Bankass : plus de 135 civils massacrés

0

Une attaque s’est déroulée tôt samedi 23 mars dans le village d’Ogossagou à une vingtaine de kilomètres de Bankass au Centre du pays dans la région de Mopti. Selon certaines sources, “au moins 135 personnes ont été tuées et le village a été complètement détruit”.

Une trentaine d’hommes lourdement armés et habillés en tenue des chasseurs traditionnels «Donzos» ont fait irruption dans le village de Ogossagou aux environs de 05h du matin. Selon des témoins, « ils sont venus de tous les côtés du village et ont tiré sur tout ce qui bougeait ». « Des vieillards, des enfants, des femmes enceintes personne n’a été épargné »,  conclut le témoin joint sur place par notre rédaction.

Un premier bilan fourni par les autorités locales évoque au moins 115 morts. Plus de 500 maisons ont été incendiées et des greniers ont été également détruits.

Après l’incident, le préfet de Bankass à la tête d’une délégation s’est rendu sur les lieux pour s’enquérir de la situation. Une unité des forces armées maliennes est également sur place.

Ce n’est pas la première fois qu’une attaque de genre se déroule dans le centre du pays. Au mois de février dernier, 17 civils maliens ont été tués dans l’explosion d’un cadavre piégé dans le cercle de Koro.

Le matin du 1er janvier 2019, des hommes armés non identifiés habillés en tenue «Donzos» ont tué 37 civils à Koulogo Peulh, un village du cercle de Bankass. En plus des morts, plusieurs habitations ont été également incendiées.

Nabila Sogoba

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here