Faits et Société : Les Amoureux du mini-car Bamako-Koumantou

    0

    M.T. a été pris la main dans le sac, le samedi 9 décembre dernier à bord d’un mini car reliant Bamako et Koumantou. Il était en pleins ébats sexuels avec une belle passagère.

    Le samedi dernier, les passagers à bord d’un 35 ont vécu une scène d’amour identique à une séquence de film porno. Un jeune garçon du nom de M.T, 30ans environ et une jolie dame répondant au nom de A.M. (commerçante de son Etat), tous deux à bord du même véhicule, qu’ils avaient emprunté à la gare de Sogoniko à destination de Koumantou, ont été pris en flagrant délit d’adultère dans un mini bus. Il s’avère que depuis Sogoniko, les deux personnes avaient des yeux l’un pour l’autre. M.T qui a été le premier à payer une boisson pour AM, a visiblement été le premier séduit par le charme de A.M.

    Après s’être connus à peine, MT n’a pu retenir son intention envers AM. Toute chose qui l’avait poussé à faire d’autres gestes de bienfaisance à l’endroit de cette dernière. Peu avant le départ, ils parvinrent à prendre place l’un à côté de l’autre. Vers 18 heures, au moment de l’appel des passagers pour l’embarcation à destination de Koumantou, AM qui fut la première à être appelée, avait réservé une place auprès d’elle pour MT. Désormais en route les deux ont entamé une grande causerie sur des sujets d’amour quelques instants après avoir quitté le poste de contrôle de Sénou. L’un racontant sa vie à l’autre. La causerie entre les deux amis fini par attirer l’attention des autres passagers à bord du mini bus. En un moment précis de leur causerie, les nouveaux amis n’ont pu se retenir et l’incroyable scène se produisit entre Ouélessébougou et Kéléya aux environs de 21 heures.

    AM qui semblait être une habituée des nuits chaudes à Bamako, commençait à taquiner son voisin par des attouchements intimes. A la longue, MT à son tour craqua et fit autant. Les deux amoureux entamèrent ainsi de longues et interminables caresses entrecoupées de soupirs et de petits cris de plaisirs au point qu’ils oublièrent même la présence des autres passagers à bord. AM parlait même à voix haute.

    Informé de la situation qui prévalait dans son véhicule, S. Sidibe, le chauffeur du mini car a automatiquement débarqué les dévergondés amoureux à quelques kilomètres de Kéléya, leur donnant ainsi l’occasion de mieux s’amuser à leurs passions en pleine brousse. Très choqué par cet acte inexplicable du couple, le chauffeur confirma cependant que la pratique est courante entre les passagers sur ce tronçon. A preuve: dans le même véhicule, AM était parvenu à attirer l’attention d’autres passagers sur elle. Ces derniers non plus n’auraient pas hésité si l’occasion leur était donnée. Et à notre chauffeur philosophe de poursuivre: «les belles femmes sont des sacs à problème et il n’est pas conseillé aux hommes jaloux de les prendre pour épouses».

    Dramane Diakité, Correspondant à Bougouni

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER