Livraisons d’armes: la Russie accuse les Etats-Unis de «jeter de l’huile sur le feu»

6

– Les Etats-Unis vont renforcer leur soutien militaire à l’Ukraine, avec «l’envoi de missiles plus avancés», a annoncé Joe Biden mardi soir.

– Les troupes russes poursuivent leur offensive à l’est de l’Ukraine, dans le Donbass, et s’apprêtent à prendre de Sievierodonetsk, ville stratégique de la région, où son usine chimique a été bombardée.

– Le Danemark vote, ce mercredi, son entrée dans la politique de défense de l’Union européenne après 30 ans d’exception, pour tourner, ou non, la page de trois décennies d’exception.

Sanctions maintenues contre l’oligarque Evguéni Prigojine. La justice européenne confirme, ce mercredi, les sanctions décidées en 2020 – déjà prorogées en 2021 – contre l’oligarque russe Evguéni Prigojine, réputé proche du président Vladimir Poutine, pour son implication dans la déstabilisation de la Libye avec le groupe de mercenaires Wagner. Précisément, il est accusé par l’UE de soutenir financièrement le groupe militaire privé. Pourtant, Evguéni Prigojine avait bien demandé au Tribunal de l’Union européenne l’annulation de cette décision. Mais l’homme d’affaires reste interdit d’entrée dans l’UE et ses fonds sont gelés.

L’Allemagne va livrer un système perfectionné de défense aérienne. Critiquée par l’Ukraine et l’opposition pour ses envois très limités d’armes, l’Allemagne tente de corriger le tir. Le chancelier allemand Olaf Scholz a annoncé, ce mercredi, qu’il allait «envoyer le système de défense antiaérienne le plus moderne dont dispose l’Allemagne, le système Iris-T». Des armes susceptibles, développées par le fabricant allemand Diehl, de «protéger une grande ville des raids » russes, a-t-il poursuivi devant le Bundestag.

L’Ukraine simplifie les procédures d’adoption d’enfant. 17 000 petits attendent d’être adoptés en Ukraine, a déclaré le vice-ministre ukrainien de la Politique sociale, Kostiantyn Koshelenko, aux journalistes à Kyiv. Problème : il y a moins de parents adoptifs potentiels. «Nous changeons la procédure pour mettre en place un processus numérique rapide. Il suffit de cinq minutes pour soumettre une demande de consultation initiale», a précisé le vice-ministre. En France, les démarches d’adoption d’enfants ukrainiens ont elles été suspendues au début du conflit, compliquant encore un peu l’adoption.

L’oligarque russe Boris Rotenberg privé de compte en banque. L’homme d’affaires de soixante-cinq ans a fait fortune dans le secteur du bâtiment et travaux publics. Il est résident monégasque et détenteur d’un passeport russe et finlandais. Et a saisi un tribunal de Monaco pour contraindre une banque à lui ouvrir un compte après la fermeture du sien en début d’année, a-t-on appris ce mercredi auprès de son avocate. Boris Rotenberg a été inscrit, avec son frère Igor, sur la liste des proches du régime russe frappés de sanctions individuelles par l’Union européenne, le 8 avril dernier, en raison de l’invasion russe en Ukraine.

Dans le Donbass, les séparatistes prorusses disent progresser près d’Avdiivka. Les forces ukrainiennes du Donbass, soutenues par la Russie, ont affirmé ce mercredi avoir progressé vers la ville d’Avdiïvka, en ayant coupé l’une des deux seules routes y menant. Elles s’approchent ainsi du bastion de Donetsk. Le village de Novosselovka 2, situé en périphérie d’Avdiïvka, «a été libéré de l’occupation ukrainienne» et les forces séparatistes «ont pris le contrôle d’une portion» de l’autoroute voisine, a déclaré sur Telegram la «milice populaire» des autorités séparatistes de la région de Donetsk. La ville d’Avdiïvka, peuplée avant l’offensive russe d’environ 30 000 habitants, est située dans la banlieue de Donetsk, l’une des deux «capitales» des séparatistes prorusses. Depuis fin mars, la Russie concentre ses efforts dans cette région, théâtre de combats acharnés, notamment dans la ville de Severodonetsk.

Le Kremlin indique ne pas avoir d’informations quant aux circonstances de la mort du journaliste français Frédéric Leclerc-Imhoff. «Pour tirer des conclusions, il faut des informations détaillées sur où cela a eu lieu, dans quelles circonstances, ce qui est la vérité, ce qui ne l’est pas. Nous n’avons pas de telles informations», a dit ce mercredi le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov. Le porte-parole a également renvoyé vers «le ministère de la Défense» russe, compétent selon lui en la matière. Deux jours après la mort du journaliste français, ce dernier ne s’est pas encore exprimé. La déclaration de M. Peskov est la première d’un responsable russe depuis la mort de Frédéric Leclerc-Imhoff, journaliste travaillant pour la chaîne française BFMTV, tué lundi dans l’est de l’Ukraine par un éclat lors d’un bombardement, alors qu’il suivait une opération humanitaire. La cheffe de la diplomatie française, Catherine Colonna, a dit de son côté que le reporter avait été «tué par un bombardement russe». A Paris, le parquet national antiterroriste (Pnat) a annoncé lundi l’ouverture d’une enquête pour crimes de guerre.

La Russie dit prendre des mesures pour «minimiser» l’impact de l’embargo sur son pétrole. Moscou a réagi ce mercredi, à l’embargo – partiel – adopté mardi par le Conseil européen. «Ces sanctions vont avoir un impact négatif pour l’Europe, pour nous et pour l’ensemble du marché mondial de l’énergie», a déclaré ce mardi le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov. Selon lui, il existe déjà une «réorientation» de l’économie russe qui va «permettre» à la Russie «de minimiser les conséquences négatives». Depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie, Moscou a toujours relativisé la portée des sanctions économiques prises à son encontre. Par ailleurs, la Russie peut encore compter sur sa manne gazière, dont les Européens sont dépendants.

Après l’envoi de nouveaux de nouveaux missiles américains à Kyiv, Moscou s’agace. Le Kremlin a accusé mercredi Washington de «jeter de l’huile sur le feu» après l’annonce de la livraison de systèmes de missiles américains à Kiev pour repousser l’offensive russe en Ukraine. Mardi soir, les Etats-Unis ont annoncé l’envoi de «systèmes de missiles plus avancés» à l’Ukraine. De quoi alimenter les tensions déjà vives entre Washington et Moscou. «La ligne des Etats-Unis est de combattre la Russie jusqu’au dernier Ukrainien. De telles livraisons n’encouragent pas les dirigeants ukrainiens à vouloir relancer les négociations de paix», a déclaré le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov. Le président américain Joe Biden, de son côté, a déclaré dans le New York Times que son pays allait «fournir aux Ukrainiens des systèmes de missiles plus avancés et des munitions qui leur permettront de toucher plus précisément des objectifs clé sur le champ de bataille en Ukraine».

Le pape s’insurge contre le blocage des exportations de céréales. Ce mercredi, il a demandé solennellement de mettre fin au blocage des exportations de céréales de l’Ukraine, défendant le «droit universel à l’alimentation» et rejetant l’utilisation du blé comme «arme de guerre». «Le blocage des exportations de céréales de l’Ukraine, dont dépend la vie de millions de personnes, notamment dans les pays les plus pauvres, est très préoccupant», a déclaré le pape François, 85 ans, à la fin de son audience générale hebdomadaire sur la place Saint-Pierre à Rome. «S’il vous plaît, n’utilisez pas le blé, un aliment de base, comme une arme de guerre !», a-t-il lancé.

Les Russes contrôlent 70 % de Sievierodonetsk, selon Kyiv. Sursis pour la ville stratégique de Sievierodonetsk. Une «partie des troupes ukrainiennes» s’est maintenant «repliée sur des positions plus avantageuses et préparées à l’avance», a déclaré le chef de l’administration militaire régionale de Louhansk, tandis que d’autres troupes continuent de «combattre à l’intérieur de la ville», a indiqué Serhiy Hayday. Les évacuations sont toujours suspendues depuis Sievierodonetsk, et il n’est «pas possible d’importer de l’aide humanitaire», a-t-il précisé.

L’Allemagne va livrer un système de défense aérienne à l’Ukraine. Alors que le pays était jusqu’alors critiqué par Kyiv pour ses envois limités d’armes, l’Allemagne va livrer un système perfectionné de défense aérienne susceptible de «protéger une grande ville des raids» russes, a annoncé mercredi le chancelier Olaf Scholz. «Le gouvernement allemand a décidé de fournir le système de défense antiaérienne le plus moderne dont dispose l’Allemagne, le système Iris-T», a-t-il ajouté devant le Bundestag. Ce système «permettrait à l’Ukraine de protéger une grande ville entière contre les frappes aériennes russes», a fait valoir le dirigeant allemand assurant que son pays allait «envoyer davantage d’armes» à Kyiv.

Les exportations de gaz russe en chute libre. D’après Gazprom, les exportations de gaz russe enregistrent une baisse de 27,6 % sur un an sur la période janvier à mai 2022.

