Législatives du 29 mars : Soumaïla Cissé et sa délégation portés disparus et non encore retrouvés

18

En campagne  dans la circonscription électorale de Niafunké depuis plusieurs jours au compte des élections législatives de mars et avril 2020, la délégation du chef de file de l’opposition malienne, Soumaïla Cissé  et sa délégation sont  portés disparus.

Maliweb.net-  C’est le secrétaire à la communication de l’Union pour la République (URD) qui l’a annoncé dans un communiqué dont la teneur suit, «  L’URD a le regret d’informer l’opinion nationale et internationale que son Président, l’honorable Soumaïla Cissé, Chef de file de l’opposition malienne, et sa délégation en campagne pour les élections législatives dans la circonscription électorale de Niafunké, sont portés disparus depuis 15h30 ce mercredi 25 mars 2020 ».

Le communiqué de préciser  que  la délégation du candidat de l’URD  quittait Saraféré pour se rendre à Koumaïra où ils étaient attendus vers 16h30.  A l’en croire, « Ni le président de l’URD ni aucun membre de sa délégation ne sont joignables sur leur téléphone actuellement ».  Le  principal parti de l’opposition se dit  profondément inquiet de la situation et invite, pour la circonstance,  le Gouvernement, les forces armées et de sécurité, la Minusma à déployer toutes leurs énergies pour les retrouver.

Soumaïla Cissé, natif de Niafunké, est candidat dans cette circonscription électorale  à l’élection des députés à l’Assemblée nationale à sa propre succession. Ce cercle qui se situe dans la région de Tombouctou est en proie à l’insécurité depuis 2012.  Soumaïla Cissé et sa délégation ne sont pas les premiers candidats à être victimes de l’insécurité depuis l’ouverture de la campagne des élections législatives.  La semaine dernière, dans le même cercle, le candidat du parti présidentiel RPM a été enlevé  par les hommes inconnus  pendant  un moment avant d’être rendu à ses militants.  Dans la première semaine de l’ouverture de la campagne,   la candidate de l’URD dans le cercle de Nara avait été braquée par les hommes inconnus et dépouillée de son véhicule  4X4.

En dépit de l’appel de plusieurs partis de l’opposition de reporter les élections législatives évoquant la persistance de l’insécurité dans le centre  et le nord du pays, le gouvernement malien a maintenu la tenue des ces scrutins.

Contrairement aux informations qui circulent sur les réseaux sociaux, l’honorable Soumaila Cissé et sa délégation n’ont pas encore été retrouvés.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

18 COMMENTAIRES

  1. Les Politiciens haineux de Bamako comme Modibo Sidibe des FARE et autre leader politique incapable d’avoir un électorat vont applaudir avec leurs deux mains et et leurs deux pieds dans leur salon à Bamako

  2. Que l’honorable Soumaila CISSE retrouve sa liberté aussitôt que possible! Rien ne surprend plus personne dans cette jungle de criminalité que le Mali est devenu. Cessons
    de prendre ce pays comme normal … car il est loin de l’être!

  3. C’est Boua le ventru IBK, l’ivrogne de Sebenikro qui devrait disparaitre, car il merite d’etre vole et amene a Kidal! Boua le ventru IBK et Tetra engrais frelates ont orchestra cet enlevement avec la cooperation et la collaboration de la CMA!

