Vol organisé des produits alimentaires d’une grande société de la place : Un conducteur de ‘’Katakatani’’ et ses acolytes appréhendés par le 3ème Arrondissement!

    0

    Dans la nuit du 22 au 23 juillet vers 4h du matin, S.S, un conducteur de moto tricycle âgé de 38 ans, a été pris en flagrant délit de vol qualifié portant sur des denrées alimentaires d’une grande société de la place. Pour ne pas être le seul à endosser les conséquences légales, le voleur n’a pas hésité à balancer les noms de ses complices dont les noms initiales sont B.D dit ‘’Badié’’, C.C, G.M et le cerveau de la bande S.C, toujours introuvable. Les 4 individus ont été mis sous mandat de dépôt le jeudi 29 juillet dernier.

    S.S, est un père de famille avec son statut de conducteur de moto tricycle qui donne la fausse impression de gagner sa vie par la sueur de son front. Ce qui n’est pas évident, car il a été pris la main dans le sac en pleine action sur l’un des camions d’une société commerciale de la place. C’est-à-dire au moment même, où il était en train de voler des sacs de riz. Les faits se sont passés au quartier Zone Industrielle en Commune II du district de Bamako dans la nuit du 22 au 23 juillet 2021 vers 4h du matin.

    En effet, S.S agissait en concert avec ses compères dont le pivot est S.C, d’ailleurs qui est toujours en fuite. Il (S.S) avait pour mission de dérober les sacs de riz, de sucre ou encore des bidons d’huile de cette société à bord des camions avant d’être déchargés. Cela, aux endroits indiqués par leur chef S.C.

    Lâché par la Baraka, il a été chopé en pleine action par le chauffeur dudit camion avant d’être passé à tabac par ce dernier aidé par les gardiens des lieux.

    A noter que sur des faits similaires, le commissariat du 3ème Arrondissement avait reçu beaucoup de plaintes. Des plaintes déposées contre x par des chauffeurs de ladite société. Ainsi, pour expliquer les faits, le chauffeur concerné fera savoir qu’ils ont l’habitude de transporter les produits alimentaires au compte de cette société sise à Bamako contre des rémunérations. « Lorsque nous arrivons à Bamako, nous entreposons les marchandises dans le magasin de notre client. C’est dans ce cadre que le 23 juillet 2021, nous sommes arrivés tardivement à Bamako avec 1000 sacs de riz à bord de mon camion. Puisqu’il se faisait tard, nous n’avons pas pu les décharger. Nous avons préféré attendre la journée à cet effet. Vers 04h du matin, ma surprise fut grande d’entendre des bruits venant des battants de mon véhicule. Immédiatement, je me suis précipité vers le camion pour voir ce qui se passait. C’est ainsi que j’ai aperçu S.S avec un de ses acolytes qui avaient déjà défoncé les portes du véhicule et ils avaient enlevé des sacs de riz qu’ils ont mis dans la charrette d’un engin tricycle. J’ai aussitôt bondi sur eux en criant au voleur. Cependant, un des voleurs a pu s’échapper, j’ai appréhendé le nommé S.S » a-t-il rapporté.

    Quant à S.S, qui a dénoncé les autres complices, il a avoué qu’il a été approché par Badié qui lui a laissé entendre qu’il a des clients sur des produits alimentaires volés. Et qu’il veut le mettre en contact avec ces derniers afin qu’il leur transporte le butin à chaque opération. « Avec mon accord B.D alias Badié a donné mon numéro d’appel à S.C qui est censé être le pivot de l’opération. Notre première rencontre s’est passée dans un garage non loin de l’usine de nattes à la Zone Industrielle et il m’a fait savoir qu’il a 11 sacs de riz à déposer à l’Hippodrome II chez un commerçant dont j’ignore l’identité. Je me suis exécuté contre rémunération. Dès lors, je suis devenu le transporteur des marchandises au compte des concernés »a dévoilé S.S.

    Selon notre source, les recherches sont en cours pour mettre la main sur S.C. Néanmoins, S.S, B.D dit ‘’Badié’’, C.C, G.M ont pris leur quartier à la MCA de Bamako Coura depuis le 29 juillet dernier. Affaire à suivre !

    Par Mariam Sissoko

     

    Commentaires via Facebook :

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here