN NE VA PAS PARLER COMME CE SOIS DISANT IMAM.
    SINON TOUT LE MONDE CONNAIT LA PUISSANCE DU BON DIEU POUR PUNIR LES HOMMES.
    CE N’EST PAS A TRAVERS DES IMBÉCILES QUI ONT LE RADISSON QUE LE BON DIEU VA PUNIR LE MALI.
    CET IMAM DE DICKO A UN AGENDA CACHE DEPUIS LONGTEMPS MAIS IL NE FAUT PAS LUI DONNER LE TEMPS JE CONSEILLE AUX AUTORITÉS POLITIQUES DE SE MÉFIER DE CET HOMME.
    IL EST PLUS DANGEREUX QUE CE QUI ONT ATTAQUE L’HOTEL

  61. Moi je ne sais pas de quelle liberté de la presse et d’expression DAK parle. S’il n’y avait pas de liberté d’expression il n’aurait pas le temps de vociférer tout le temps sur internet et dans les journaux.
    Concernant l’intervention de l’Imam Dicko il peut bien dire ce qu’il veut mais que les gens aillent le menacer c’est inacceptable et ils doivent arrêter.

  62. Le pays a besoin de la tranquillité et de la stabilité, quant on se permet de publier ou transformer certaines informations cela risque de semer la panique soit le trouble au sein de la population. Vive la paix au Mali !!!

  63. Il faut savoir aussi que la diffusion de toutes les informations est susceptible d’amener une polémique ou un trouble dans le pays. Sachant que ce pays est déjà sous une panique il y’a quatre ans de cela.

  64. La tâche de la presse c’est d’informer l’opinion nationale, mais vous les journalistes n’ont d’autres projets à faire que s’attaquer au régime seulement pour qu’on vous donne quelque chose pour que vous vous fermez. Mais désolé pour toi monsieur clochard.

  65. La religion est un moyen de rapprocher les hommes, seulement ce sont les bandits qui se cachent derrière l’islam pour faire des bêtises. La religion a une très grande place dans la société et elle est indispensable aussi.

  66. Le Mali est un pays de sagesse et de diverses cultures. Personne ne va nous dispenser encore un cours de religion. Le Mali est un pays laïc, donc que ces bandits aillent se faire voir au diable. Monsieur le procureur s’est trompé plus que l’Imam, parce que l’erreur est humaine mais persévérer dans l’erreur c’est diabolique. Monsieur le procureur général est allé trop loin. Monsieur le journaliste ce sont vous aussi qui avez empiré les choses sinon ce ne serait pas comme cela.

  67. Je pense que la malienne est devenue un danger pour la démocratie malienne. DAK se plaint qu’il a été victime plus ou moins de divers menace, seul qui peut connaitre la véracité de cette information. Les journalistes maliens ont manqué leur d’informer la population malienne, ils sont tous devenu le pion des acteurs politiques. 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿

  68. Mr DAK toi aussi tu te dis journaliste, mon œil tu désinforme au lieu d’informer. Si vous incitez à la haine quoi de plus normal.
    Vous ne reconnaissez le vrai rôle d’un journaliste or nous voulons avancer dans ce pays donc il est normal de nous en passer de vous.

  69. ce journal manque d’esprit républicain. Au lieu de contribuer à la cohésion sociale et à la reconstruction vous cherchez à nuire au pouvoir pour asseoir un chienlit qui ne fait que mettre le pays en retard.

  70. La liberté de la presse est mal utilisée par les journalistes maliens, les journalistes se permettent de raconter du n’importe quoi sans même prendre en compte la situation politique du pays. La population malienne chaque jour est sous les méfaits de la liberté de la presse malienne.

  71. Vous pensez que la liberté d’expression s’applique à vous seulement dans ce pays. On est tous témoin ici que vous n’étiez pas capable de dire des imbécillités sur le régime de peur être arrêter et mis au cachot.
    Mais aujourd’hui vous faites tout ce que vous voulez jusqu’aller insulter la première autorité de notre pays, cela est inadmissible. Que devons nous retenir de vous cher DAK.