  4. QUE LE CHEF DE L’OPPOSITION SOIT ENLEVÉ DOIT PROVOQUER LA DÉMISSION DU GOUVERNEMENT.
    Que le président de la république n’en fasse pas cas dans son discours est un mépris pour l’homme politique SOUMAILA CISSE et la preuve irréfutable qu’Ibk n’est pas animé d’un ESPRIT DÉMOCRATIQUE.
    En 1995 ,TIOULE MAMADOU KONATE, future président de la république duMali, après les deux quinquennats d’AOK, a fait un accident étonnant lui ôtant sa vie et ceux qui l’accompagnaient.
    ON A PARLÉ D’UN PNEU EXPLOSÉ ALORS QUE L’HOMME N’ÉTAIT PAS NÉGLIGEANT AYANT FAIT L’ENTRETIEN NÉCESSAIRE AVANT DE VOYAGER.
    IBK était le premier ministre qui préparait la succession d’AOK.
    L’attitude actuelle du pouvoir doit étonner tout démocrate car ce n’est pas SOUMAILA CISSE qui a disparu, mais le CHEF DE FIL DE L’OPPOSITION.
    Ça correspond à la disparition d’un président d’une grande institution de la république du Mali, si on accorde trop d’importance à la préservation de la démocratie.
    LE CHEF DE FIL DE L’OPPOSITION NE DOIT PAS DISPARAÎTRE.
    C’est inacceptable.
    On dit que la direction de l’URD a mis en place UNE CELLULE DE CRISE comme si c’est le problème de l’URD.
    CE N’EST PAS LE PRÉSIDENT DE L’URD QUI A DISPARU, MAIS LE CHEF DE FIL DE L’OPPOSITION DU MALI
    Ce n’est pas SOUMAILA CISSE qui a disparu, mais le CHEF DE FIL DE L’OPPOSITION DU MALI
    POURQUOI INSISTER SUR LA NOTION CHEF DE FIL DE L’OPPOSITION?
    Le CHEF DE FIL DE L’OPPOSITION est une institution créée par la république.
    Il doit, dans ce cadre, bénéficier de la protection que bénéficient toutes les grandes institutions du Mali dans ses déplacements dans les zones en insécurité.
    A t’il bénéficié de cette protection qu’a bénéficié le premier ministre dans ses déplacements au Nord ?
    Il faut en douter car il n’aurait pas disparu, mais soit enlevé, soit tué.
    Disparu veut dire qu’il ne bénéficiait pas de protection.
    Il s’est déplacé comme un simple citoyen.
    Enlève ou tué veut dire que les éléments qui le protègent ont été neutralisés.
    Dans ce cas, ce n’est pas un communiqué de l’URD qui aurait informé les maliens, mais celui du gouvernement.
    On aurait commenté autrement comme on le fait avec les attaques faites contre les déplacements des militaires pendant leurs missions.
    On aurait dit que le dispositif de l’opposition autour du CHEF DE FIL DE L’OPPOSITION était tellement faible que les assaillants n’ont pas hésité à les attaquer.
    On aurait aussi accusé les forces internationales présentes au Mali de n’avoir pas mis leurs services de renseignement à la disposition du chef de sécurité du chef de l’opposition du Mali.
    Au lieu de cela, SOUMAILA CISSE est traité comme m’importe qui par le pouvoir.
    Un mépris qui s’explique par la position politique de l’ennemi juré d’IBK.
    Ce pouvoir ne gère pas le Mali, mais sa position indéboulonnable.
    Il entreprendre tout pour la défendre.
    L’assassinat de SOUMAILA CISSE peut être une façon de sauver cette position indéboulonnable.
    SOUMAILA CISSE va t’il subir le même sort que son mentor BOUBACAR SADA SY?
    Les maliens vont ils accepter que ce pouvoir demeure, si son assassinat se confirme?
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • Comme tu le sais, je suis un supporter d’IBK mais je ne souhaite aucun mal a’ Mr Cisse’! Il ‘s’agit probablement d’une affaire d’otage! Je ne pense pas que ce soit un coup du regime en place! Il s’agit probablement des bandits a’ la recherche de l’argent!
      La famille de Soumaila et le pouvoir de Bamako doivent contacter Moustapha Chaavi (le conseiller de Blaise Compaore’) pour les aider! Il connait tres bien ces milieux!

