La communauté internationale exige la libération de Kafando et Zida

0
Burkina: le RSP renonce à demander la démission d’Isaac Zida
Le président du Burkina Faso Michel Kafondo (D) et le Premier ministre Isaac Zida (G) le 2 décembre 2014 à Ouagadougou.
REUTERS/Joe Penney

Le président Michel Kafando et son Premier ministre Isaac Zida ainsi que plusieurs ministres sont retenus dans le palais présidentiel de Ouagadougou par des hommes armés. La communauté internationale appelle à la libération de ces différentes personnalités pour le bon déroulement de la transition de ce pays. L’Union africaine, la Cédéao et les Nations unies ont publié un communiqué commun.

Alors que le président burkinabé Michel Kafando et son Premier ministre Isaac Zida sont retenus dans le palais présidentiel depuis plusieurs heures, les premières réactions se font entendre au sein de la communauté internationale. L’Union africaine, la Cédéao et les Nations unies ont diffusé dans la soirée un communiqué de presse commun. Ils y affirment avoir appris « avec consternation la prise d’otage commise par le Régiment de la sécurité présidentielle ».

« Les trois organisations condamnent avec la plus grande fermeté cette violation flagrante de la Constitution et de la Charte de Transition », poursuit le communiqué. Elles « exigent que les forces de défense et de sécurité se soumettent à l’autorité politique et, dans le contexte actuel, aux autorités de la transition »…..lire la suite sur rfi.fr

Commentaires via Facebook :

PARTAGER