A propos des conseils du Pr Ali N. Diallo à son cadet IBK : Mission impossible pour celui dont la vision n’a de mesure que l’applaudimètre de ses suppôts

3

En s’adressant à son jeune frère Ibrahim Boubacar Kéita, Ali Nouhoun Diallo a certainement cru ainsi l’aider à se sortir d’affaire. Ce dont nous doutons et fort logiquement. Ibk ne manque pas de conseillers, ni d’amis, en plus des anciens présidents en nombre suffisant pour guider ses pas : Moussa Traoré, Alpha Oumar Konaré, Amadou Toumani Touré et Dioncounda Traoré. Aussi, la Première Dame est une force politique et sociale qui pourrait déblayer pas mal de chemins. Mais Ibk est-il cet homme capable d’écoute et de mea culpa ? Dans la négative, il n’y a point de chance que son aîné puisse lui rendre le service souhaité, même si pour son propre bonheur et celui de la nation malienne. Revenons aux sages conseils du doyen.

 

Ali Nouhoun Diallo demande à Ibk : ” Ecoute ton peuple, et, encore une fois, aie plus peur de lui que de tes partenaires étrangers. “

Nous estimons qu’Ibk serait plus enclin à écouter ce conseil plutôt lors de son premier mandat où il avait besoin des voix des Maliens et des seuls Maliens pour sa réélection. A condition d’espérer sur un troisième mandat dans la perspective de la révision de la Constitution, nous ne voyons pas comment Ibk va bien accueillir le signal bienfaiteur du message de son aîné. Au meilleur des cas, il le prendra pour l’homme à écarter de son chemin, celui qui mène à la France. IBK écoutera plutôt la France et pour toujours. Il ne fera pas exception à la règle édictée par les puissances du monde à nos chefs d’Etat. A moins qu’il se souvienne qu’en son temps, Alpha Oumar Konaré a refusé d’honorer l’invitation du Président français à le rencontrer à Dakar. Il a pourtant bien terminé son mandat et bénéficié plus tard de la confiance de ses pairs pour diriger l’Union Africaine.

Ali Nouhoun Diallo de poursuivre : ” Paie tes ennemis au besoin pour qu’ils te disent la vérité, si tes amis ne te la disent pas. “

La vérité ? Pour Ibk, c’est ce qu’il pense et non les assertions de quelqu’un d’autre. C’est le cas de toute personne imbue fermement de sa propre personne, point barre.

Ali dira ensuite : ” Il faut en être conscient et s’attacher ardemment à l’organisation du Dialogue politique inclusif sans sujet tabou. “

Ibk en est conscient, il l’a reporté jusqu’à nouvel ordre, et cet ordre viendra d’en haut, avec les consignes d’en haut, du haut de l’Elysée. Il est dans l’attente de cet ordre qui fera que le Dialogue politique ne sera pas productif pour le Mali. Nous allons gaspiller le peu d’argent du peuple pour rien. Sauf à voir simplement la classe politique toute entière autour de la même table pour un suivi qui ne sera nullement fait à hauteur de souhait. N’est-ce pas que ” le train est en marche ” depuis des années ? Ne demandez pas, à celui qui n’a pas de main, de se laver la figure.

Le sage Ali touche du doigt la plaie : ” Sory Ibrahim, tu as l’obligation de protection envers tes petits frères, et non d’agression. Les ressources humaines de qualité se raréfient. Veille à les entretenir comme un jardinier soigne ses fleurs. “

Pour un homme qui pense fermement que la qualité dépend de l’obsession à le soutenir, il n’y a de protection que pour ses suppôts. Aussi, comment concevoir qu’il y ait des « étoiles » si brillantes que « la lune » ?

” Savoir et faire comme si on ne sait pas “, c’est ce que demande également Ali à Ibk, sachant que celui qui veut paraitre ne peut souffrir de s’effacer. Alors attendons de voir, car jusqu’ici, ce qu’Ibk a déclaré ne pas savoir, c’est la mauvaise gestion ou les tueries dans son pays. Pour le reste, notamment les critiques à lui adressées, il n’a pas l’habitude de se taire. Quand même, il s’abstient d’employer la violence physique, même s’il est souvent heureux que son Premier ministre (hier Soumeylou, aujourd’hui Boubou) s’y emploie. Et puisque jusqu’ici son parti le RPM s’abstient d’employer la violence physique comme solution aux problèmes, l’on comprend la désillusion d’Ibk envers ce parti.

” Être puissant mais magnanime, clément, tolérant. Être en colère mais agir avec discernement, dextérité, doigté “. Disons qu’Ibk en est capable lorsque son fauteuil est hors de cause. Il ne badine pas dans le cas contraire : ” Boua ta bila ma si fa ka ta “, Bou (Ibk) ne laissera au profit du père de qui que ce soit.

Enfin, Ali Nouhoun Diallo invite Ibk à faire siennes les bonnes conduites suivantes : ” Avoir et savoir partager. Être profondément déçu par les humains mais savoir vivre avec eux dans le respect de leur dignité “.

Ibk a bien sûr le sens du partage et du savoir vivre. Mais simplement avec les siens. Homme de clan par excellence, qui ne peut souffrir d’être contredit ou contrarié, il lui sera très difficile d’appliquer les conseils de son aîné à la lettre.

Pour conclure, tant qu’Ibk s’évertuera à croire que c’est la France qui le sortira du bourbier, alors toutes les voies de réussite lui resteront fermées. Et nous ne voyons pas comment Ibk pourrait s’assumer indépendamment du programme de destruction de notre pays par les autorités françaises qui ne lui vouent pourtant aucune considération sauf à flatter son égo avec des réceptions spectaculaires. L’actuel Président de la France n’a-t-il pas donné le signal dès sa prise de pouvoir en venant au Mali, directement à Gao pour rencontrer ses soldats comme si cette ville était un département français, qui n’a d’autre autorité que le locataire de l’Elysée ? C’est le même Ibk qui fut reçu en visite d’Etat à l’Elysée. L’ami diurne qui te traîne nuitamment dans la boue est-il ton ami ? La France n’a d’ailleurs pas d’amis, mais des intérêts, c’est son slogan.

Cessons là nos commentaires sur ce fait d’actualité, nous gardons quand même l’espoir que l’avenir démentisse nos propos, au cas où Ibk serait capable d’écoute et de mea culpa. Wait and see !

Que Dieu bénisse le Mali !

Mamadou DABO

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Mamadou DABO, l’avenir ne vous démentira pas car cet IBK est imbu de sa personne. Il n’a peur que de la France et non du peuple malien. Rectifiez en ce qui concerne le refus de Alpha de se déplacer à la demande de la France. Après cela, il s’est excusé et il avait demandé à des émissaires (chef d’État africain) d’intervenir en son nom au près du Chef d’État français à l’époque.

  2. Aly.Aly le djihadiste.l adepte de bouffe le peulh.il n a aucun conseil a donner.lui le signataire du manifeste peule qui a tout déclenché. Faux journaliste au solde d Aly

  3. Ali n Diallo n’est t il pas un fervent défenseur de ibka a l’adema pendant la présidentielle de 2013 contre soumis. Ali est pire que ibka, un nullard qui est de la même espèce que son ami, frère, cadet, grotesque monsieur. Qu’il nous laisse enterrer nos morts causés par son ” frère”

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here