Disparition du Dr Témoré Tioulenta : L’Hommage de la nation à l’homme politique et à l’enseignant

0

Notre pays a perdu un de ses valeureux fils, dont le mérite a été reconnu et salué par tous. Il a été un modèle d’humilité, d’abnégation, de courage, mais aussi un fin négociateur dans la crise de l’école

La Nation malienne a rendu, hier, au Centre international de conférences de Bamako (CICB) un dernier hommage au ministre de l’Éducation nationale, Dr Témoré Tioulenta, qui s’est éteint, le vendredi dernier, à la suite d’une maladie. La cérémonie était présidée par le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, en présence du Premier ministre Boubou Cissé, des membres du gouvernement et d’une foule de parents, de collègues, d’amis de l’illustre disparu, mais aussi d’élèves et d’étudiants.
C’était une matinée calme où, même le soleil qui diffuse généralement ses rayons brûlants en cette heure de la journée avait du mal à se tirer de sa torpeur comme si l’astre céleste compatissait lui-même à la douleur du pays tout entier.
À son arrivée, le chef de l’État, accueilli par le Premier ministre, a effectué la revue des troupes, avant de s’installer à la tribune officielle devant laquelle était posée, sur un catafalque, la dépouille mortelle du ministre de l’Éducation nationale. Au rythme de la musique funèbre exécutée par la Fanfare nationale, le président de la République, Grand maître des Ordres nationaux, a décoré le défunt à titre posthume de la médaille de Commandeur de l’Ordre national du Mali. Dans une ambiance empreinte d’une grande émotion, le président Keïta a prononcé quelques mots : «C’est Toguéré Coumbé, ton village natal et tout le Mali qui te pleurent, dors en paix, cher Témoré Tioulenta».

…….lire la suite de l’article sur lessor.site

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here