  72. Nous voulons préserver la cohésion sociale dans notre pays alors IBK n’accepterez que vous mettez en péril celle ci.
    Ne savez qu’on a besoin de développement et vous cherchez à salir IBK pour que le peuple voit en vous les ultimes sauveurs.
    Mais vous vous trompez car le peuple sait ce que vous manigancez dans l’ombre.

  73. Nous avons besoin de journaux responsables pour défendre la cause des maliens plutot que de nous poussez à la révolte que nous voulons pas

  74. Nous devons être un exemple comme Mousse Mara dévoué pour la bonne cause de son pays. Le nord souffre et le pays est très sensible et nous devons ensemble travailler dans ce sens de clamer liberté d’expression et d’opinion.

  75. Les journalistes maliens sont plus pire que l’opposition malienne. Les journalistes maliens ont tendance a appelé à la haine et à la violence. Vue la situation du pays la population malienne n’a point besoin de cela.

  76. Qu’est-ce que vous entendez pas la liberté d’expression, chers journalistes diffamateurs?
    Le fait d’insulter fait-il partie de la liberté d’expression?
    La diffamation fait-elle partie de la liberté d’expression?
    Le mensonge fait-il partie de la liberté d’expression?
    De n’importe quoi seulement. 😀 😀 😀 💡 💡 💡 😈 😈 😈

  77. La religion et la politique sont deux choses plus ou moins incomparable dans une démocratie sérieuse comme la démocratie malienne, si la presse malienne veut interférer dans le débat elle doit jouer la carte de l’apaisement, pour éviter la polémique dans le pays.

  78. Prenez conscience. Selon vous êtes tellement bien que IBK vous agresse sans motif.
    Cette histoire de petit monsieur a fait couler beaucoup d’encre au point où vous oubliez l’essentiel votre population. Les élections c’est pour bientôt et après c’est pour crier ”fraude” alors que vous n’avez rien comme projet de société

  79. Certains maliens ont fait de la liberté d’expression, le droit de diffamer, de mentir, de critiquer sans fondement ou d’adresser des injures à l’encontre des leaders religieux et politiques. Mahamooud Dicko ne devrait pas être assujetti aux critiques du procureur et vous les journalistes. 💡 💡 😆 😆

  80. Je ne connais aucun journal de la presse malienne ayant fait l’objet de censure par le régime d’Ibrahim Boubacar Keïta. Si votre journal est lui même conscient de ses actes diffamatoires à l’endroit des chefs religieux, je ne vois pas pourquoi avoir peur des conséquences. Mais jusqu’à preuve de contraire aucun décret ou arrêté à plus forte raison une décision juridique n’ont vu le jour pour censurer la presse. 😆 😆 💡 💡 💡

  81. Entant que journaliste, je pense que DAK plutôt surveillé son langage, certes le Mali n’est pas un pays démocratique mais la majorité de la population malienne est musulmane donc la religion musulmane est une religion vraiment a respecter.

  82. En toute sincérité, chers journaliste, si le régime en place à votre temps. Si c’est pour attirer l’attention de la population vers vos conneries, laissez tomber. Soyez tranquille, le président de la république n’a aucune idée de vos journaux. Peu importe ce que vous dites des religieux. Cela n’engage que vous. C’est sûrs que vous êtes en train de déclencher une guerre aux religieux. 😛 😛 😀 😀 😀

  83. La liberté d’expression est un droit de la personne humaine. La question de savoir si cette information mérite considération et si réellement cette liberté est en train d’être exercée dans les conditions prévues par la loi. 😛 😛 😛 😛 😛 😛 :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  84. La liberté de la presse est certes a respecté, mais la presse doit savoir que la religion est aussi à respecté. DAK ne raconte que tu n’importe quoi, il doit éviter cela sinon sa carrière est menacé. DAK joue avec le feu. 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿

  85. je vous invite à ne pas pousser les citoyens à l’amalgame. Il n’y a pas de péril sur la liberté d’expression. 😀 😀 😀

  86. Les journalistes maliens sont des***. S’il y a de péril sur la liberté d’expression c’est sûrement de vous qu’il vient. Les religieux ne sont vos ennemis et prenez pas ces derniers comme vos ennemis. 😆 😆 ❓ ❓

  87. Monsieur Téssougué n’avait vraiment pas à tenir de tels propos à l’endroit de Mohamoud Dicko, c’est irrespectueux de sa part !!! Ce qui me fait le plus de mal est que ce sont les journalistes qui sont en train d’envenimer la situation de par les malversations !!!

