Mairie de la commune III : Une maison trouble le sommeil des populations

    0

    L’atmosphère n’est pas bon enfant en Commune III du District de Bamako entre un propriétaire de maison et ses voisins. La mairie de ladite Commune est de nouveau interpellée pour éviter que la situation ne dégénère entre le propriétaire et ses voisins du Lazaré et riverains de la rivière « Diafarana ».

     

    Il y a plus d’un an, le chantier de la construction d’une maison dans le littoral de la rivière « Diafarana » avait suscité la colère vive du voisinage immédiat qui dénonçait une construction anarchique. Malgré les alertes et les mises en garde sur les dangers pouvant découler de la réalisation de l’édifice, la maison toute neuve est sortie des eaux, au grand désarroi des protestataires hantés par le mauvais souvenir de l’hivernage passé. « A l’arrivée des pluies diluviennes du lundi 20 juillet 2020, le littoral a été débordé par les eaux d’écoulement entrainant ainsi dans les familles riveraines la panique et un soulèvement populaire des jeunes qui voulaient démolir ladite construction »rappelle le Collectif des résidents de la localité.

    Dans une lettre en date du juillet 2020, le Collectif avait pourtant attiré l’attention de la mairie de la Commune III sur ce danger imminent. « Nous, collectif des résidents du Lazaré et riverains de la rivière « Diafarana », venons par la présente soumettre à votre attention une construction à usage d’habitation anarchique car dépassant les bornes réglementaires fixées par les autorités compétentes »dénonçaient des résidents très remontés. A l’époque, la municipalité semble avoir joué avec les dénonciateurs en faisant arrêter les travaux sur le chantier avant qu’ils ne soient achevés par la suite : « Les travaux de construction avaient été  arrêtés au préalable par la Police et les travailleurs emprisonnés. Le propriétaire, à la surprise générale, est parvenu à construire sa maison malgré l’opposition des autorités et de la population ».

    Apparemment tourné dans la farine, le Collectif met en garde de nouveau, en cette période de forte pluie,  la mairie de la Commune III et l’invite à bien vouloir prendre les mesures idoines qui s’imposent face à cette situation qui risque de dégénérer en conflit entre le propriétaire et ses voisins.

    Alassane CISSOUMA

     

    Commentaires via Facebook :

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here