ADP-Maliba : COD crie à l’injustice en Commune V

0

«On a voulu m’abattre». Voilà le propos martelé à maintes reprises par Cheikh Oumar Diallo alias COD, secrétaire général de la section ADM en commune V, lors d’un point de presse qu’il a animé le 24 juin 2021 au niveau du siège communal de son parti sis a Torokorobougou.

En effet, la section ADP-Maliba de la commune V connait depuis le 15 juin passé deux bureaux parallèles. En cause, selon COD, l’ingérence du président du Comité exécutif et non moins actuel ministre délégué auprès du ministre du développement rural en la personne de Youba Ba et de son acolyte, le secrétaire général Abdoulaye Sidibé. Ces deux personnalités, à en croire COD, auraient trempé depuis longtemps dans une cabale contre sa personne, laquelle s’est concrétisé le 15 juin 2021 par la dissolution irrégulière et à son insu de son bureau au profit d’une autre équipe, mais en totale violation des textes du parti. «Sans que le Comité exécutif ne siège réellement sur la décision », a-t-il relevé au passage. Selon lui, cette manœuvre n’est motivée que par une volonté de freiner son ascension au sein de leur famille politique.

Beaucoup plus scandaleux, aux yeux de COD, c’est qu’un parti comme l’ADP-Maliba, auréolé d’une troisième position à l’issue de la dernière élection présidentielle, puisse être en proie aux incompétences et égoïsmes au point de se saborder par des scénarios aussi grotesques.

Dans la même veine et avec une humeur qui alternait entre le calme et l’énervement, COD a assuré qu’il ne prendra aucune décision hâtive d’autant qu’il n’entretient pas de divergence de vues avec le Comité exécutif mais plutôt avec monsieur Youba Ba et son secrétaire général, qu’il accuse par ailleurs de fouler aux pieds l’image de la balance sur le logo de l’ADP-Maliba.  En se prononçant sur l’appréciation qu’en fait le président d’honneur du parti, il a assuré qu’Aliou Diallo tient au respect scrupuleux des textes.

Par ailleurs, le 19 juin 2021, le mouvement Ko Koura de ce même Cheick Oumar Diallo avait organisé un impressionnant meeting au Palais de la culture, que plusieurs médias et autres observateurs avaient assimilé à un retrait comparable à celui d’Amadou Thiam de l’ADP-Maliba, suite à des incompréhensions avec Aliou Diallo pour créer son propre parti FDP-Malikoura. MAIS COD rejette ce parallèle et affirme que son mouvement ne date pas d’aujourd’hui et qu’il avait priorisé le parti au détriment de son mouvement. En conclusion COD a assuré qu’il tient toujours à son parti et qu’il n’agit pas non plus pour conserver son poste mais juste par principe politique.

Affaire à suivre…

Ousmane Tiemoko Diakité

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here