  88. Tu nous parles de quoi de la liberté de la presse, c’est du n’importe quoi, tu ferai mieux de te taire. Vous les journalistes ne faites que incités la population malienne à la haine et à la violence, mais une chose est sûre, la presse malienne connaitra la vrai misère, si elle s’avise d’affronter les leaders religieux musulman.

  89. La liberté d’expression est différente du libertinage d’expression. Nous sommes pour un contrôle strict aux articles des journalistes maliens avant leur publication. 😛 😛 😛 😀 😀 😀

  90. Ces journalistes sont un vrai tas de merdes dans ce pays, des journalistes qui ne sont même pas capable de nous donner de bonnes informations en temps réel, ils ne savent que dire du mal du régime et de son entourage !!!

  91. La liberté d’expression a été mal comprise par vous, les journalistes maliens. Je ne pense que le procureur soit bien comporté vis à vis des religieux. Il ne devrait pas se prendre ainsi à l’imam Dicko. Et ce sont les journalistes qui sont en train de donner de l’ampleur à la situation. 😀 😀 😀 😛 😛

  92. Nous n’avons absolument pas besoin de vos conneries en ce moment précis, la population n’a pas besoin d’être plus agitée que cela !!! Donc s’il vous plait, gardez vos remarques pour vous même !!!

  93. Je pense que nous devrions plutôt éviter de plus s’attarder sur ce sujet, pour risque d’éviter d’autre problèmes inattendues. La presse malienne doit jouer plutôt la carte de l’apaisement entre Dicko et le procureur Daniel Tessougué. La querelle religieuse doit être à tout prix éviter sur sol malien.

  94. Ces journalistes de con ne vont jamais nous laisser tranquille dans ce pays, ils sont toujours là à envenimer les situations et à dire du n’importe quoi !!

  95. Laissez-nous tranquille avec les bêtises qui vous servent d’article, trouvez-vous une autre occupation et laissez le journalisme, ce n’est pas votre métier mon cher !!!

  96. Ibrahim Boubacar Keïta n’a pas le temps de s’occuper des journaux privés Si vous savez que vous n’êtes plus crédibles sur la scène médiatique pas la peine de tromper l’apparence e la population. Des fariboles seulement. 😆 😆 😛 😛 😛

  97. Monsieur le journaliste, vous croyez impressionner les gens peut-être avec ces informations venues du grand marché, là où on dit et n’importe quoi à la fois !!! Vous rêvez en plein midi !!!

  98. DAK ➡ ➡ ➡
    Je pense que vous amplifiez de trop la situation, la liberté de la presse n’a point été violée, c’est seulement un débat ouvert qui poursuit son cours. Avant de parler de la liberté de la presse surveillé plutôt vos manière de parler aux chefs religieux, ils méritent le respecte avant tout. 💡 💡 💡

  99. Depuis que Tièbilé n’a pas eu de place au sein de l’administration dirigeante de ce pays, lui et aucun membre de son foutu parti d’ailleurs, il ne veut que porter la poisse au président de la république comme si c’était de sa faute. Alors que c’est lui-même qui s’est donné une mauvaise image dans ce pays avec ces actes de vol et de corruption !!!

