Calixthe Beyala à Emmanuel Macron : « Sachez que le Cameroun n’est pas la Côte d’Ivoire ! Que le Cameroun n’est pas le Tchad ! Que le Cameroun n’est pas le Gabon ! »

9

L’écrivaine panafricaniste interpelle le chef de l’État français à quelques jours de sa visite officielle au pays berceau de nos ancêtres.

Emmanuel Macron est annoncé en visite officielle au Cameroun le 26 juillet 2022. Surfant sur cette actualité, Calixthe Beyala vient d’envoyer un vibrant message au président français. « Cher président, je suis heureuse que vous veniez dans mon pays d’origine : le Cameroun. Je connais votre fougue, votre intelligence et cette impertinence qui vous fait croire que vous n’êtes pas débiteur de l’histoire, qu’on se doit de tourner la page, ou du moins, que vous n’êtes pas responsable des crimes français commis en Afrique, car vous êtes né bien après ces affreux événements », a écrit l’auteur de la femme qui m’offrait le ciel.

« Pour nous, cette histoire est prégnante ! Elle habite nos cœurs blessés et nos âmes meurtries ! Elle habite chaque cellule de nos corps et peuple chacune de nos respirations. Elle se décline en de centaines de milliers de camerounais morts : Elle a le visage de Um Nyobe ou de Wandjie, d’Affana et d’illustres anonymes morts parce qu’ils voulaient présider à leur destinée ! Le souvenir de Khadaffi nous hante et ces bombes jetées aveuglement, tuant des centaines de milliers d’innocents ! Vous venez défendre les intérêts de la France et c’est bien, très bien. Mais allez-vous demander pardon au peuple camerounais martyrisé ? », questionne celle-ci.

« Que venez-vous donc faire par ici en ces temps troubles de notre histoire ? »

« Venez-vous pressé par le désir de reconnaître les crimes de la France et présenter des excuses à ce peuple meurtri ? Venez-vous établir des relations de respect mutuel ? Venez-vous pour adouber un homme pour la transition au Cameroun, cette transition dont on parle et qui n’est pas si lointaine ? Sachez donc Monsieur le président que le Cameroun n’est pas la Côte d’Ivoire ! Que le Cameroun n’est pas le Tchad ! Que le Cameroun n’est pas le Gabon ! Que venez vous donc faire par ici en ces temps troubles de notre histoire ? Garantir à certains l’accession à la magistrature suprême en contrepartie de nos richesses ? Venez vous tout simplement nous dire combien vous nous aimez ? J’aime mieux cette dernière hypothèse ! », poursuit-elle.

« Mais je ne suis pas naïve ! Je sais déjà que vous apporterez dans vos bagages les françafricains patentés, les Achille Mbembé et bien d’autres pour vous faciliter la tâche, comme ils ont tenté de le faire lors du simulacre de Montpellier. Votre chemin sera balisé, le cœur du Cameroun en porte déjà la lourdeur ! Pour l’ensemble des camerounais vous êtes le mal venu ! Ils savent que vous ne leur voulez aucun bien, pourquoi, selon vous ? Je vous souhaite un agréable séjour sur ma terre d’origine en espérant qu’un jour la paix réelle existera d’avec ma terre d’adoption, la France. Bon séjour ! » a conclu Calixthe Beyala.

source : Actu Cameroun

Via: https://reseauinternational.net/

Commentaires via Facebook :

9 COMMENTAIRES

  1. Tres bien dit que la Macronie s’arrete en France car le Cameroun n’a pas besoin de la Macronie idiote et neo-capitaliste!

  2. Il va venir liberer votre pays de ce dictateur de paul biya qui a fait 40 ans au pouvoir et qui a foutu le camerooon dans le bordel.
    Aujourd’hui le cameroun regrette le peul clairvoyant ahmadou ahijo.

    • Biya est au pouvoir par la bénédiction de qui? Quand est-ce que la France l’a traité de dictateur ou despote ou corrompu ?

      Esclave mental un jour esclave pour toujours

      Pour info, c’est dommage que tu empruntes le nom de “ali” comme pseudo. Bien que ton prénom réel commence par la lettre “a” tu ne t’appelles pas “ali”. On continue ?

    • Ce pseudo ali de la dst, réfléchis si tu en es capable, si Biya est au pouvoir depuis 40 ans c’est avec la bénèdiction de gouvernement franssais

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here