Université de Kabala : journée de sensibilisation des étudiants sur les concepts de l’éducation des adultes et non formelle

0

Nombreux étudiants de la Faculté des Sciences Humaines et des Sciences de l’Eduction (FSHSE) ont pris part à cette journée  à l’université de Kabala le jeudi passé. Objectif : sensibiliser les étudiants sur l’éducation  des adultes et non formelle et sur la prévention de la violence dans l’espace universitaire

Initiée par DVV International en partenariat avec l’association pour le service de la nation (APSN), la sensibilisation des étudiants sur le concept  de  l’éducation des adultes s’inscrit dans un cadre global de promotion de l’éducation non formelle.  Pour les initiateurs de cette journée, le choix  de l’université  résulte de plusieurs constats. Il s’agit du peu de couverture des thèmes liés à l’éducation des adultes / l’éducation non-formelle dans les universités maliennes, les conflits permanents dans l’espace universitaire et scolaire, le manque de civisme et de savoir vivre ensemble, les difficultés d’insertion socio professionnelle des finalistes, le manque de cadres de dialogue inter-étudiants, la politisation des associations scolaires et universitaires…

Pour le coordinateur de l’ONG DVV international, Mamadou Diagne,  cette journée de sensibilisation sur  l’ENF/EA en milieu universitaire  permet aux étudiants de connaître  les opportunités débouchés et  leurs domaines d’application dans la vie sociale et professionnelle surtout après leur cursus universitaire. «  La  journée de sensibilisation est organisée pour permettre à tous les acteurs présents d’échanger sur les caractéristiques, les avantages de l’EA/ENF afin d’amener les étudiants à prendre conscience et être des pionniers du sous-secteur », a-t-il dit. En poursuivant par ailleurs qu’à travers cette journée , les étudiants  pourront expliquer eux-mêmes les causes de la violence dans l’espace universitaire  lesquelles  peuvent conduire souvent à des morts d’hommes et  donner des pistes de solution.

Pour vulgariser les  concepts d’Education des Adultes et Education non formelle,  une communication a été faite devant les étudiants pour éradiquer la violence au sein de l’espace scolaire et universitaire,  pour susciter chez  eux de l’intérêt pour les l’EA et ENF, approfondir leurs études dans ce domaine ainsi que de  permettre aux étudiants de prendre conscients d l’importance  pour leur future activité professionnelle. Il ressort des communications qu’au Mali, 70% des adultes sont  non alphabétisés,  contre 10% des jeunes qui ont un niveau universitaire.

En cette circonstance, un panel autour du thème « Quelle est l’utilité de l’ENF/EA pour atténuer la violence au sein de l’espace scolaire et universitaire » a été animé  par un groupe de 5 personnes  composé  d’une étudiante, une facilitatrice, un représentant de la Direction nationale de l’AENF et deux professeurs de l’université.

Le Doyen de la Faculté de sciences humaines et de la science de l’éducation, Soïba Traoré, a salué la tenue d’une telle journée dans sa faculté  en disant que c’est une première. A l’en croire, la situation géographique  de Kabala réduit considérablement la tenue des initiatives de ce genre dans l’espace anniversaire. Ainsi, à cause de l’importance du thème, il a exhorté les autorités de l’institutionnaliser.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here