L’Ukraine déclare la loi martiale, Poutine fait part d’une “sérieuse préoccupation”

0
Vladimir Poutine
Russian President Vladimir Putin delivers a speech during a ceremony opening the 1st World Olympians Forum (WOF) in Moscow, Russia, October 21, 2015. REUTERS/Alexander Zemlianichenko/Pool

Le président russe a dénoncé des “actions de provocation de la partie ukrainienne” dans un entretien avec Angela Merkel, ce mardi.

UKRAINE – Les relations entre la Russie et l’Ukraine ne sont pas au beau fixe. Après la brusque flambée des tensions, le pays dirigé par Petro Porochenko a soumis au vote du Parlement une proposition visant à placer les régions frontalières sous le régime de la loi martiale pour 30 jours, lundi 26 novembre. Une proposition acceptée au terme de débats houleux. Dans une allocution télévisée à la nation, le président ukrainien a justifié cette initiative par “la menace extrêmement élevée” d’une offensive terrestre russe.

Pour rappel, la Russie est accusée d’avoir intentionnellement percuté un navire militaire ukrainien le 25 novembre. L’incident s’est produit à proximité du détroit de Kertch, théâtre d’une escalade des tensions entre les deux pays. Il s’agit de la première confrontation ouverte entre Moscou et Kiev depuis l’annexion de la péninsule ukrainienne de Crimée par la Russie en 2014 et l’éclatement d’un conflit armé dans l’Est de l’Ukraine entre forces ukrainiennes et séparatistes prorusses qui a fait depuis plus de 10.000 morts.

Poutine inquiet

Ce mardi 27 novembre, le président Vladimir Poutine a fait part à Angela Merkel d’une “sérieuse préoccupation”. Il a donc demandé à la chancelière allemande de dissuader Kiev de tout acte “irréfléchi”, a annoncé mardi le Kremlin dans un communiqué. Les deux dirigeants se sont entretenus au téléphone “à l’initiative allemande” pour discuter l'”incident dangereux”, qui a eu lieu dimanche en mer Noire, selon la même source.

Lors de cet entretien avec Angela Merkel, Vladimir Poutine “a exprimé une sérieuse préoccupation en raison de la décision de Kiev de placer ses forces armées en état d’alerte et d’instaurer la loi martiale”, indique le communiqué. Le président russe a dénoncé des “actions de provocation de la partie ukrainienne et une violation grossière des normes du droit international par ses navires militaires”, souligne-t-il. Vladimir Poutine a également “dit espérer que Berlin pourra influencer les autorités ukrainiennes afin de les dissuader des actes ultérieurs irréfléchis”, ajoute le communiqué.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here