Biden “en bonne santé” selon son médecin, après une visite médicale très attendue

2

Joe Biden, qui à 80 ans ne cache pas ses ambitions de réélection, est “en bonne santé”, “vigoureux” et “apte” à remplir ses fonctions, a conclu jeudi son médecin.

Le praticien Kevin O’Connor, qui le suit depuis plus d’une dizaine d’années, a conduit une série d’examens, dont en particulier “un examen neurologique extrêmement détaillé”, selon le rapport rendu public jeudi par la Maison Blanche.

Il note qu’une “lésion” a été prélevée de la poitrine du président et fera l’objet d’une biopsie.

Mais pour le reste, Joe Biden, président le plus âgé de l’Histoire américaine, ne présente que des affections sans gravité majeure, traitées par trois médicaments sur ordonnance, a détaillé le médecin.

Le démocrate est ainsi traité pour une “fibrillation auriculaire non valvulaire”, condition cardiaque qui est “stable” après traitement; un taux élevé de lipides dans le sang également corrigé avec succès par un traitement; et des allergies.

Le praticien assure par ailleurs que deux problèmes relevés lors du dernier examen en novembre 2021, à savoir une démarche raide et une toux fréquente liée à un reflux gastro-oesophagien, sont “stables”.

– “Intention” –
Pour le reste, pas de changement non plus: le président des Etats-Unis mesure 1m83 pour 81 kilos, porte des lentilles de contact, ne fume pas et ne boit pas, et fait du sport cinq fois par semaine.

Ce document était évidemment très attendu.

Joe Biden, malgré des sondages peu reluisants, répète depuis un certain temps qu’il a “l’intention” de se présenter, et donc d’affronter peut-être son prédécesseur Donald Trump, déjà officiellement en course.

Mais il a assuré, il y a quelques jours à peine, n’avoir pas pris de décision “définitive”.

Le 19 novembre 2021, le démocrate, qui tient aussi par cette transparence sur sa santé à se distinguer de l’ancien président républicain, s’était déjà plié à un examen complet.

Joe Biden avait subi ce jour-là une coloscopie, sous anesthésie générale. Il avait transféré ses pouvoirs pendant une heure et vingt-cinq minutes à la vice-présidente Kamala Harris, devenue brièvement la première femme à détenir les prérogatives présidentielles dans l’histoire des Etats-Unis.

L’examen étant normal, il n’était pas nécessaire d’y procéder à nouveau cette année, a précisé la Maison Blanche.

– Tests d’aptitude –
Joe Biden n’a pas eu de souci de santé majeur depuis une opération du cerveau en 1988.

Il a été testé positif au Covid-19, en juillet dernier, sans présenter de forme grave de la maladie, ni de symptômes d’un Covid long.

Le président américain fait jusqu’ici preuve d’une endurance peu commune à son âge, enchaînant interventions publiques et déplacements.

Mais son âge est un angle d’attaque fréquent de l’opposition républicaine. Certains opposants du président assurent même qu’il n’aurait plus toute sa tête, au vu de certains moments de confusion et de son élocution heurtée.

Nikki Haley, républicaine de 51 ans qui vient de se lancer dans la course pour 2024, a réclamé mercredi des tests d’aptitude intellectuelle pour tout élu de plus de 75 ans. Ce qui s’appliquerait aussi à Donald Trump, 76 ans, qu’elle défie par sa candidature.

L’ancienne ambassadrice à l’ONU espère capitaliser sur une envie de renouveau de l’électorat américain, qui selon les sondages ne veut pas plus d’un second mandat Biden que d’une nouvelle présidence Trump.

S’il se lance, Joe Biden devra affronter à la fois les rigueurs d’une campagne électorale et les exigences de sa fonction.

Jusqu’ici, il répond aux questions sur son âge par des blagues, ou par cette pirouette: “Regardez-moi à l’œuvre!”.

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here