Moscou menace d’un risque accru de confrontation russo-américaine. Mardi, les Etats-Unis ont renforcé leur soutien militaire à l’Ukraine, livrant prochainement des lance-roquettes. Mais pour Moscou, cela «renforce le risque» d’une confrontation militaire entre les Etats-Unis et la Russie. «Toute livraison d’armes qui se poursuit, qui augmente, renforce le risque d’un tel développement», a déclaré le vice-ministre de la diplomatie russe, Sergueï Riabkov, à l’agence RIA Novosti, qui l’interrogeait sur l’éventualité d’une confrontation armée entre Washington et Moscou.

Priorité à la politique plutôt qu’à l’économie, pour le Medef. Les sanctions économiques infligées à la Russie en lien avec la guerre en Ukraine vont «faire mal» aux entreprises françaises et européennes, mais «la politique doit prendre le pas sur l’économie» dans les circonstances actuelles, a affirmé mercredi le patron du Medef Geoffroy Roux de Bézieux, interrogé sur FranceInfo. Et d’ajouter : «Il faut accepter un certain ralentissement économique pour montrer collectivement à la Russie qu’on n’accepte pas l’agression qui a lieu». Plus tôt dans la matinée, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a confié au Figaro qu’il ne croyait pas à un «risque de récession en France cette année», restant cependant prudent : «Tout dépendra de ce qui peut se passer en Ukraine, de l’évolution dans un certain nombre d’autres pays, notamment la Chine.» La veille, la croissance au premier trimestre 2022 a été chiffrée à -0,2 % (contre une croissance nulle initialement mesurée par l’Insee).

La guerre d’un côté, le football de l’autre. Malgré le conflit, l’équipe nationale de football d’Ukraine joue, ce mercredi soir, un match de barrage, pour le mondial de 2022, face à l’Écosse. Les joueurs ukrainiens, dispensés de combats, se déplacent ainsi à Glasgow, après avoir participé à un stage en Slovénie organisé par le chef de l’UEFA et à plusieurs matches amicaux à but caritatif.

L’Ukraine perd 60 à 100 soldats par jour dans l’est du pays, selon Volodymyr Zelensky. Interrogé par le média américain Newswax, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a déclaré ce mardi que la situation dans l’est du pays est «très difficile». «Nous perdons 60 à 100 soldats chaque jour et quelque chose comme 500 blessés au combat», a-t-il déploré.

François Hollande somme Emmanuel Macron de se rendre à Kyiv. Il «devrait aller à Kyiv, la France est attendue», s’est exprimé l’ancien président de la République, François Hollande, interrogé ce mercredi matin sur BFMTV. «Il aurait pu le faire pendant la période des élections, au lendemain de son élection. Il est temps qu’il le fasse maintenant.» Mardi, le ministre ukrainien des Affaires étrangères était déjà allé dans ce sens, déclarant qu’il «serait serait bon qu’Emmanuel Macron vienne pendant la présidence française de l’UE, et le meilleur serait qu’il vienne avec d’autres livraisons d’armes pour l’Ukraine, voici l’aide la plus précieuse que nous pouvons recevoir de la France», a déclaré Dmytro Kouleba.

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. Toujours intéressant de voir que le troll russe pénètre jusqu’au fin fond du Mali. Croire cela c’est juste être enfermé dans la propagande russe (ou être en charge de la propager). Surtout, ce qui est drôle c’est de parler de corruption à propos de Biden mais surtout pas à propos de l’ensemble de la Russie et de ses dirigeants: on vous menace si vous osez dire la vérité?

  2. Une guerre n´est jamais une chose a prendre a la legere.
    Mais si on observe les conmentaires sur cette guerre,on peut
    dire que cette guerre est un festival de FAKENEWS des deux
    camps.Les africains qui se sont mis a bouffer comme les europeens sont parmi les perdants.
    Surtout pour les africains francophones qui sont habitues au cafe au lait et du pain beurre,ca va etre un serieux probleme.

  3. Ce sont ces USA qui sèment leur huile le feu depuis le début!!!!

    Un peu partout ces USA tentent d’allumer des (contre-)feux pour semer le désordre pourvu que ça soit loin de chez eux, par contre quand il y a des fusillades aux USA, là ils sont peiné…

    • Tu sais que Hunter Biden le fils de Joe et Joe lui-meme sont impliques dans des affaires de grande envergure et tres sales de corruption en Ukraine et ils volaient de l’argent ensemble avec Zelensky, mais comme ami de Boua le ventru IBK le Mande Zonkeba ceci ne te dit rien ali! Un voleur couvre toujours un voleur!

  4. Le vieux con Joe Biden va se reveiller avec une bombe atomique sur la maison blanche, il ne comprend rien et suit son fils corrompu Hunter Biden en Ukraine encore mais le reveil sera difficile!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here