Florence Parly à Bamako sur fond de tensions entre le Mali et la France : « Nous ne quittons pas le Mali »

8

Florence Parly, la ministre des Armées françaises est en visite dans le Sahel dans le cadre de la réorganisation militaire française sur des territoires. A Bamako, elle a rencontré hier, le lundi 20 septembre 2021, les autorités de la transition malienne. Après sa rencontre avec le ministre de la Défense et des anciens combattants du Mali, le colonel Sadio Camara, Florence Parly a indiqué que la France sera encore militairement présente au Mali.

« Depuis 8 ans, la France, à la demande des autorités maliennes, a fait le choix d’accompagner le Mali dans la lutte contre les groupes armés terroristes. La France a fait le choix de souffrir et de fédérer ses partenaires autour d’une vision commune avec et pour le Mali »,  a déclaré, à sa sortie d’audience avec le colonel Sadio Sadio Camara, Florence Parly.

Pour la ministre des armées françaises, la France a besoin de se rassurer qu’il y a une volonté au Mali d’appuyer la CEDEAO pour faire aboutir le processus de transition politique. «  le retour vers la démocratie, la bonne gouvernance et la justice sont à même de créer les ressorts qui permettront au Mali d’affronter les défis du terrorisme. la France est fière et reste déterminée à travailler avec les Maliens pour continuer cette lutte qui unit. Nous venons de le prouver dans la zone dite des trois frontières après avoir neutraliser Abu Walid Al-Saharaoui et une grande partie de son état-major », a expliqué Florence Parly. Elle ajoutera qu’il est temps de faire évoluer le dispositif en densifiant la coopération pour aider à la restructuration des FAMa. « Il est impératif aujourd’hui de réassurer les FAMa du soutien aérien de la France et de ses partenaires. la coalition internationale ne cessera jamais d’agir. Elle agira sur l’ensemble des segments dans le champ économique, la gouvernance et le développement pour aider le Mali », a indiqué la ministre la ministre des armées françaises. « Nous ne quittons pas le Mali. Cette réarticulation de notre dispositif, nous la voulons organisée et méthodique’’, a laissé entendre Florence Parly.

Bisbille entre Paris et Bamako

La visite de Florence Parly, la ministre des Armées françaises à Bamako, intervient dans un climat tendu entre le gouvernement malien et les autorités françaises. En effet, l’annonce dans la presse d’un possible accord entre les autorités maliennes et  la société russe privée Wagner( un plan B selon le Premier ministre du Mali Choguel Kokalla Maïga) avait provoqué la colère de Paris qui a menacé de retirer les militaires français engagés dans la lutte contre le terrorisme au Mali si les autorités maliennes passent de tels accords avec le groupe Wagner. Le mardi, le ministre des affaires étrangères de la France Jean Yves Le Drian avait déclaré, devant la commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale de son pays, qu’une implication de la société privée russe  Wagner au Mali serait « incompatible » avec le maintien d’une force française. Le dimanche dernier, le gouvernement malien a indiqué, dans un communiqué, à propos du sujet, qu’il «  s’étonne et s’interroge sur ces allégations basées uniquement sur des rumeurs et des articles de presse commandités s’inscrivant dans le cadre d’une campagne de dénigrement de notre pays et de diabolisation de ses dirigeants. » Toujours selon le même communiqué, «  le gouvernement rappelle que dans l’accomplissement pleine et totale de sa souveraineté et dans le souci de préserver son intégrité territoriale et le principe de non-ingérence dans les affaires intérieures des autres états, il ne permettra à aucun État de faire des choix à sa place et encore moins de décider quels partenaires il doit solliciter ou pas. »

Selon l’agence Reuters, les autorités maliennes sont proches de conclure un accord avec la société militaire privée russe Wagner, ce qui permettrait à Moscou d’étendre son influence en Afrique de l’Ouest. Selon l’agence de presse britannique, les mercenaires russes seraient chargés de former les militaires maliens et d’assurer la protection de certains hauts dirigeants maliens.. Elle précise que le groupe de sécurité Wagner gagnerait mensuellement 6 milliard de francs CFA par mois pour son travail.

Madiassa Kaba Diakité

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. Depuis que Toussaint Louverture a vaincu Napoleon et a donne a Haiti son independance en 1803 rien n’a jamais marche en Haiti car les Francais ont depuis mis que le batton dans la roue de ce pays, c’est la meme chose qui se passe au Mali! Aux Maliens de decider ce qu’ils veulent pour leur pays et amener qui pour les aider et regagner la paix , la justice et le developpement!

    • Si meme dans ta Societe , ton Business tu as un seul francais, employe ou partenaire, il te cannibalise ou te bousille tes affaires!
      LES AUSTRALIENS ONT SU FAIRE! ISOLER LA FRANCE! UN PAYS DE MESQUINS ET D HYPOCRITES!
      NE VOUS TROMPEZ PAS AU SUJET DES ARABES ET DES HEBREUX TOUS COMME LA FRANCE! EN UN MOT ‘LES ABRAHAMIQUES’ N ONT QUE LEUR EGO ET LA HAINE DES AUTRES!

