Session du Conseil des Ministres extraordinaire : Nomination de nouveaux chefs militaires et dissolution de l’Association Dana Amassangou

4

Le Président de la République, Chef de l’Etat , Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta, Chef Suprême des Armées , a présidé dans la mi-matinée du dimanche 24 mars 2019 le conseil des Ministres Extraordinaire . Le Conseil des Ministres extraordinaire de 30 minutes , tenu dans sa salle de délibération du Palais présidentiel de Koulouba avait à son ordre un seul projet .

A l’issue du conseil , le Premier Ministre, Chef du gouvernement , a déclaré à la presse le pourquoi de la rencontre et les grandes décisions prises lors de ce conseil des ministres extraordinaires « Le Président de la République, a réunit le conseil des ministres aujourd’hui en session extraordinaire pour prendre un certain nombre de décisions relatives au dernier développement que la situation sécuritaire a notamment enregistré . C’est ainsi que nous avons procédé  la dissolution de l’Association Dana Amassangou, et pour indiquer clairement aux uns et autres que la protection de populations , reste et restera le monopole de l’Etat, et pour inviter d’une manière encore plus ferme nos services, nos forces à faire respecter de manière vigoureuse les différentes directives qui ont été données à savoir l’interdiction de circulation des engins à deux roues et des véhicules sur un certains nombre d’axes qui avaient été déterminés ; et de désarmer de manière active toute personne qui ne devrait pas être armée . Donc ça c’est extrêmement important et ça c’est un message de de fermeté , de clarification que le conseil a cru devoir vous apporter  . Et puis , il sera procédé à la nomination de nouveaux chefs militaires . Le Président de la République comme vous le savez de manière volontariste a fait consacrer des ressources substantielles et importantes au réarmement moral et à l’équipement de nos forces . Le Président de la République a rendu hommage bien sûr à tout ce qui a été fait jusque là , jusqu’à présent , mais les derniers développement est aussi nous ont conduits à opérer les ajustements qui s’imposent afin de consolider les acquis qui ont été déjà enregistrés et de donner un second souffle à nos forces et afin qu’elles soient davantage à la hauteur des attentes des populations, mais des autorités , à commencer par le Chef suprême des armes et qu’elles puissent faire face de manière plus adéquate aux défis nombreux et complexes qu’elles affrontent sur le terrain en consolidant un certain nombre de principe de fonctionnement et en essayant de remobiliser encore plus nos forces ; et donc comme je l’ai indiqué le Président de la République et le gouvernement ont salué le travail qui a été fait mais on estimé qu’il était à ce stade-ci important d’imprimer un second souffle et espérant que là également le message est clair , c’est en fonction des objectifs qui vont être nouvellement fixés aux uns et aux autres et chacun sera mieux jaugé ».

Il faut également noter un fait remarquable symbolique à l’entame du conseil des ministres du jour ; le Président de la République,  très attristé par les événements survenus hier 23 mars dans le centre du Mali , précisément le village de Ogossagou ( Cercle de Bankass , Mopti 5 ième Région administrative du Mali ) ; a fait observer la minute de silence en hommage aux personnes disparues suite à cet acte barbare et lâche.

 

La Cellule de Communication et des Relations Publiques de la Présidence de la République

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Il faut que le Président de la République, Son Excellence Ibrahim Boubacar KEÏTA, Président de la République accepte le dialogue avec le Malien Iyad Ag GHALY. Il peut solliciter l’Algérie, l’Arabie Saoudite, l’Ancien Ministre de la Réconciliation nationale Zahabi Ould Sidi Mohamed et le très respecté l’Imam Mahmoud DICKO, le Président du Haut Conseil Islamique pour aller parler avec notre compatriote Iyad Ag GHALY au nom du Mali et au nom de la religion musulmane à déposer les armes et à rejoindre la mère patrie. S’il plait au bon Dieu, il ramènera le Malien Iyad Ag GHALY à de meilleurs sentiments. Avec la résolution de l’équation Iyad Ag GHALY le Malien, il ne restera plus qu’à résoudre le problème de banditisme et de l’insécurité dans notre pays et l’armée nationale peut se charger de çà.

  2. L’Association Dana Amassangou sera dissoute UNIQUEMENT apres la DISSOLUTION du CMA, du HCUA et autres.

    Vous n’allez pas attacher les dogons, un des peuples spirituellement authentique et sincere non-islamise’ a’ mort, et ayant resiste’ plus de 1000 ans contre l’ arnaque et la barbarie infernale islamique.

    Encore et encore, L’Association Dana Amassangou sera dissoute UNIQUEMENT apres la DISSOLUTION du CMA, du HCUA et autres.

  3. Boua la recreation n’avait que trop dure! Nous esperons que la mediocrite ne sera plus recompense par des posts d’Ambassadeur pour des generaux en papier!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here