Attaques à Sévaré, Bapho et Niono : Les tentatives désespérées des forces du mal

2

Ce dimanche 24 avril 2022, trois camps des Forces armées maliennes (FAMa) ont été visés par des attaques terroristes. L’information a été rapidement défaillante par l’état-major général qui, dans un communiqué, précis que les FAMa ont simultanément repoussé, hier aux environs de 5 heures du matin, trois attaques complexes terroristes respectivement aux camps Amadou Balobo Maïga de Sévaré, de Bapho et de Niono.

Les bilans provisoires donnés par l’Armée sont : pour ce qui concerne le camp de Sévaré, 6 morts et 15 blessés du côté des FAMa. Côté ennemi, il y a eu 11 morts dont le kamikaze et beaucoup de matériels récupérés.

Au niveau du camp de Bapho, l’Armée a enregistré 1 blessé et un hélicoptère a été légèrement endommagé. Enfin, au niveau du camp de Niono, il y a eu 4 blessés et 2 véhicules ont été endommagés du côté des FAMa.

« Les groupes armés terroristes dans des actions désespérées ont utilisé des véhicules kamikazes bourrés d’explosifs en vue d’attaquer ces entreprises », explique l’état-major général des Armées, en rassurant que tout est sous contrôle.

« Les FAMa sont en train de ratisser dans tous les secteurs ciblés et les dispositifs sécuritaires renforcés dans toutes les entreprises », assure le communiqué, ajoutant que toutes ces actions désespérées des groupes armés n’entameront en rien la détermination des FAMa à poursuivre leurs opérations de sécurisation des personnes et des biens ainsi que le retour de la paix et de la quiétude sur l’ensemble du territoire.

La population de Sévaré a été brutalement réveillée hier par cette attaque kamikaze dans le camp se trouvant en plein cœur du quartier. Le gouverneur de la Région de Mopti, le colonel-major Abass Dembélé, s’est rendu sur les lieux pour témoigner de la compassion et de la solidarité des autorités et de l’ensemble de la population aux FAMa. Au nom du président de la Transition et du gouvernement, il a présenté ses condoléances aux familles des disparus et souhaite prompt rétablissement aux blessés.

Ces derniers temps, les FAMa ont mené avec succès plusieurs opérations contre les groupes terroristes dans les régions du Centre. Ces actions ont permis de libérer Marébougou, Farabougou et tout récemment Moura.

Des localités qui vivaient depuis longtemps sous la férule des groupes extrémistes. Traquées jusque dans leurs derniers retranchements, les forces du mal tentent désespérément de refaire surface. Incapables désormais de lancer des offensives contre l’Armée, les terroristes renouent avec les attaques kamikazes et lâches en témoignent celles qui ont visé hier les camps de Sévaré, Bapho et Niono.

Aux FAMa de redoubler de vigilance et surtout de maintenir la pression sur l’ennemi partout où il est susceptible de passer à l’acte. Il exhorte également à renforcer la sécurité de nos camps militaires et de tous les bâtiments qui pourraient être des cibles pour les terroristes.

Le camp de Sévaré, en première ligne dans la lutte contre le terrorisme, doit être une forteresse imprenable. Cela passe nécessairement par le renforcement de son dispositif de sécurité.

Les attaques d’hier constituant des avertissements qui devaient amener les autorités à muscler davantage la protection des lieux sensibles.

Les terroristes aux bois ont visiblement décidé de mener désormais leurs actions sous formes d’attentats au véhicule piégé. Des dispositifs de sécurité très solides doivent être renforcés partout où le besoin se fait sentir. Afin de ne pas donner aux forces du mal des cibles faciles et leur permettre de saper le moral des Maliens avec des actions terroristes également bien en vies humaines et qu’en matériels.

Niono : Des blessés légers

Hier, vers 5 heures du matin, la mangueraie de la préfecture qui abrite le camp des FAMa a fait l’objet d’une attaque terroriste. Le mode opératoire utilisé par ces hommes sans foi ni loi est le véhicule piégé. Il ya eu des blessés légers qui ont été pris en charge au Centre de santé de référence de Niono.

La déflagration a soufflé des bâtiments du quartier ATTbougou et certains bureaux dont celui de l’Amap dans la cour de la préfecture. Les FAMa ont engagé des ratissages pour débusquer les assaillants et des renforts sont déjà sur place.

Cet événement dramatique a beaucoup perturbé la foire hebdomadaire en cette veille de fête de ramadan.

Amap-Niono

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Oui cela est une vérité indéniable que ces forces du mal sont en débandades, mais nous devons avoir une réponse adaptative à ce nouveau comportement de ces forces du mal. Pour cela, il faut aller apprendre auprès des pays qui sont très avancés dans cette lutte contre ces forces du mal, il s’agit de la Mauritanie, du Sénégal, de l’Algérie et du Maroc où ces forces du mal sont quasiment inactives depuis très longtemps. Il faut que Assimi et son Choguel cessent d’afficher la suffisance en jetant un coup d’œil sur ces pays qui gagnent conte ces écervelés et cela très rapidement, nous sommes sûrs que ce geste nous fera gagner beaucoup de temps et d’énergies contre ces forces du mal. Courage pour ce couple mais en regardant les autres qui gagnent contre les forces du mal.

  2. La Pression des FAMA va continuer afin de detruire completement et totallement les forces du mal, les SATANS et fils de SATAN. En effet elles sont desesperees et petit-a-petit les FAMA les bouculent et ce sera ainsi juqua’ leur fin totale et certaine!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here