Fin de mission malienne pour le diplomate onusien Mahamat Saleh Annadif

3

Fin de mission pour un personnage incontournable de Bamako. Après cinq ans passés au Mali, le Tchadien Mahamat Saleh Annadif, représentant spécial du secrétaire général des Nations unies au Mali, s’en va. À l’issue d’une dernière visite de terrain qu’il vient d’effectuer dans le nord du Mali, notre correspondant au Mali est allé à sa rencontre pour faire le bilan de sa mission.

Lorsqu’il est en costume strict, il marche à pas de sénateur, alors qu’une fois drapé dans l’un de ses célèbres boubous blancs qui porte la signature de son couturier yéménite, il ressemble à un Sahélien. Originaire du Tchad, Mahamat Saleh Annadif, en fin de séjour au Mali, confie : « Les regrets ça existe. Élections démocratiques, crise politique, coup d’État, réconciliation, rébellion… Ces cercles, il est temps qu’on en sorte au niveau du Mali. »

Mais paradoxalement, il estime comme plusieurs autres voix que les militaires maliens putschistes jouent mieux le jeu que le régime défunt dans l’application de l’accord de paix d’Alger. « J’ai tout simplement dit qu’il y a une nouvelle dynamique qui a commencé à prendre corps. »

Autre motif de satisfaction de celui qui est considéré ici par certains comme l’homme le plus informé de Bamako : le drapeau national symboliquement monté à Kidal, ville malienne du nord mais toujours sous le contrôle de l’ex-rébellion. Il ajoute : « le mandat de la Minusma est de plus en plus compris, de plus en plus accepté. Ca pour moi, c’est quelque chose d’extrêmement important, et j’estime que le Conseil de sécurité également fera des mandats qui s’adaptent au contexte. » « Je partirai avec le Mali dans mon cœur », termine-t-il.

Mahamat Saleh Annadif va déposer ses valises au Sénégal où il est nommé représentant du secrétaire général de l’ONU pour l’Afrique de l’Ouest. Son successeur est El-Ghassim Wane, un diplomate de nationalité mauritanienne.

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,

    Merci Annadif pour ces cinq ans de lutte pour le Mali.

    Vous n’avez pas démérité, vous avez tout essayé pour résoudre les problèmes du Mali malgré la résistance de certains acteurs.

    Ayant le Mali dans son cœur, Annadif aidera à parachever, à distance, l’essentiel ce qu’il regrette de n’avoir pas pu faire au Mali.

    En tant que représentant du secrétaire général de l’ONU pour l’Afrique de l’Ouest, résidant au Sénégal, il restera en lien avec les problèmes Maliens et Sahéliens.

    Un grand regret reste le fait que le G5 Sahel ne soit pas sous le chapitre VII de la charte des nations Unis avec un financement garanti par l’ONU via la Minusma.

    Pour ce faire, nous comptons sur lui, Annadif, et sur le support toujours affirmé du secrétaire général de ONU.

    Autre regret : j’ai tout fait pour le voir, sans succès, pour la sensibilisation et le renforcement de capacités des Maliens sur l’accord de paix à travers des séminaires.

    Merci à Annadif pour vos bons offices permanents à votre seconde patrie, le Mali.

    Aurevoir, Annadif.

    Dr Anasser Ag Rhissa
    Expert TIC, Gouvernance et Sécurité, TEL 78731461
    Email : [email protected] f r

  2. « le mandat de la Minusma est de plus en plus compris, de plus en plus accepté”… Le type se leurre. Il n’a rien compris, les populations ont accepté la Minusma par dépit, elles savent qu’elles ne peuvent contre!!!!!!!!!!!!

  3. Partout où il y a une mission onusienne il ya des multinationales étrangères et les matières premières derrière

    Précision à donner kidal, ville malienne occupé par les occupants de mon pays, les multinationales étrangères leurs armées, et leurs diplomates, cela est une réalité derrière les mensonges d’État et diplomatique

    Ils parle des fameux accirds d’Alger rédigé par les occupants et imposé par la force à la
    nation malienne , un texte qui viol la Constitution du Mali. ça aussi est une réalité derrière les mensonges de etat et diplomatique👋👋👋 bravo les incapables fils du Mali qui son à la gestion de ce pays.

    Justement l’ONU une institution qui n’a jamais résolue un seul conflit au monde. 😎😎

    Un autre Barron des réseaux mafieux des pilleurs et vendeurs d’armes en Afrique noire est nommé à la place, oui un s’en va un autre arriveee💪💪💪😁😁😁 quant on s est les coup tordu jouer par la diplomatie mauritanienne contre la souveraineté du Mali, et son son soutien aux occupants de notre sol

    La minusma Ha la minusma un état dans un etat.non seulement jamais accepté vu le siège sur les tarmac de notre aéroport et son bunkerisation on comprend bien le refus des maliens à cette présence.

    L ONU ne peut fermé les yeux sur toutes de vente d’armes vers le le Mali et voulant chercher une paix au Mali,

    L’ONU est un problème dans la crise que mon pays traverse non la solution.

    ONU ne peut remplacé notre nation, si ces partenaires veulent la paix qu ils nous laisse geré nos conflits entre nous et selon notre tradition

    , l’Afrique n’a pas besoin de ces experts qui ne font que compliqué via les multinationales étrangères et autres nos petits problème. Partout où il y a une mission onusienne il ya des multinationales étrangères et les matières premières derrière.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here