Barkhane : Plusieurs terroristes neutralisés dans le Gourma

4

Conduite par les armées françaises, en partenariat avec les pays du G5 Sahel, l’Opération Barkhane ne relâche point ses actions contre des groupes armés terroristes (GAT). En effet, le mardi 28 juillet, dans le cadre d’une opération aérienne dans le sud-est du Gourma malien, un drone a neutralisé plusieurs terroristes et détruit une moto.

Engagé dans la zone, l’appareil a détecté des mouvements suspects. Après une phase d’observation ayant permis de caractériser plusieurs personnes se révélant être membres des GAT, et devant la nécessité d’agir au plus vite, le drone a reçu l’ordre de procéder à une frappe aérienne. Ensuite, deux hélicoptères et un groupe de commandos montagne ont été engagés pour confirmer la neutralisation des GAT sur leur campement et de trouver diverses ressources logistiques.

…….lire la suite sur lessor.site

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Tienkafo tu as vu que ces soldats ont travaille beaucoup dans cette operation Barkan, ils ont meme detruit 1 moto avec l’aide du G5!! Wow!!!

  2. MANGWANA KANYON COMPAORÉ, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA

    Recep Tayyip Erdogan a accusé Emmanuel Macron de visées « coloniales » au Liban et nommé sa récente visite à Beyrouth de « spectacle »

    « Ce que Macron et compagnie veulent, c’est rétablir l’ordre colonial (au Liban) », a déclaré Erdogan durant un discours à Ankara en ajoutant :
    – « Nous, ce n’est pas courir après les photos ou faire le spectacle devant les caméras qui nous intéresse ».
    Le président turc se référait au déplacement très médiatisé d’Emmanuel Macron dans la capitale libanaise de la semaine dernière, après une explosion qui, le 4 août, a fait 171 morts et plus de 6500 blessés et détruit une partie de Beyrouth.

    Le président turc ne s’est pas personnellement rendu à Beyrouth mais il a, la semaine dernière, envoyé son vice-président et son chef de la diplomatie. De 1920 à son indépendance en 1943, le Liban a été sous mandat français. Il a été sous domination ottomane pendant quatre siècles avant.

    Ce jeudi à Beyrouth, la ministre française des Armées, Florence Parly, est attendue au Liban où le Parlement libanais a entériné l’état d’urgence.

    Le gouvernement avait indiqué qu’en raison de l’état d’urgence, un pouvoir militaire suprême serait chargé des prérogatives en matière de sécurité.

  3. Good news !!!
    Go ahead, Barkan, and kill them all for the sake of peace in this World. They say that they like death sas much we, good people, like life. So, in their eagerness to meet the 72 vergines who are waiting for them, they are more than happy to be “martyred”. In this case the female fighters are the losers.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here