  5. 😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉
    ….PARTIE D HISTOIRE VRAIE …””RAPPORTEE”” PAR MAITRE BASSALIFOU SYLLA …AU SUJET DES 8 ANS PENDANT LESQUELLES L AFFAIRE S-I-C-G MALI / BHM SA N A PAS ETE JUGEE PENDANT 8 ANS A LA CCJA A ABIDJAN …
    😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉
    …CE QUI VAUT MAINTENANT A L ANCIEN PRESIDENT DE LA CCJA DE SE RETROUVER DEVANT DEUX JUGES …
    – LE PREMIER SUR PLAINTE DE LA CCJA ELLE MEME …
    – LE SECOND SUR PLAINTE DE LA S-I-C-G .

    VOILA VOILA ….
    😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉
    NATURELLEMENT , IL Y A UN JOLI COUILLON , QUI NE SIGNE COURAGEUSEMENT JAMAIS SES POSTS DEUX FOIS DE SUITE DU MEME NOM , QUI DIT QUE ” NOUS VOLONS L ARGENT DU MALI ” …
    JE LUI FERAIS REMARQUER QUE L ARGENT DONT NOUS PARLONS EST DE L ARGENT VOLE …PAR DES MALIENS …ET PAS DES PETITS POUR LA PLUPART …A UNE SOCIETE IVOIRIENNE …ET QUE LES VOLS ONT COMMENCE IL Y A DIX HUIT ANS !
    😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉
    IL EST D AILLEURS TRES CURIEUX QUE LES GENS QUE JE NOMME …NE PROTESTENT PAS …ICI …
    ET ….IL Y A UNE RAISON TRES SIMPLE …
    ILS SAVENT QUE NOUS SAVONS TOUT …! ! ! !
    😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉

  6. EN ATTENDANT ….

    😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

    RAPPORTE PAR UN TIERS …( ? )
    AU SUJET D UNE DECLARATION QU AURAIT FAITE “”PALTOQUET “” L AVOCAT DE L EX BHM SA …DEVENUE BMS SA …MAITRE BASSALIFOU SYLLA :

    MOI JE VOUS COMPRENDS PAS ;
    DANS L HISTOIRE QUI L OPPOSE A LA BANQUE BHM SA , LA S-I-C-G MALI A RAISON …
    D AILLEURS ….MON TRUC A LA CCJA A FOIRE …POURTANT …CA A DURE 8 ANS L AFFAIRE …
    LA BAS ….

    …MAIS LA BANQUE …COMMENT ELLE VA PAYER ?

    ALORS MOI …JE SUIS AVOCAT …
    JE SUIS REALISTE ….
    J AI DIT QUE LE CLIENT EST UN VOLEUR …
    J AI GAGNE DU TEMPS …ET LA BANQUE AUSSI
    LA BANQUE ETAIT CONTENTE …
    ET MOI AUSSI ! …J AI PRIS PLEIN DE POGNON ..
    TOUT LE MONDE A PRIS PLEIN DE POGNON !
    J AI MEME RACHETE LES HALLES DE BAMAKO AVEC UN FAUX PRETEXTE QUE J AI FAIT GOBER A ISSOUFI TOURE LE PRESIDENT DE LA COUR D APPEL ..
    EVIDEMENT …MAINTENANT IL VA FALLOIR LES PAYER …LES HALLES …
    MAIS MOI , SUR LE COUP …J AI ENCORE GAGNE 400 MILLIONS !

    C EST LE MALI DEH !

    😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

    • 😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉

      AU SUJET DU PASSAGE : “”LA BANQUE ETAIT CONTENTE”” …

      EFFECTIVEMENT QUE LA BANQUE , BHM SA ETAIT CONTENTE !
      😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉

      ….ELLE A PROFITE DE LA LOI “”PRIVILEGE “” VOTEE APRES RECEPTION PAR LA COUR D APPEL DE BAMAKO DU RAPPORT DES EXPERTS RENDU LE 8 JANVIER 2008 QUI DISAIENT APRES UN MOIS ET DEMIE ..:
      -.QUE C ETAIT BIEN LA BHM SA QUI DEVAIT 1, 707 MILLIARD A S-I-C-G MALI
      😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉

