Enseignement Supérieur : Le Comité SNESUP de FMOS-FAPH pose six conditions au gouvernement de transition sinon ils iront en grève illimitée à partir du 12 décembre 2022

0

Apparemment en cette fin d’année 2022, le gouvernement de transition du Mali aurait du mal à satisfaire le monde syndical car depuis la semaine dernière, des préavis de grève  jaillissent de partout pour des revendications salariales ou l’application des statuts particuliers. Le dernier préavis de grève déposé sur la table du Ministre du Travail, de la Fonction publique et du Dialogue social date du 25 novembre 2022 par le  comité SNESUP de la Faculté de Médecine et d’Odontostomatologie (FMOS) et de la Faculté de Pharmacie (FAPH) de l’Université des Sciences des Techniques et des Technologies de Bamako (USTTB.

 Dans le préavis de grève illimité du comité SNESUP de la Faculté de Médecine et d’Odontostomatologie (FMOS) et de la Faculté de Pharmacie (FAPH) de l’Université des Sciences des Techniques et des Technologies de Bamako (USTTB), son  Secrétaire Général Dr Hamma Boubacar MAIGA explique malgré des rencontres de conciliations menées par les différents gouvernements du Mali depuis le 7 janvier  2021  jusqu’au 03 novembre 2022  ses camarades et lui considèrent  l’indifférence de la partie gouvernementale à la série de grèves déclenchées depuis le 07 novembre 2022.

C’est ainsi que le Comité SNESUP de FMOS-FAPH a imposé de gré ou de force aux autorités de transition six (6) points de revendication énumérés et s’ils ne sont pas satisfaits (1.Équipement de la nouvelle faculté de pharmacie et la réhabilitation de la FMOS-FAPH;  2. Paiement immédiat et intégral des frais pédagogiques des Masters et des DES et des arriérés: 20-21 et 21-22;  3. Paiement immédiat et intégral des heures de vacation des années universitaires 2018- 2019, 2019-2020 2020-2021 pour la FMOS et la FAPH;   4.Paiement immédiat et intégral des frais liés aux tâches d’examens (secrétariat, surveillance, correction) des années universitaires 2018-2019, 2019-2020, 2020-2021, 2021-2022 pour la FMOS et la FAPH. ; 5.La prise en compte des secrétaires des facultés en ce qui concerne les indemnités forfaitaires attribuées aux responsables de direction, à certains agents d’appui et aux membres du conseil de l’université conformément à la décision N° 2018/0305/USTTB- R/SG-SRH DU 21 juin 2018;   6. L’acquisition de nouvelles navettes au profit des travailleurs de la FMOS et de la FAPH.)

En défaut de la non application et non satisfaction de leurs revendications, ils décident de continuer la grève conformément au préavis du 25 novembre 2022. Toutefois ils se réservent le droit de donner à la grève un caractère illimité à partir du 12 décembre 2022.

Bokoum Abdoul Momini/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here