Mali: une quarantaine de morts dans des combats entre jihadistes et chasseurs traditionnels

6

Une quarantaine de personnes ont été tuées depuis une semaine dans le centre du Mali, dans des affrontements entre de présumés jihadistes et des chasseurs traditionnels, des combats qui ont également fait un millier de déplacés, a indiqué lundi le gouvernorat de la capitale régionale Mopti.

Les affrontements, qui ont eu lieu dans les communes rurales de Soye et Femaye, à mi-chemin entre Mopti et Djenné, les principales villes de la zone, ont fait “environ une vingtaine de morts” dans chaque camp, ont affirmé les services du gouverneur dans un communiqué. “Tout est parti d’un antagonisme entre deux frères, dont l’un est chasseur et l’autre évoluant avec les présumés groupes jihadistes”, selon le gouvernorat.Une source sécuritaire a pour sa part affirmé à l’AFP que les affrontements ont éclaté après que les chasseurs traditionnels ont décidé de “reprendre” et de rendre aux populations une partie du riz prélevé au titre de l’impôt islamique (zakat) par les jihadistes.

“C’est le lundi 12 avril que les affrontements ont commencé, les terroristes ont incendié deux villages, avant d’attaquer (le village de) Maribougou”, a déclaré à l’AFP Sidiki Diarra, porte-parole des chasseurs traditionnels de Mégou, dans la région de Djenné.

“Nous avons perdu beaucoup de chasseurs (et) les rescapés se sont déplacés vers des villages voisins”, a ajouté M. Diarra.Des renforts de l’armée malienne ont été déployés, selon le gouvernorat.

Le centre du Mali est pris dans un tourbillon de violences depuis l’apparition en 2015 d’un groupe jihadiste mené par le prédicateur peul Amadou Koufa, affilié à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), qui a largement recruté dans cette communauté.

Les affrontements se sont multipliés entre ces jihadistes et des milices autoproclamées d’autodéfense créées en réaction par des membres des ethnies bambara et dogon, notamment en s’appuyant sur les chasseurs traditionnels “dozos”, souvent accusées d’exactions envers les civils, notamment peuls.

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. Yugumane
    Pendant ce temps aussi les soldats des forces internationales à la tête desquelles L’ARMÉE FRANÇAISE courent après les jeunes filles dans les différentes villes du pays.
    Notre armée a fini par tomber entre les mains des fossoyeurs intégrés dans L’ARMÉE MALIENNE par le biais du prytanée militaire de kati certes principalement à cause de l’irresponsabilité D’ATT d’avoir été incapable d’anticiper les AGISSEMENTS des MUTINS,mais aussi par le choix stratégique de la France de privilégier les SÉPARATISTES contre L’ARMÉE MALIENNE.
    Une ARMÉE MALIENNE faible fait l’affaire de la France.
    Donc qu’elle soit dirigée par des apatrides qui ne pensent qu’à leurs intérêts personnels rentre dans la stratégie qu’elle a défini.
    On ne cesse de le rappeler quand la France est intervenue seule la population de la zone KIDAL était infiltrée par les jihadistes.
    Un phénomène qui a commencé depuis le début de l’an 2000 par les jihadistes algériens.
    Le choix stratégique de laisser KIDAL entre les mains des alliés de IYAD AG GHALY a favorisé l’infiltration des jihadistes dans les autres parties du pays.
    Ils sont aux portes de Bamako.
    L’ARMÉE MALIENNE délaissée s’affaiblit continuellement car elle perd ses meilleurs éléments agueris et se renouvellent par des soldats inexpérimentés.
    Pendant ce temps,elle est dirigée par des apatrides guidés à fournir leurs comptes bancaires par le détournement du budget de fonctionnement de la défense.
    Il est facile de comprendre que c’est la destruction de L’ARMÉE MALIENNE qui est en cours en se servant des propres enfants du Mali.
    LE BUT EST DE RENDRE L’ARMÉE FRANÇAISE INDISPENSABLE.
    Faire en sorte qu’il soit clair pour tout le monde que si elle quitte le MALI,ce sont les autres pays qui seront envahis.
    C’est une stratégie de maintenir aussi longtemps que possible L’ARMÉE FRANÇAISE au Mali qui explique l’abandon de L’ARMÉE MALIENNE au profit des SÉPARATISTES.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  2. Last night upon reading this article what I found most disturbing plus still find s
    Disturbing this morning.is that Malians government is allowing criminal operation headed by mosque to collect taxes. If Mali is nation only entity that should be allowed to collect taxes in any form is government. That law should strictly be enforced with all so call taxes collected by non government entities being seized by government plus being credited to those robbed by criminal as payment toward taxes they owe to government.
    We will not be nation with these actions allowed. Government must show that it is dominant force unto it is no longer challenged directly or indirectly by criminals or/ plus terrorists. It should make little difference if criminals conspire with mosque or church or temple or any other religious entity to carry out these criminally imposed taxes. They should be stopped.
    We should by any means necessary do what need be done quickly in manner that give us control thereafter.
    Whose managing Mali? Government or criminals hiding behind non existing religious right to commit crimes of all sort.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  3. Yugo a ecrit: “Pendant ce temps les Colonels pédérastes font la démarche et le jeu des fesses sur les podiums de Bamako” ou sinon ils sont envoyes comme Ambassadeurs dans les capitales etrangeres pour se faire couler la dolce vitae.

  4. I am somewhat ill maybe flu.
    My deepest condolences to surviving members of murdered Dozos families.
    We all know international terrorists are well trained by former members of some of this world best armed military. They have extended this training to local terrorists who have not hesitated to battle Malian arm forces. We need to either better train plus arm Dozos or position Malian military where it is capable of providing full security in area. To be in region is not enough plus will embolden terrorists unless Malians military repeatedly demonstrate it is dominant force plus will not show mercy to any group that do not one hundred percent support Malian government.
    No time for being stupid or forgiving to terrorists.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  5. Pendant ce temps les Colonels pédérastes font la démarche et le jeu des fesses sur les podiums de Bamako. ☝️

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here