Burkina: Daniel MARINI tourne la page de Kinross Tasiast Mauritanie pour les tuiles de zinc de Nantou Mining de Perkoa

0

Daniel Marini, précédemment Vice-Président de Kinross et Directeur Général de Tasiast Mauritanie Limited SA quitte l’or mauritanien du Tizir après trois ans d’activités intenses, vient de poser ses baluchons au Burkina Faso. Il dirige désormais la société Nantou Mining Burkina Faso SA, titulaire du permis d’exploitation de grande mine industrielle de zinc de Perkoa, une filiale à 90% de la société australienne Blackthorn Ressources Limited. Offensive d’un habitué des mines en Afrique et le plus africanisé des directeurs généraux expatriés. Exclusif

La société Nantou Mining Burkina Faso SA, titulaire du permis d’exploitation de grande mine industrielle de zinc de Perkoa, prend des tuiles en hauteur. Filiale détenue à 90% par la société australienne Blackthorn Ressources Limited et 10% des parts dans l’escarcelle de l’État burkinabé, Nantou Mining vient de décrocher avec brio une grosse recrue, en la personne de Daniel MARINI. Il occupait le stratégique fauteuil de Vice-Président et Directeur Général de Tasiast Mauritanie. Présenté dans le milieu industriel minier, comme un As, Daniel Marini a pris ses quartiers à Ouagadougou (capitale du Burkina Faso) et s’attelle déjà à fond pour accélérer la cadence de la mine dont les travaux de construction ont été lancés depuis le 26 mars 2007, avant qu’elle ne subisse les frais de la crise financière internationale de 2008, du fait de la chute drastique des cours du zinc.  L’État burkinabé  y est actionnaire à hauteur de 10%.

Avant de tourner la page Tasiast en Mauritanie, Daniel MARINI a beaucoup fait bouger les lignes avec la matérialisation de vastes chantiers pour un mieux-être de la communauté. Surtout, il a su entretenir de bons rapports sociaux avec l’ensemble des acteurs intervenant dans l’activité aurifère sur le site. Comme en témoigne cette signature de convention de trois ans qui renouvèle le partenariat entre Tasiast Mauritanie et le Centre de Formation et de Perfectionnement Professionnel de Nouakchott (CFPP) pour la formation de 240 personnes. Le coût global du programme sur la durée du partenariat est estimé à 22,8 millions d’Ouguiyas MRU (environ 641 000 USD).

Avant de rejoindre Kinross Tasiast Mauritanie, Daniel MARINi avait occupé les fonctions de directeur des mines de la Société le Nickel SLN depuis 2008 et de Directeur des Opérations  de  « Grande Côte Opérations SA » au Sénégal le 11 mai 2015.

Par Ismael AIDARA

Confidentiel Afrique

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here