Maliens de l’Extérieur : Expulsés de l’Algérie, 171 migrants maliens rapatriés à Bamako par le Ministère des maliens de l’Extérieur.

0

Ils sont 171 maliens dont deux femmes, un nourrisson de 5 mois et un enfant expulsés du pays frère l’Algérie et jetés dans désert entre les frontières Algériennes et nigériennes le mois dernier. Recueillis par l’Organisation Internationale de la Migration (OIM) à Agadez (Niger) pour être rapatrier sur Bamako. Mais suite à une incompréhension sur des mesures sanitaires du Covid 19 entre l’OIM et ces migrants maliens en transit à Agadez, ils seront chassés du camp et laissés pour compte. C’est en cela  que le Gouvernement de la Transition à travers   le Ministère des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine s’est impliqué dès les premières heures pour leur venir en assistance.

Pour le Chef de Cabinet du Ministère, M Mohamed Ag Albachar que nous avons pu joindre expliquera que son ministère  s’est vite mobilisé pour venir en aide à nos compatriotes pour les trouver un lieu d’hébergement à Niamey et organiser leur retour au bercail. C’est ainsi, ils ont pu regagner Bamako dans des conditions extrêmement difficiles de fermetures de frontières terrestres dans la soirée de lundi 8 février.

« Dès leur  arrivée à Bamako, nous les avons fait subir des tests de dépistages du Covid19 afin  qu’ils puissent regagner leurs familles respectives. Pendant leur séjour à la maison des migrants, nous continuerons à leur assister  le temps qu’il faudra. Le Ministre Alhamdou Ag Ilyene nous a instruit de tout mettre en œuvre pour les assister moralement, physiquement et financièrement».  Nous explique M Mohamed Ag Albachar.

Très ravis de regagner le bercail, Amara Fofana porte-parole des 171 migrants remerciera  de haute voix  les autorités de la Transition d’avoir compati à leur déstresse en les trouvant un logement à Niamey, de la nourriture et organiser le retour  au Mali.

Bokoum Abdoul Momini/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here