Organe unique de gestion des élections : Pas de fétichisme trompeur !

7

L’on promet la mise en place de l’organe unique de gestion des élections (OUGE) comme un trophée de guerre qui mettra fin aux insuffisances de nos élections. Leurre ou lueur ?

Depuis quelques semaines, l’on ne cesse de rabattre l’oreille de l’opinion publique de cette histoire d‘organe unique de gestion des élections (OUGE), comme s’il s’agit d’une baguette magique qui garantira au Mali des élections propres. Loin s’en faut ! Pourquoi cette campagne de « tympanisation » de l’opinion sur ce fameux organe : verra-t-il le jour ou pas ? La problématique des réformes politiques et institutionnelles sont loin d’être limitées à cet organe, dont le système a déjà occupé la scène au Mali.

En effet, le dispositif de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) organisant et supervisant tout le processus électoral, jusqu’à la proclamation des résultats, est un organe unique indépendant de gestion des élections ! Sauf qu’en 1997, nul ne peut dire que les élections ont été satisfaisantes au Mali. Certains acteurs politiques ont affirmé que ces élections ont été simplement catastrophiques.

Cela veut dire alors que le mal électoral malien ne sera pas guéri avec la création de cet organe que plusieurs responsables politiques brandissent comme étant un gendarme des élections. Y croire serait faire preuve d’une grande naïveté ? Car, l’on sait comment les acteurs politiques s’ingénient dans les mécanismes de fraudes, d’achats de consciences, de manipulations de suffrages et des électeurs. Que pourra faire alors ce fameux OUGE face aux techniques aguerries de bourrages d’urnes, de transferts d’urnes, de menaces et intimidations liées au climat d’insécurité ? Rien.

C’est pourquoi, il faut absolument éviter ce fétichisme savamment entretenu autour de cet organe, comme étant une sorte d’objecteur de conscience ou de mécanisme de lavage de cerveau. Le ver de notre mal électoral est dans le fruit et il faut penser des actions simples pour l’amoindrir, eu égard au délai très court qui reste à la Transition. Ce sera simplement malsain et indécent de vouloir prolonger cette période transitoire pour créer et opérationnaliser un organe qui est à mille lieues de nous garantir des élections sans fraudes massives.

Les assises nationales annoncées prochainement pour trancher sur « la faisabilité » de cet OUGE doit  bien réfléchir à cette situation pour prendre des décisions salutaires. Surtout que les réformes politiques et institutionnelles doivent porter sur des pans entiers de l’arsenal des textes pour crédibiliser les élections ou limiter les fraudes. Et cela passe aussi et surtout par l’émergence de nouvelles mentalités de citoyens consciencieux et d’une certaine probité morale. Puisque les fraudes et les mauvaises élections c’est surtout le fait de… l’Homme. De grâce, donc, qu’on nous épargne ce fétichisme autour du…messie que serait cet organe unique indépendant, autonome, permanent…. de gestion des élections ! Bruno Djito SEGBEDJI

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. Generalement les maliennes et les maliens votent dans les ecoles qui servent de bureaux de vote! Nous savons qu’ en ce moment des centaines d’ecoles sont ferme’es a’ cause de l’insecurite’! Les enseignants qui travaillent dans lesdit bureaux de votre pendant les elections, sont a’ Bamako. Une grande partie du Mali est controle’e par les djihadistes! IL FAUT CERTES PERMETTRE AU PEUPLE MALIEN DE CHOISIR CES DIRIGEANTS PAR LA VOIE DES URNES MAIS COMMENT DANS LE CONTEXTE ACTUEL?

    • Il faut mettre tout le peuple a l oeuvre d elimination des djihadistes et la cause du djihadisme qui est l islam mal enseigne historiquement philisophiquement, materiellement, sciENtifiquement, culturellement.

