Éducation au Mali : Les syndicats décident de suspendre les activités pédagogiques

0

Les syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016 ont décidé de suspendre les cours et les autres activités pédagogiques (formation, correction, surveillance, boycott des examens) à partir de ce lundi 17 août sur toute l’étendue du territoire national. À cela s’ajoute la fermeture de toutes les structures de l’éducation nationale : établissements scolaires, CAP, académies, directions nationales. Les syndicats invitent les différents secrétaires généraux à prendre toutes les dispositions nécessaires pour l’exécution correcte de ces mesures.

Cette décision a été annoncée, samedi dernier, lors d’une conférence de presse, tenue à la Maison de l’enseignant. Un seul sujet a été abordé lors de cette rencontre avec les journalistes : l’évolution et la mise en oeuvre du procès-verbal de conciliation relatif à l’application de l’article 39 de la loi n° 2018- 007 du 16 janvier 2018, portant Statut du personnel enseignant des enseignements secondaire, fondamental et de l’éducation préscolaire et spéciale.

Rappelons que le procès-verbal de conciliation avait été signé le 17 juin dernier entre le gouvernement et les Syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016 pour mettre fin à la crise scolaire qui a duré plusieurs mois. Depuis, les syndicats d’enseignants constatent une lenteur dans la mise en œuvre de cet accord et «notent avec amertume une tentative de tripatouillage du procès-verbal de conciliation, en dépit des instructions données par le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta pour une application immédiate, pleine et complète de l’article 39».

……….LIRE LA SUITE SUR LESSOR.SITE

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here