      …POUR ETABLIR DEUX ETATS DE CREANCES …UN AU NOM DE S-I-C-G MALI DE 6, 866 MILLIARDS …ET UN AUTRE DE 1, 837 MILLIARDS AU NOM DE S-I-C-G HABITAT …LES DEUX COMPLETEMENT FAUX NATURELLEMENT ….AVEC LA COMPLICITE DE ISSOUFI TOURE …PRESIDENT DE LA COUR D APPEL DE BAMAKO …ET DE BA AWA TOUMAGNON DIRECTRICE DU CONTENTIEUX DE L ETAT …QUI S ILLUSTRERA D AILLEURS AILLEURS DANS L AFFAIRE OPPOSANT S-IC-G MALI A ACI ….
      ET JE PRECISE QUE LES DEUX ETATS DE CREANCES FAUX …ONT ETE SIGNES PAR LE PDG DE BHM SA …MODIBO CISSE ET CONTRE SIGNES PAR AGUIBOU BOUARE …DEVENU DEPUIS PATRON DES DROITS DE L HOMME DU MALI …ET MEDAILLE DERNIEREMENT CHEVALIER DE L ORDRE NATIONAL ! ! ! !
      👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀
      …ET IL A FALLU 8 ANS …POUR QUE LA CCJA COMME DIT PLUS HAUT :
      ..OUVRE LE DOSSIER ..
      …ET ENVOIE SON PRESIDENT DEVANT UN JUGE …

      ET RETROUVE LE MEME RESULTAT QUE LES EXPERTS AVAIENT RENDU A LA COUR D APPEL DE BAMAKO …A SAVOIR 1, 707 MILLIARDS DUS PAR LA BANQUE BHM SA A S-I-C-G MALI …ET ANNULE DONC L ETAT DE CREANCE ….

      EN TOUT …
      😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉
      BILAN : 23 MILLIARDS DUS A S-I-C-G MALI …
      AINSI QUE LES HALLES DE BAMAKO ….
      ET LES TERRAINS VOLES EUX AUSSI PAR L ACI SUITE A L INTERVENTION DU VERIFICATEUR GENERAL …SIDI SOSSO DIARRA …😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉

      CELA FAIT 18 ANS QUE L AFFAIRE S-I-C-G MALI DURE ….

      ET ….ENFIN …NOUS AVONS GAGNE …
      😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉😉

  7. Tout doit etre mis en place pour retrouver MR CISSE’ ET TOUS LES MEMBRES DE SA DELEGATION!
    UNE PENSE’E SPECIALE A’ LA FAMILLE DE MR. CISSE’!!! Traore’ MOUSSO, just stay strong! Votre epoux sera retrouve’ INCHALLAH!!!

      • SABALI!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
        C’EST LE BON DIEU QUI ME PROTEGE! LES TENTATIVES CONTRE MA PERSONNE SONT NOMBREUSES. JE NE LES COMPTE PLUS. Je mene une vie normale tout en restant tres prudent!
        TOUTES LES PERSONNES QUI TENTENT DE ME FAIRE DU MAL, CONNAITRONT UN MAUVAIS SORT! Je ne souhaite du mal a’ personne!!!!!!!!!!!!!! ON A PAYE’ DE L’ARGENT A’ DES PERSONNES QUI ETAIENT TRES PROCHES DE MOI POUR ME NEUTRALISER! AVANT D’ACCOMPLIR LA MISSION, ELLES SE SONT RETROUVE’ES DANS D’AUTRES PROBLEMES! J’observe les bassesses passer devant moi mais ma vie continue de maniere…. “normale.”

  8. LES HOMMES ET FEMMES DE LA REGION ONT SUREMENT VOULU QU IL SE RENDE COMPTE DE LA SITUATION A NIAFUNKE ET ALENTOURS!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here