Rapatriement des maliens : Deux poids, deux mesures

2

A l’instar de la Mauritanie, des centaines de maliens sont bloqués un peu partout dans le monde à cause des mesures prises par des États pour limiter la propagation de la pandémie du COVID-19. Partout, nos compatriotes sont confrontés aux mêmes difficultés : perte d’emploi, difficulté à payer les loyers, diminution de ressources, angoisses… Mais, apparemment pas aux mêmes traitements par nos autorités. Au cours du mois passé, le gouvernement du Mali a affrété un vol spécial pour rapatrier les maliens bloqués au Maroc, en Tunisie et aux Émirats-Arabes Unis. Par contre, le cri de détresse de ceux vivant en Mauritanie, un pays limitrophe du Mali, ne semble pas être leurs préoccupations.

‘’Du fait que nous ne soyons pas nombreux ici, j’ai peur que nos autorités nous oublient. A part nos collègues, nous ne connaissons personne en Mauritanie. Nous vivons avec nos familles et nous n’avons pas de salaire depuis deux mois maintenant’’, s’inquiète M. HAÏDARA, un malien vivant et travaillant dans l’hôtellerie en Mauritanie qui a perdu son emploi après la fermeture de son entreprise. « Aujourd’hui, près d’une cinquantaine de maliens vivent le même calvaire que moi’’, a-t-il conclu.

Cependant, l’ambassade du Mali en Mauritanie a déjà joué sa partition. Elle a dressé une liste des maliens bloqués en Mauritanie. La liste a été envoyée à Bamako, il y a plus de deux semaines. Contacté par nos soins, le ministère des maliens de l’extérieur n’a pas pu nous donner une information claire. Néanmoins, les enquêtes nous indiquent que le dossier se trouve au niveau de la primature.

‘’Tous les maliens naissent et demeurent libres et égaux en droit et en devoir’’, stipule l’article 2 de la Constitution nationale. Les faits actuels nous le contredisent. Les dirigeants diligentent des vols pour rapatrier certains maliens et laissent d’autres à leur propre sort. Finalement, on a l’impression qu’il y a deux poids, deux mesures. Hé Mali, que Dieu te sauve !

Sory Ibrahim TRAORE

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. >COMMENT ETES VOUS ALLES EN MAURITANIE?
    >DE CETTE MEME MANIERE RETOURNEZ AU MALI!
    >SI VOUS Y AVIEZ TRAVAILLE ALORS VOUS DEVRIEZ AVOIR L ARGENT POUR PRENDRE UN BUS, RAMENEZ-VOUS AU MALI, PAS VOS CASSEROLES ET MATELAS!

    • Il faut d’abord que l’état malien obtient l’ouverture des frontières mali Mauritanie si.on même par avion les gens sont prêts à débourser leur frais de transport mon cher et il faut comprendre qu’ils ne sont pas clandestins .

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here