Insécurité : Braquage de cars à Ségou

    1

    L’insécurité au Nord et au centre du Pays conjugué avec la terreur que font régner les djihadistes profitent bien aujourd’hui à beaucoup de malfrats. Dans beaucoup de localités du sud, l’on peut se demander si  l’on n’est pas à l’âge d’or des coupeurs de route qui essaimentpartout. Il n’y a qu’à commettre son forfait, crier AllahouAkbar et tronquer son habit de brigand  contre celui d’un djihadiste. Et pourtant, il faut se rappeler la chanson de certains de nos balafonistes au début des années 1960 « Tous les porteurs de pantalon ne sont pas ces commis ». Autrement dit, tous ceux qui crient Allahou Akbar ne sont pas des djihadistes. Mais puisque l’aubaine leur est offerte à travers cette insécurité, ils en profiteront tant qu’ils le peuvent. L’axe Ségou-Bani qui n’est pas à une première a connu  dans la nuit du jeudi 13 Juin 2019 entre 23 h et ooh30 le braquage de cars  dans les environs du village de Falémé à quelques kilomètres seulement du poste de contrôle situé à la sortie Est de la ville de Ségou. Au moins une dizaine d’individus fortement armés ont arrêté des véhicules. Pour intimider les passagers et les obliger à se coucher à plat ventre, les bandits ont tirés plusieurs coups de feu. Après avoir détroussé, fouillé les uns et les autres, ils se servent volatilisés  avec au moins 9 000.000 de FCFA  sans être inquiétés. Cette nouvelle a choqué tous les Ségoviens qui pensent que la RN6, axe névralgique ne mérite pas ça. Certains vont jusqu’à penser que cette situation est voulue et entretenue par des gens pour assouvir leur destin inavoué. Vrai ou faux, il y a urgence et les responsables de la cité qui ont en charge la libre circulation des personnes et de leurs biens doivent s’impliquer pour sécuriser le dit tronçon. Tous les ségoviens  doivent conjuguer leurs efforts pour démasquer ces coupeurs de route, véritables brigands ou des mal intentionnés muent pour la circonstance. Tous, nous devons être vigilants : autorités, transporteurs, passagers pour débusquer ces fauteurs de troubles aux portes même de Ségou. Très souvent, ces bandits vivent avec nous en ville ici, ils sont parmi nous mais la nuit venue, les voilà partis pour leur sale besogne. Rappelons-nous bien l’histoire de N’torobilen où ce chasseur  venait boire le dolo avec ses confrères, causait avec eux. Mais la nuit venue, il se transformait en buffle pour traumatiser ces mêmes chasseurs. Vigilance et vigilance, il faut en faire preuve pour mener le combat. Ces braquages méritent des enquêtes à tous les niveaux, pas seulement des seuls agents de la sécurité parce que c’est une synergie d’actions que l’on mettra la main sur ces imposteurs professionnels. Pas eux seulement  mais aussi leurs complices. Et puis, il y a lieu d’impliquer tous les villages situés au bord de la RN6 car bien souvent nos parents villageois ne se sentent pas concernés par de tels évènements. Or, ils ont leur mot à dire parce que de façon  involontaire, ils peuvent avoir à héberger ces bandits qui viennent à eux de façon innocente.

    Espérons que ces braquages que vient de vivre le village de Falémé seront les derniers à Ségou parce que la vigilance sera de mise à tous les niveaux.

    Plus jamais ça.

    Abdoulaye Yérélé

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    1 commentaire

    1. Pkagame: il n y a pas 2 captains dans un bateau: ce sont les bandits qui controlent. Tigui tè Mali la.

      Ce n’est nouveaux ..depuis quelques années les bandits braqueurs ont compris que c’est libre a eux de s’enrichir dans les poches d’innocent voyageurs sur nos RNs a travers le pays…sans aucune conséquence. Nos autorités inertes n’étant nulle part pour réagir….. ; c’est ainsi que les bandits ont eu la roue libre depuis quelque années et donc ont pu braqué et dépouillé des dizaines voire centaines des cars de voyage sur les axes comme Kayes, Kita, Yelimane, sikasso, Koutiala, Segou etc.. les maliens y perdent des millions aux bandits chaque jour que le bon Dieu fait. Dommage que c’est la vie dans la jungle…

      CONSEILS: NE VOYAGEZ JAMAIS AVEC VOTRE FORTUNE DANS LES CARS DANS CETTE JUNGLE MALIBA… RIEN NE VOUS Y EST SURE!!!

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here