Scandale ahurissant autour d’un marché public : La direction du PMU Mali à l’antipode de ‘‘Mali kura’’

0

On appelle ça, se diriger droit dans le mur. Quand on ignore l’origine et la cause d’une mission, on en rate l’objectif pour anéantir l’effet escompté. C’est ce qui arrive aux leaders cupides et hostiles à l’inclusion. Suivez notre regard !

La grogne se prépare au Pari Mutuel Urbain du Mali suite au revirement sulfureux en gestation autour d’un marché public. D’aucuns veulent raser la tête du bébé à son absence. Il s’agit d’un marché de construction de logements pour le personnel, sur la demande des agents, qui en sont non seulement les bénéficiaires, mais également ceux qui vont rembourser les frais, tous les frais de réalisation. Cependant, des vautours veulent tout décider à leur place. Les agents constatent qu’on veut les réduire à une minorité insultante au sein de la commission de réflexion et de mise en œuvre du chantier, en plus de les éjecter de la présidence, alors qu’il s’agit de leur propre initiative. Alors ils en viennent à se poser de sérieuses questions. Pour qui veut-on construire les logements en question ? Qui doit décider des orientations et des convenances en la matière ?

Cela fait trois ans que le personnel et les directeurs successifs s’investissent pour la réussite effective de cette activité d’importance capitale pour les travailleurs. Ce n’est pas aujourd’hui, où les autorités veulent l’union des cœurs et des esprits, qu’il y a lieu  de créer des scandales à quelque niveau que ce soit.

En tout cas cette alerte est un avertissement sans frais. Nous poursuivons nos investigations. Le « Mali kura » ne s’encombrera pas de forfaitures. Qui vivra verra !

Mamadou DABO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here