Les États-Unis sanctionnent un financier de Poutine et un courtier en superyachts

3

Les États-Unis ont annoncé jeudi une nouvelle série de sanctions pour pousser Vladimir Poutine à renoncer à la guerre en Ukraine, visant notamment son proche ami et “financier” Sergueï Pavlovitch Roldouguine et une société de courtage en superyachts pour oligarques russes.

Le Trésor, le département d’Etat et le ministère du commerce américains visent toute une série de nouveaux oligarques ou membres de “l’élite” de Moscou, dont la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova. Plusieurs yachts régulièrement utilisés, selon Washington, par le président russe, sont également inscrits sur la liste noire américaine, dont “Graceful”, “Olympia”, “Shellest” et “Nega”.

Dans un communiqué, le Trésor affirme s’en prendre à “des réseaux-clés utilisés par les élites de Russie, y compris le président Vladimir Poutine lui-même, pour tenter de cacher et déplacer de l’argent et jouir de manière anonyme de leurs biens de luxe à travers la planète” — échappant ainsi aux sanctions occidentales sans précédent imposées depuis l’invasion russe de l’Ukraine fin février.

Interdits d’entrée aux États-Unis

Parmi les personnalités les plus en vue de ce nouveau volet de sanctions américaines figure le violoncelliste Sergueï Pavlovitch Roldouguine, proche ami du chef de l’Etat russe “depuis plus de quarante ans” mais aussi présenté comme son “gestionnaire de fonds”, “membre d’un système qui gère” sa “fortune offshore”. Il avait été sanctionné par l’Union européenne dès la fin février.

Son épouse, la soprano Elena Mirtova, est également concernée par ces sanctions qui gèlent leurs éventuels avoirs aux Etats-Unis et bloquent leur accès au marché américain.

La société Imperial Yachts, prestataire de services en superyachts pour “membres de l’élite russe, y compris dans le premier cercle du président Poutine”, est également inscrite sur la liste noire du Trésor américain.

Il en va de même de la société Skyline Aviation, dont le siège est à Saint-Marin mais qui est accusée de faire voler ses avions privés en Crimée, partie de l’Ukraine annexée par la Russie en 2014 sans reconnaissance internationale.

De son côté, le département d’Etat a sanctionné la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova et le magnat de l’acier Alexeï Mordachov, “l’un des milliardaires les plus riches de Russie”, qui est déjà visé par l’UE. Cela implique qu’ils sont interdits d’entrée aux États-Unis.

SOURCE: https://www.7sur7.be/

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Bravo Biden. Viens ici aider les maliens et les africains démocrates à faire dégager ces militaires puschistes fuyards, arrogants et moribonds de koulouba.

    • Ton Biden et son fils Hunter ne sont que des voleurs et des corrompus qui ont commis des crimes en Ukraine alors ils doivent payer a Zelensky pour se couvrir, tous des imbeciles!

  2. Les Etats-Unis devraient sanctionner Hunter Biden et Je Biden d’abord pour leurs affaires de corruption en Ukraine! Il faut nous laisser respirer avec des conneries de ce genre, des voleurs fils et père Biden qui veulent faire croire au monde qu’ils sont saints!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here