      LES ARABES EN ARABIE N ONT PAS DE DJIHADISME, PARCE QU ILS SAVENT QUE L ISLAM N EST QUE CULTURE SOCIALE IL N Y ATTACHENT DIEU QUE POUR UNE DECORATION BIEN AVANCE’E…

      🙂 N EST CE PAS COUSIN ECLAIRE’?, IL FAUT COMBATTRE L ISLAM OBSCURANTISTE HYPOCRITE, A L AIDE DU PEUPLE, CHACUN DOIT S Y ATTACHER , MAIS TON HISTOIRE DE COLLEGE ELECTORAL, DES VAUTOURS CRIMINELS VOLEURS DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA CLASSE POLITIQUE, AMENERA A UNE CORRUPTION ENDEMIQUE MEURTRIERE OU TOUTES SURPRISES SERAIENT EXCLUES….LES MEMES SERONT TOUJOURS VOTES…FINITA LA DEMOCRACIA!! 🙂

  2. Bruno Djito =Farahunah Djitoh !

    LE FETICHISME C EST LE FACTUALISME, LA REALITEE, L EXISTENCE, LE FAIT&ACTE, LA CONSCIENCE, L HISTOIRE, LA CONNAISSANCE DE SOI !

    Concernant les elections, …oui, les maliens de BAMAKO vous sortiront les elections qu ils peuvent cuisiner. Ils ne vont pas changer du jour au lendemain. Les musulmans et particulierement ceux de BAMAKO vous cuisineront ce qu ils ont toujours fait. Les LARBINS FRANCISE’s de BAMAKO, c est d eux il sagit, cuiront toujours le meme pain-charbon…

    • Je conseillerais de voir avec la Cour Supreme si on peut choisir un president par le canal d’un college des grands electeurs a’ cause des circonstances actuelles. Je pense aux personalite’s suivantes pour composer le college des grans electeurs:
      1- Les maires
      2- les prefets
      3- les gouverneurs
      4- Le president et les membres du CNT
      5- TOUS LES ANCIENS DEPUTE’S DES DIFFERENTES ASSEMBLE’ES NATIONALES DU MALI
      6- LES NOTABLES TRADITIONELS ET LES CHEFS RELIGIEUX
      7- LE PRESIDENT DE LA TRANSITION, LE PM, LES MEMBRES DU GOUVERNMENT ET TOUS LES ANCIENS PM ET ANCIENS MINISTRES DU MALI
      8- TOUS LES OFFICIERS ET TOUS LES OFFICIERS SUPERIEURS QUI SONT ACTIFS ET CEUX QUI SONT A’ LA RETRAITE
      9- TOUS LES AMBASSADEURS ACTUELS ET LES ANCIENS AMBASSADEURS DU MALI
      10- TOUS LES CHEFS DES PARTIS POLITIQUES QUI SONT OFFICIELLEMENT RECONNUS PAR L’ADMINISTRATION TERRITORIALE
      11- TOUS LES DIRGEANTS SYNDICAUX
      12- TOUS LES ANCIENS PRESIDENTS DE LA REPUBLIQUE ET LEURS EPOUSES
      13- TOUS LES SECRETAIRES GENERAUX DES DEPARTEMENTS MINISTERIELS
      14- TOUS LES DIRECTEURS GENERAUX
      15- TOUS LES MEMBRES DU PATRONAT MALIEN
      16- TOUS LES PROFESSEURS DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET SECONDAIRE ET TOUS LES ENSEIGNANT DU PRIMAIRE
      17- 250 REPRESENTANTS DE LA DIASPORA MALIENNE A’ TRAVERS LE MONDE ( 1 REPRESENTANT PAR PAYS. LES PAYS COMME LA FRANCE QUI ONT UNE IMPORTANTE COLONIE MALIENNE AURONT PLUS D’UN REPRESENTANT)
      Mes amis, si vous voulez organiser les elections en fevrier 2022, you must think out of the box!!!

  3. On s’accroche aux elections comme un morpion à un poil du cu-uul.
    Je pensais que les lignes rouges dont Choguel parle concernaient les accords d’Alger, la lutte contre les djihadistes…la liberation totale du pays.
    Ils parlent des elections comme si tous les Maliens pourront voter.2/3 du territoire l’etat ne controle pas.Les Maliens qui n’ont toujours pas la carte nina et qui ne porront pas voter.
    Ce sont ces elections qui vont liberer le pays?

  4. au mali on ne va pas faire au monde entier que nous ne sommes pas capables d’$etre honnêtes et organiser des élections crédibles et juste, il ya des maliens honnêtes mais on ne leur confie pas les fonctions , on préfère les fils de…..etc…

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here