  2. I would love to have ” hunt would would you you” conversation with french officials, ,businesspeople , engineers in Mali plus generals concerning their actions plus true plans in Mali. I am certain information would be different from what France report before media.
    France have generously financially benefitted from being in Mali to extent that when Russian security firm Wagner come to give essential Military aid to Mali France have chosen to stay despite making numerous threats proclaiming France will leave Mali if Wagner come. France is clearly revealing itself as buffon running con act on Mali.
    It seem more Europe plus nations of Western democracy place females in leadership roles concerning defense more untrustworthy those nations become in military concerns. Are females presence in high defense positions omen to those nations are untrustworthy in manners security plus defense? It appear so.
    Henry Author Price Jr aka Kankan
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  3. QUFAAROHW, LES COLONELS ONT UNE OPPORTUNITEE DE CHANGER LE DESTIN DU MALI VERS DE MEILLEURS DIRECTIONS! 21 Sep 2021 at 07:38
    « Là où il y a une volonté, il y a un chemin et nous avons besoin de nous assurer qu’il y a une volonté ici au Mali, d’appuyer la Cédéao pour faire aboutir ce processus de transition politique, ce retour vers la démocratie, bonne gouvern
    ance et la justice »,

    🙂 L UE et la CEDEAO instrumentalisees toutes les deux par la France HYPOCRITE pour perdurer la COLONISATION! 🙂

    « tout envisager pour sécuriser le pays ». « La France n’abandonne pas le Mali, au contraire il y a une forte mobilisation internationale »

    🙂 La FRANCE PREDATRICE le lachera pas PRISE et continuera a ETRANGLER LE MALI ET LE SAHEL ! 🙂

    • Totalement d’accord avec vous! Les maliens sont obligés de s’engager dans cette guerre qui nous coutera inéluctablement. Nous n’avons pas le choix car personne ne nous fera un cadeau. La société WAGNER a au moins présenté une facture à l’entrée. Qu’en est-il de la diablesse française qui suce le Mali depuis 9 ans sous le couvert du soit disant “AIDE” ou “FORMATION DES FAMA”??
      À mon avis, la continuité de la mission française doit être conditionnée à une évaluation de ces activités sur le sol malien depuis 2012 et à la publication des résultats de cette évaluation avec débats devant les représentations nationales (au Mali et en France).
      Nous sommes dans le néocolonialisme avec les mêmes principes et méthodes qui ont été employés pour opérer la colonisation. La France est au Mali est restera dixit Mme PARLY. Là elle a dit la vérité! Mais quand elle dit que c’est pour combattre le terrorisme, elle a menti. Elle a eu 9 ans pour le faire, elle ne l’a pas fait et ne le fera jamais. Le terrorisme s’éteindra lorsque la France aura terminé sa mission de conquête des ressources naturelles stratégiques du Sahel et quittera cette zone en laissant les déchets de ses opérations.
      Par métaphore à une candidature d’embauche on peut demander à la France de présenter son CV, on pourra facilement voir qu’elle a échoué toujours sur les champs de lutte antiterroriste, car faisan le contraire de ce que les Peuples assiégés demandent. Citons seulement : Syrie, Centrafrique, Libye, Afghanistan.
      Comprenez bien que la guerre s’adosse toujours à des enjeux économiques (ressources naturelles stratégiques, fonctionnement des industries d’armes, maintien du taux de chômage à un niveau minima pour les pays industrialisés, etc.)

  4. « Depuis 8 ans, la France, à la demande des autorités maliennes, a fait le choix d’accompagner le Mali dans la lutte contre les groupes armés terroristes. La France a fait le choix de souffrir et de fédérer ses partenaires autour d’une vision commune avec et pour le Mali »

    La jolie laide a plutôt fait le choix de souffrir et de federer ses partenaires autour d’une vision commune avec et pour KIDAL et non le Mali.

    Nous sommes rassasiés de votre rhétorique à deux sous.

    • Tout a fait! Il faut avoir le courage de stopper tout ca et pas apres mais maintenant que la France est vraiment faible sur tous les plans (elections presidentielles Macron desaprouve, instabilite internes en France, instabilitee de l UE, depart de Merkel, France sans soutient USA…)

  5. ON S’EN FOUT. LA FRANCE PEUT PARTIR. ANTÔRÔLA. LA FRANCE AVEC TOUS SES MOYENS TECHNIQUES ET TECHNOLOGIQUES, SES DRONES ET SES SATTELITES N’ARRIVE PAS À VOIR DES COLONNES DE MOTOS DE DJIHADISTES DANS LE DÉSERT. DES DJIHADISTES QUI COMMUNIQUENT AVEC ORANGE, QUI S’APPROVISIONNENT EN CARBURANT CHEZ TOTAL. LA FRANCE QUI NOUS INTERDIT D’ENTRER À KIDAL, QUI NOUS EMPÊCHE DE SURVOLER CERTAINES PARTIES DE NOTRE TERRITOIRE, LA FRANCE QUI PART ET INTERDIT AU MALI DE FAIRE APPEL AUX RUSSES. NOUS SOMMES VRAIMENT RECOLONISÉS. AHHHH LIGNE ROUGE. QUEL AFFRONT. SOYONS DIGNES ET REFUSONS. ET QUAND UN HOMME REFUSE IL DIT NON NON ET NON.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here