Trump propose que Napoléon Bonaparte aille défendre les Kurdes en Syrie

3

Répondant à ceux qui voudraient que les États-Unis défendent la frontière turco-syrienne et les Kurdes en Syrie, Donald Trump a proposé à la Russie, à la Chine ou même à Napoléon Bonaparte de le faire.

Le Président américain estime que les Kurdes en Syrie pourraient être protégés par n’importe qui, même par Napoléon Bonaparte, mais pas par les États-Unis.

«Quiconque veut aider la Syrie à protéger les Kurdes me convient bien, que ce soit la Russie, la Chine ou Napoléon Bonaparte», a-t-il réagi via Twitter.

M.Trump a également annoncé avoir rapatrié hors de Syrie le gros des troupes américaines «après avoir vaincu à 100% le califat».

Après qu’Ankara a lancé une opération militaire dans le nord de la Syrie, baptisée Source de paix, contre le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et Daech*, les États-Unis ont refusé de construire une alliance avec les Kurdes contre la Turquie. Les combattants kurdes des Forces démocratiques syriennes soutenus par les Américains ont alors qualifié cette position de «coup de couteau dans le dos».

L’opération Source de paix a été annoncée par la Turquie le 9 octobre dans le nord-est de la Syrie. Elle devrait permettre de créer une zone tampon à la frontière et assurer le retour des réfugiés syriens accueillis en Turquie, selon le Président Erdogan.

L’accord kurdo-syrien

Entre-temps, les Kurdes et le gouvernement syrien ont signé un accord le 13 octobre sur le déploiement des forces syriennes le long de la frontière avec la Turquie. Le document prévoit également que les forces kurdes intègrent la défense de l’Armée arabe syrienne.

Les premiers soldats des forces gouvernementales syriennes sont entrés lundi 14 octobre dans la ville de Minbej, dans le nord-est du gouvernorat d’Alep, ont annoncé plusieurs médias syriens. Les forces syriennes ont aussi pris le contrôle de la base aérienne d’Al-Thawrah, ainsi que d’autres villes et villages dans les gouvernorats d’Hassaké et de Raqqa, selon les médias.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Source: sputniknews.com – 15.10.2019

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Ah la france ah la france pauvre de france.. Il faut arreter de vouloir a tout prix etre parmis les grands etats de ce monde.
    c’est ce vouloir forcé qui fait toujours soufrir la france et par ricochet les etats africains francophone.

  2. Forces spéciales françaises en Syrie: «nous sommes pris au piège par nos propres alliés»

    Nouveau revers en Syrie pour la France? Oui…!!!

    Après le retrait des derniers soldats américains face à l’avancée turque, la France est contrainte à un redéploiement de ses forces spéciales et appelle Moscou à l’aide.

    Une situation qui résulte du «paradoxe absolu» dans lequel Paris a inscrit sa politique étrangère en Syrie.

    https://fr.sputniknews.com/international/201910151042268772-forces-speciales-francaises-syrie-piege-allies/

    DONC BACHAR AL ASSAD A VAINCU LES 68 PAYS TERRORISTES ET SPONSORS MULTIDIMENSIONELS DU TERRORISME ISLAMISÉ-INTERNATIONALISÉ, AVEC Á LA TÊTE LA FRANCE , APRÈS LES USA.

    PEU DE MALIENS SAVENT QUE LA SYRIE FUT UN PROTECTORAT -COLONIE- FRANÇAISE.

    AINSI LA RUSSIE A AIDÉ LA SYRIE Á METTRE EN ÉCHEC LES TENTATIVES FRAÇAISES DE RÉ-COLONISATION DE LA SYRIE.

    QUE LE MALI APPRENNE DE L’ EXEMPLE DE LA SYRIE..!
    LE MALI DOIT EXPULSER DE SON TERRITOIRE TOUT PAYS AYANT FAIT PARTIE DE CES 68 PAYS SPONSORS DU TERRRISME EN SYRIE NOMMÉS “COALITION OCCIDENTALE ANTI-TERRORISTE” VÉRITABLE SIMULACRE DE LUTTE ANTI-TERRORISTE.

    TOUT COMME EN SYRIE, AU MALI , LE MALI A VU ET CONNU LE RENFORCEMENT EXPONENTIEL DU TERRORIME AVEC L’ IMPLICATION DE LA FRANCE.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here