Arrestation des djihadistes à Zegoua : Le commissaire Sissoko fait le détail

6

Rebelle01Le commissaire principal de Kadiolo M. Fademba Keyan Sissoko contacté par nos soins s’est entretenu avec nous. Il dévoile toute la stratégie adoptée pour traquer ces mécréants.
Selon M. Sissoko, c’est depuis mi-juin qu’ils ont été alertés que deux grands chefs djihadistes doivent arriver au sud en provenance de la France. Ils se nomment Lancine et Samir. “Depuis, nous avons pris des dispositions et on a été alerté à leur arrivée à Abidjan où ils ont formé un groupe pour se rendre au Mali. Ils ont pris maintenant une compagnie de transport Sonef. Lorsqu’ils ont embarqué, nous avions pris des dispositions idoines concernant leur arrivée.”, dit-il. Et d’ajouter “que lorsqu’ils sont arrivés à Zégoua, lors des vérifications de pièces d’identité, on a vu qu’il y avait des suspects au nombre de vingt (20). Ils ont été tous arrêtés. J’étais moi-même le chef de file ce jour.” Automatiquement, soutient-il, il a appelé sa hiérarchie notamment le Directeur Général de la Police Nationale pour le lui dire. Selon lui, séance tenante, ce dernier lui intima de ne pas perdre de temps “il faut vite les évacuer le plus tôt possible.”. Et le D.G a fait appel à la Sécurité d’Etat (S.E) qui immédiatement envoya trois(3) véhicules blindés pour les amener à Bamako où ils se trouvent désormais.
En effet, nous profitons de cette occasion pour remercier la hiérarchie et surtout le commissaire Sissoko pour sa bonne compréhension, sa disponibilité. Ainsi, nous lui avons demandé s’il avait un message à l’adresse de la population. Commissaire Sissoko : “Ce que je peux dire à la population, c’est d’être très vigilante, de nous avertir à temps à chaque fois qu’il ya un évènement ou si elle a vu des personnes suspectes. Qu’elle nous appelle, qu’elle collabore. C’est pourquoi, moi-même je donne mon propre numéro aux gens ainsi que le fixe du commissariat pour que nous soyons joignables à chaque moment car c’est tout le Mali qui est en insécurité, pas le nord seulement.”
Gaoussou KANTE, Stagiaire
Envoyé spécial à Zégoua (Kadiolo)

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. il faut que les pays africains soient vigilants et se donnent la main pour s’unir leurs efforts en matière de sécurité et de renseignement que le bon Dieu protège le monde 😳 a mine 😳

  2. Notre prophète MOHAMED paix et salut sur lui avait dejà predit ce thype de jihadhisme ou wahabit qui sera contraire à la vraie religion musulmane et mettra en peril et bouleverssera meme la vraie religion ils auront l’allure musulman mais un coeur depourvu de foie.

  3. La côte-d’Ivoire devrait faire très attention à ne pas laisser n’importe qui débarquer sur son territoire.
    Ils veulent faire de la côte d’ivoire un passoire pour terroriste en cherchant à se débarrasser de leurs ordures.

  4. Franchement je suis inquiet par les agissements des forces de securité maliennes qui contribuent à precipiter le KO dans le pays. Si non, dans quel du monde 20 hommes dangeureux peuvent se trouver dans une compagnie de transport en passant par tous les postes de controle. Il faut dire que vous êtes tombés sur des pauvres precheurs, comme l a fait l armée à diabali en executant 16 elts de la Dawa. Les terroristes sont desormais à bko, kayes, sikasso…et c est avec beaucoup de professionnalisme que vous pourrez les denicher. Attention! N arreter pas les gens parcequ ils sont barbus, ou vont à la mosquee.

  5. Mr le journaliste stagiaire, c’est M. Faganda Keran SISSOKO, il faut rectifier les erreurs sur le nom du COMMISSAIRE PRINCIPAL de Kadiolo que nous saluons de passage.

Comments are closed.