  100. Je me demande comment Tièbilé peut parler de corruption dans ce pays de la part de qui que ce soit, ce qu’il a fait lui, jamais personne d’autre ne peut faire cela encore !!! Alpha t’a créé un Ministère spécial qui n’avait existé avant et qui s’est limité à cela, pour que ***t, ATT t’a confié l’organisation du sommet France-Afrique dans le même but, tu veux nous dire quoi encore ?*****

  101. Je sais quand même que, même si tous les maliens meurt à part Tièbilé, il ne sera jamais le président de la république du MALI car c’e****t fait !!! DIEU même ne veut pas qu’il soit président, le seul pays où il peut être président c’est le ” Parena ” parce que c’est un pays rempli de moutons comme lui !!!

  102. La solution de la carte de l’apaisement est la meilleur, chaque acteur de ce problème doivent mettre un peut de vin dans leur. Les journalistes doivent surveillé leurs langages et les guides spirituelles doivent savoir faire la part des choses dans la démocratie.

  103. La presse malienne, les leaders religieux chacun doit savoir la place qui lui est réserve dans la démocratie malienne. Nous sommes dans pays démocrate en chacun dispose des pleins droits de jouir de sa démocratie. La démocratie de tout un chacun s’arrête ou commence celle des autres.

  104. Brehima Traoré vous avez parfaitement raison Maliweb ne publie pas tout mes commentaires maintenant. Si c’est de la censure on va sur un autre forum plus indépendant.
    Vive la liberté d’expréssion!!!

  105. DAK faites votre boulot et laisser ce qui veulent ns amener sur un autre terrain que celui de la stabilité et la reconciliation de notre pays

  106. La question de la presse en Afrique est dû sans équivoque aux états africains, car c’est l’état qui doit réguler, orienter, organiser, former les protagonistes et personne ne fera ça à sa place. Il faut que nos gouvernants se rendent compte de ce état des faits sinon, ils aurons raté et tout raté. Comment voulez-vous qu’un secteur du développement du pays prenne la place de l’état alors qu’il n’a ni les moyens, ni les compétence, ni la mission de cet exercice difficile. Nos gouvernants doivent rapidement ouvrir les yeux car il ” donner à César ce qui est à César et au Peuple ce qui est au Peuple”. Personne ne peut prendre la place de l’autre. Qu’Allah protège l’Afrique en lui donnant des dirigeants qui comprennent comment diriger. Je crois d’ailleurs que les journalistes en Afrique et au Mali font trop, trop, trop d’effort et méritent d’être épaulés rapidement par les états Africains. C’est avec de bonne formation que les journalistes savent quelles sont leur limite dans telle ou telle affaire.

    • Mon cher ami, l’état ne peut pas tout faire. Imaginez un peu que l’état décide de subventionner tous les organes de presse de ce pays. On ira où avec ça?
      Il y a une autorité qui peut juste réguler et rappeler à l’ordre en cas de dérive. C’est tout! Pour respecter toujours l’esprit de liberté de presse.

  107. Qu'est ce qui se passe avec Maliweb depuis hier? Je n'arrive plus à réagir sur la page. Est ce une censure?
    Ma liberté s'arrête là où commence celle des autres. N'est pas Adama Thiam qui le veut. Aidons le Mali à se sortir de cette crise qu'on lui a imposé avec un objectif de le balkaniser. Sachons ceux dont on veut pour le bonheur de tous. Laïcité rime avec respect des normes dans une société organisée.
    Qu'Allah nous inspire dans tout ce qu'on pense et pose comme action.

  108. Ma liberté s’arrête là où commence celle des autres. N’est pas Adama Thiam qui le veut. Aidons le Mali à se sortir de cette crise qu’on lui a imposé avec un objectif de le balkaniser. Sachons ceux dont on veut pour le bonheur de tous. Laïcité rime avec respect des normes dans une société organisée.
    Qu’Allah nous inspire dans tout ce qu’on pense et pose comme action.

  109. Tapez votre commentaire ici :L’imam Dicko est un proche du “Grand monsieur” IBK donc un intouchable de la République. Ils ( gouvernement et réligieux particulièrement islamique ) veulent museler la liberté de pensé plurielle. Rien absolument n’arrêttera la machine de la démocratie laïque au Mali.

Comments are closed.