États-Unis: la sortie du Mali et de la Guinée de l’Agoa aura un faible impact économique

6

Les États-Unis annoncent qu’ils vont suspendre la Guinée et le Mali de l’Agoa d’ici au 1er janvier 2022, pour non-respect de l’État de droit. L’Agoa, c’est l’African Growth and Opportunity Act, la loi sur le développement et les opportunités africaines. Elle permet aux États africains d’exporter sans droits de douane vers les États-Unis. Pour la Guinée et le Mali, la sanction américaine, si elle se concrétise, aura peu de conséquences économiques.

L’Agoa (African Growth and Opportunity Act) adoptée en 2000 sous l’administration Clinton, avait surtout pour but d’avantager les pays africains qui exportaient du pétrole vers le géant américain. La Guinée et le Mali ne sont pas producteurs d’hydrocarbures, ils sont des partenaires commerciaux insignifiants, respectivement 175e et 191e fournisseurs des États-Unis.

Un impact symbolique

La Guinée n’exporte quasiment rien vers l’Amérique, elle vend son minerai de bauxite à la Chine. Quant au Mali, il exporte surtout de l’artisanat d’art vers les États-Unis, mais son or part à Dubaï et le coton malien vers l’Asie et l’Europe.

Si l’annonce de Joe Biden se confirme – rappelons que les États-Unis ont déjà suspendu ces deux pays par le passé pendant quelques mois -, l’impact sera politique, mais il devrait être négligeable pour les économies guinéenne et malienne. Largement informelles, elles n’ont pas tiré grand avantage pour l’instant de la loi américaine. La mise aux normes qu’elle aurait pu encourager, comme celle de la mangue ou du karité maliens par exemple, n’est pas encore allée assez loin.

SOURCE: https://www.rfi.fr/fr

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. Il faut taxer fort le produit américain qui entrent chez nous !!!!!!

    Et que la population boycott e leur productions
    Jean Lewis
    Jeans Gap
    Chaussure nikie

    iPhone
    engin BTP caterpillar
    Matériel informatique des marques Dell Hp iMac et exonérations pour Lenovo et Samsung

    Et convoquer l ambassade des usa pour lui dire nos 4 vérités
    .

  2. Et c’est repartie comme aux siècles derniers d’occupation, en quoi ces sales blancs xe permettent-ils de décider à notre place?
    Vous remarquerez que la France, la GB et les USA ont des présidents/ministres/reine qui trollent beaucoup!

  3. Nous savons bien que cela n’a une conséquence sur notre économie. Et nous savons aussi que ces menaces de sanctions n’ont rien de démocratie ou du respect des droits humains.

    Sinon, pensez-vous que le Mali, la Guinée et l’Éthiopie sont les trois pays les moins démocratiques et injustes en Afrique?

    Pourriez-vous nous dire pourquoi le Tchad n’est pas cité parmi les pays sanctionnés?

    Et pourquoi attendre le premier anniversaire d’un coup d’État militaire pour le sanctionner?

    Est-ce que les auteurs de ces coups d’États ont des produits ou services à exporter vers les États-Unis?
    Alors, pourquoi vouloir sanctionner 20 millions d’individus pour la faute de quelques milliers individus?

    C’est bien ça l’injustice et le bafouement des droits humains, non je veux dire plutôt les droits des NÈGRES…

  4. à Moudjahidine

    Tu defends Alpha Condé ?…Sais tu ce qu’il a fait ?
    Je crois que tu n’a compris l’affaire des sous marins …

  5. Les USA veulent faire plaisir à la France c’est tout sinon de quoi jobedan se mêle,il se croît plus intelligent,parce que ils ont eut des différents avec eux sur l’affaire des sous-marins.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here