Etats-Unis : Donald Trump, enregistré par un journaliste, reconnaît qu’il a volontairement minimisé la gravité de la pandémie de Covid-19

1

Dès le 7 février dernier, il confiait en privé que le Covid-19 était un “truc mortel” mais en relativisait la gravité dans ses prises de parole publiques.

“Ce virus est beaucoup plus mortel que la plus sévère des grippes.” Voilà un extrait de ce qu’on entend Donald Trump dire à Bob Woordward, dans les enregistrements rendus publics par le journaliste et retranscrits dans son dernier livre sur le président américain, intitulé Rage. Ces enregistrements sont issus d’une série d’entretiens téléphoniques enregistrés avec l’accord du président des Etats-Unis. A huit semaines de l’élection présidentielle, la publication d’extraits de cet ouvrage et la diffusion des enregistrements mercredi 9 septembre a provoqué une vive réaction du candidat démocrate Joe Biden qui a dénoncé une “trahison” vis-à-vis du peuple américain.

“J’ai voulu toujours minimiser [le danger], reconnaît le président dans un échange téléphonique enregistré avec Bob Woodward le 19 mars, retranscrit dans l’ouvrage intitulé Rage. Le président américain a, en effet, longtemps qualifié publiquement le Covid-19 de “simple grippe” ou de “canular” venu du camp démocrate pour le déstabiliser. Or, plusieurs semaines plus tôt, le 7 février, il expliquait au même journaliste combien le Covid-19 était “un truc mortel”.

“C’est écoeurant. Il avait les informations. Il connaissait le danger. (…) Il a menti aux Américains”, a déploré Joe Biden. De son côté, Nancy Pelosi, présidente démocrate de la Chambre des représentants, a estimé que ces échanges démontraient “la faiblesse” du président américain. “Il n’a pas su répondre au défi”, a-t-elle estimé sur la chaîne MSNBC, dénonçant également “son mépris pour la science”.

Ne pas créer de panique

Interrogé mercredi depuis la Maison Blanche, Donald Trump a défendu son bilan très controversé, comme ses déclarations. “J’ai été très ouvert, que ce soit avec Woodward ou avec qui que ce soit : nous ne pouvons alimenter la panique”, a-t-il avancé. “Je ne veux pas que les gens aient peur, je ne veux pas créer de panique”, a martelé le président qui avait affirmé, au début de la pandémie, que le virus finirait par disparaître “comme par miracle”.

La gestion de l’épidémie, qui a fait plus de 190 000 morts aux Etats-Unis, vaut à Donald Trump de très vives critiques, de la part de ses adversaires mais aussi de scientifiques et de certains élus de son propre camp. Il est accusé d’avoir envoyé des signaux contradictoires et confus, mais aussi d’avoir manqué de compassion face aux ravages provoqués par ce virus. Sondage après sondage, une très large majorité d’Américains jugent sévèrement son action sur ce front.

Par  Franceinfo

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. At this time it is beginning to appear Trump presidency is imploding. Since China without needless concessions in trade negotiations with Trump won what many Americans perceive as big victory for China that cast in steel China will soon be world top economic powerhouse. Trump have committed string of acts that likely will cause him to lose election. Trump do not anymore want to be beat up on by China out maneuvering him while very much holding to their original position. Trump have been defeated repeatedly by China plus only thing he have managed is to cover it up for months. It appear Trump saw Biden run for president as American Establishment sign that Trump had fail to succeed in taking hard line that would cause China economic development to implode or at least severely slow instead in relation to world economic advancement China thrive. I conclude at this point I appear wrong Trump will not win reelection.
    We will have to contend with Biden jewish controlled African American female vice president Harris. Caucasian women acknowledge that Harris have made career of speaking African American lingo to Black males plus thereafter stabbing them in back to cause detriment. One noticeable thing about Harris is she want to violate all rules while she hold you to fulfilling rules to letter. We do not want anymore like her. Well jewish have already infiltrated Cote d Ivoire government at presidency with Ouattara being married to one plus her having confidential look at all aspects of his government. How should Mali plus ECOWAS manage that condition?
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here