Crise au centre du Mali : Une rencontre de haut niveau à Bamako pour dégager des pistes

0

Le Centre d’Études et de  Réflexion du Mali (CERMA), en collaboration avec la Fondation Friedrich Ebert Stiftung (FES), a organisé un colloque de deux jours au grand hôtel de Bamako, regroupant plusieurs acteurs, dans le but de produire des réflexions approfondies sur la problématique de la crise au centre, tout en suscitant des débats prospectifs libres qui permettront de relever et d’identifier, au niveau national, toutes les insuffisances présentes et passées et de proposer des pistes de solution pour orienter l’avenir à léguer aux générations futures. Le colloque a ouvert ses portes le vendredi 27 novembre 2020 et s’est achevé le samedi 28 novembre 2020. 

Le centre du Mali peine à jouer son rôle de pont entre le Nord et le Sud et est devenu le théâtre de violents combats offrant des scènes horribles,  une situation qui laisse craindre le pire pour notre pays. C’est dans l’optique d’éviter ces horribles scènes et de permettre aux populations du centre du Mali de retrouver la paix que le CERM et la FES ont organisé ce colloque. A l’ouverture des travaux, le professeur Iba N’Diaye, secrétaire au Développement du Centre d’Etudes et de  Réflexion du Mali (CERMA), a indiqué qu’au regard des enjeux de la question du Centre du Mali qui est désormais déterminante pour l’avenir du Mali, le Cerm a fait le choix de traiter en profondeur, sous tous ses aspects, sans aucun tabou, la question, d’où l’objet de l’organisation du  colloque. Il a ainsi invité les Maliens à relever et à identifier par eux-mêmes, toutes les insuffisances présentes et passées en faveur de la résolution de la crise au centre. Selon lui, l’objectif du colloque est  de produire des réflexions approfondies sur la problématique de la crise au centre, tout en suscitant des débats prospectifs libres qui permettront de relever et d’identifier, au niveau national, toutes les insuffisances présentes et passées et de proposer des pistes de solution pour orienter l’avenir à léguer aux générations futures. Ce qui permettra d’aboutir à une analyse équilibrée sans complaisance de toutes les problématiques du centre du Mali et faire ressortir les éléments pertinents de propositions à destination des autorités nationales, de la société civile, de la classe politique et des partenaires et acteurs clés, dont la Minusma, l’Union Africaine, G5 Sahel, les partenaires techniques et financiers et les ONG. Il a fait savoir que plusieurs spécialistes de la question éplucheront les causes et essayeront d’apporter des pistes de solution afin de faire taire les armes à jamais. Christian Klatt, le représentant résident de la Fondation Friedrich Ebert Stiftung (FES), a décrié l’état de l’insécurité au centre du Mali avec son corollaire de victimes, tout en faisant savoir que sa structure apportera son soutien aux autorités maliennes afin de faire revenir la paix et la quiétude. Le représentant du ministre de la sécurité et de la protection civile, Oumar Sogoba, a, dans son intervention, mis l’accent sur les actions entreprises par le gouvernement du Mali pour le retour imminent du calme au centre afin de permettre aux populations de vaguer à leurs occupations. Selon lui, ce colloque est une occasion pour les participants de porter un diagnostic pointu sur la question dans le but d’apporter une solution idoine.

Moussa Samba Diallo

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here