Espagne: à Madrid, manifestation de policiers en colère contre le gouvernement

0

Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté ce samedi 27 novembre en milieu de journée entre la Puerta del Sol et le ministère de l’Intérieur, à Madrid, pour protester contre l’intention du gouvernement socialiste d’amender la loi sur la sécurité citoyenne. Pour l’essentiel, les manifestants sont des membres des forces de l’ordre qui protestent contre des mesures les affaiblissant, selon eux, face aux délinquants.

Avec notre correspondant à Madrid, François Musseau

Des policiers nationaux, des policiers municipaux ou régionaux, mais aussi des Gardes civils, sans compter leurs familles et de nombreux sympathisants, simples citoyens…

Tous se disent en colère contre le projet de loi du gouvernement visant, selon eux, à diminuer les droits et les compétences des forces de l’ordre et à favoriser par conséquent ceux qui violent la loi.

María Jesús s’est déplacée avec son mari, policier municipal dans une commune du sud de Madrid. « Je suis venue pour soutenir les forces de sécurité, aussi bien les policiers que les Gardes civils, dit-elle. Car les autorités s’en prennent à eux de manière incroyable. Tous les droits qu’elles donnent aux délinquants, elles les enlèvent à la police. »

Des centaines et des centaines de membres des forces de l’ordre. On pouvait juste voir des drapeaux espagnols et les sigles de l’essentiel des syndicats policiers. Parmi les manifestants figuraient aussi les représentants des trois partis de droite, pour lesquels l’initiative des socialistes met en danger la sécurité du pays.

Luis, Garde civil à la retraite, abonde dans ce sens : « Tout ce qu’il nous reste, c’est la police. Sinon, on va tout droit vers un autre Venezuela. C’est horrible. Ils ne cessent d’ouvrir des voies pour détruire l’Espagne. » La date du vote de la loi n’a pas été fixée, mais les manifestants ont promis de protester jusqu’au bout pour éviter une loi qu’ils jugent dangereuse.

Par rfi.fr

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here