USA- Afrique: Le Président Joe Biden veut son Sommet sur la démocratie à Washington et invite 17 pays africains. Exclusif

5

Le Président Joe Biden compte inviter 110 pays des cinq continents de la planète à son sommet virtuel pour la démocratie les 9 et 10 décembre prochain. Sur la liste mise en ligne par le département d’État américain consulté par Confidentiel Afrique, seulement 17 pays africains ont été conviés. Les grands absents de ce raout sont les pays du Maghreb. Infographie

Le locataire de la Maison Blanche, Joe Biden américain a invité quelque 110 pays à un sommet virtuel pour la démocratie qui se tiendra en virtuel les 9 et 10 décembre prochain. Selon des sources diplomatiques proches du département d’état américain, cette manifestation traitera trois grandes thèmatiques: défense contre l’autoritarisme, lutte contre la corruption et combattre et promouvoir le respect des droits de l’homme.

Selon le Département américain qui a publié la liste des pays invités et visité par la rédaction de Confidentiel Afrique, les dirigeants du monde invités «seront encouragés à annoncer des actions et des engagements spécifiques», et ce, dans l’optique de faire progresser la démocratie dans leurs pays.

Concernant les participations, le Président américain a invité quelque 110 pays dont seulement 17 du continent africain : Afrique du Sud, Angola, Botswana, Cap-Vert, Congo (RDC), Ghana, Kenya, Liberia, Malawi, Maurice, Namibie, Niger, Nigeria, Sao Tome & Principe, Sénégal, Seychelles et Zambie.

Cette liste est loin de faire l’unanimité. En Afrique subsaharienne, des pays comme le Bénin où l’alternance démocratique est une règle depuis de nombreuses années ne figure  pas sur la liste des invités.

De même, on note l’absence de tous les pays d’Afrique du nord: Algérie, Libye, Maroc et Tunisie, mais aussi de l’Egypte. D’ailleurs, l’Irak est le seul pays arabe de la planète à être invité par Joe Biden.

De même, les pays du Golfe: Arabie Saoudite, Qatar, Emirats-Arabes Unis,… ont été zappés Idem pour la Turquie, pourtant alliée des Etats-Unis au sein de l’OTAN, qui ne figure pas parmi les invités de Joe Biden. Un fait nouveau et insolite, le Président américain a ainsi zappé les alliés historiques des États-Unis.

Enfin, la Chine, principal rival des Etats-Unis, n’est pas invitée à ce sommet, alors que Taïwan l’est, suscitant la condamnation chinoise.

La Russie aussi, absente de cette liste, a vivement réagi. Pour le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov, «les États-Unis préfèrent créer de nouvelles lignes de division, diviser les pays en bons, selon eux, et mauvais, selon eux».

Bref, le Président méricain a attribué l’étiquette de démocratie selon ses critères et a recalé de nombreux pays, envoyant un signal sur les efforts à faire en matière de démocratie et du respect des droits de l’homme.

Par Ismael AIDARA (Confidentiel Afrique)

 

 

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. It is another nothing ass meeting very much like COP 25 where President Biden put on show but did nothing of value. 17 is so called bad luck number FBI gave me as child around 1970-71. It was indicate I was in dangerous situation plus to get out as soon as possible. Irony was as adult I was sentences to 17 years imprisonment as primary sentence plus 2 years extra for having gun. Great non secret is it was their fuck up but I paid Price plus still paying. Got me thinking I should greatly downsize my to be world superior “hunt would would you you” to few. Mongoloid Asia implied over years they have as many as nearly 2 billion prospective customers but we will discuss these points later. Think about it.
    With Presit Biden to me it appear he is before world laying claim to all psychologically enslaved to foreign religions plus ways niggers of Africa he believe he own but he know niggers of African Julu Religion will not allow his ownership of Negroid Africans to exist much longer. If he seek business so it will be. If he able to do business with China certainly he is able to do business with African democracy nations not following passage of European or American democracy method. That is psychological enslavement. Instead even if necessary to replace ECOWAS we are moving in direction that place our best interest above foreigners. We are ending psychological slavery in Africa. African Democracy is not nor will not psychologically enslaved Negroid African people. It is by them plus for them just as Caucasian democracy is for them plus they trick psychologically enslaved Negroids into using it.
    They are trying to perceive formula plus method to be used in applying formula Julu Religion reclaiming of Negroid African people will apply. They know our lead issue of to end psychological slavery will not be defeated. Psychological enslavement is meyhod they have used for centuries to enslave Negroid Africans. Where psychological slavery is exposed it become weak plus easily defeatable by citizens who are educated, not lazy plus willing to work to be best person they may become under total circumstance.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  2. Un non événement !

    Chaque pays doit s’approprier la démocratie et non en faire un copier-coller comme le souhaiteraient certains pays partisans de l’impérialisme et qui se targuent de donneur de leçon.

    Ici au Mali nous avons compris que l’usage de la démocratie n’est pas transversal.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here