Candidat à la prochaine présidentielle : Seydou M. Coulibaly obtient la bénédiction du Chérif de Nioro de Sahel

0

En vue de recueillir des bénédictions pour le Mali, le président du Mouvement Benkan, le pacte citoyen, Seydou Mamadou Coulibaly, était en visite de courtoisie le dimanche dernier chez le chérif de Nioro du Sahel.

 

Une forte délégation du Mouvement Benkan, conduite par son président, non moins probable candidat à l’élection présidentielle de février 2022, Seydou Mamadou Coulibaly, s’est rendue à Nioro du Sahel, le dimanche 4 juillet dernier, pour une visite de courtoisie au Guide religieux, Cheick Mohamed Ould Hamaoullah Haidara dit Bouyé. L’objectif de ce déplacement est d’implorer auprès du Guide des Hamallistes des bénédictions pour le pays, qui traverse depuis plusieurs années, une crise sans précédent.  La délégation est arrivée à Nioro du Sahel vers treize heures et demie et a été accueilli par des envoyés et proches collaborateurs du chérif, avec à leur tête Sidi Dicko, très proche du fils aîné du dignitaire religieux.

Le président de Benkan confié au chérif

  1. Coulibaly et sa délégation ont d’abord eu des échanges avec Moulaye Oumar, fils du chérif, avant d’être chaleureusement reçus par le leader religieux. C’est Moulaye Oumar qui a ensuite introduit la délégation auprès de son père. Après les civilités, le chérif a fait des bénédictions pour le Mali et pour son invité, Seydou Mamadou Coulibaly. Dans ses bénédictions, il a demandé à Dieu de réaliser les intentions du leader du mouvement Benkan. «Les politiciens de ce pays ont échoué. Je connais l’histoire de ce pays mieux que beaucoup. Vous devez faire attention aux gens, qui ne pensent qu’à eux-mêmes, prenant le pays en otage. Que Dieu épargne Seydou de la rencontre de ses bandits», s’est exprimé le chérif.

Très émue, la délégation a salué le chérif de Nioro, Mohamed Ould Cheickna Haidara Bouyé pour son chaleureux accueil et son hospitalité, avant de confier le président du mouvement Benkan au chérif de Nioro. « Nous sommes venus en ce lieu saint, chercher vos bénédictions et vous confier la personne de notre président, Seydou Mamadou Coulibaly, l’un des fils le plus engagé pour l’émergence de ce pays. Portez-le dans vos prières. », dira la délégation.

La délégation a ensuite salué l’engagement du chérif de Nioro pour le Mali, un pays qu’il porte profondément dans le cœur. Le vice-président de Benkan dira que Seydou Mamadou Coulibaly est un entrepreneur, qui s’est penché sur la situation du pays et n’a pas voulu regarder le pays s’écrouler. « Seydou a fini ses études à un moment où les recrutements étaient suspendus dans la fonction publique. Les rudiments du métier d’ingénieur étant de résoudre les problèmes, il a d’abord réglé son propre problème, qui était le chômage en créant sa propre entreprise ». Aujourd’hui, il a contribué à l’essor du pays avec 1100 employés.

Le Mali, le bien commun dont il faut prendre soin

Le Guide religieux, Cheick Mohamed Ould Hamaoullah Haidara dit Bouyé et le Président du Mouvement Benkan, ont immortalisé leurs échanges autour du Mali. L’occasion de recevoir des bénédictions pour le pays. « Le Mali est notre bien commun, il est de notre devoir d’en prendre soin ! », a déclaré M. Coulibaly chez le chérif de Nioro du Sahel.

En marge de cette première visite au chérif de Nioro, la délégation du président de Benkan a rendu également une visite de courtoisie aux deux autres familles fondatrices de Nioro, la famille Diakité et la famille Tall. Chez les Tall, la délégation a été reçue par Amadou Tall et chez les Diakité, par le grand Imam. Des discussions franches et sincères ont eu lieu sur la situation du pays. Le président et sa délégation ont regagné Bamako dans la soirée.

Il faut signaler que dans le cadre des préparatifs des prochaines échéances électorales, le leader du Pacte citoyen ne cesse de se déplacer pour aller à la rencontre des populations et/ou d’envoyer des émissaires pour échanger avec les maliens du pays profond, afin de proposer des solutions aux nombreuses difficultés qui meublent leur quotidien. C’est ainsi qu’à peine investi président du Mouvement « Benkan », qui se veut l’engagement des Maliens, « une union pour rassembler, une union de bonnes volontés déterminées», M. Coulibaly consulte et prend conseils pour « faire sortir le Mali de sa situation actuelle ». Il se propose de « rassembler les Maliens autour de leur pays ».

Et c’est dans ce sens que le PDG de CIRA, Seydou Mamadou Coulibaly, lors de la clôture de l’Assemblée générale constitutive du pacte citoyen, « Benkan », le 04 mars 2021, a réaffirmé un engagement solennel : «Je m’engage solennellement à exécuter ma mission avec détermination, droiture, abnégation et humilité. La tâche est noble, car il s’agit de remettre debout notre pays, notre unique patrie. Et aucun sacrifice n’est de trop pour cela», a-t-il souligné. L’homme, qui ne cesse de tendre la main à ses compatriotes, de la classe politique, de la société civile et du monde économique, ne doute pas des difficultés pour atteindre cet objectif. « Le chemin est long et plein d’embuches, compte tenu de l’environnement dans lequel nous allons évoluer. J’en appelle à l’engagement citoyen et patriotique de tous et je vous invite tous à la tâche », avait-t-il déclaré.

Ce chemin, vers l’élection présidentielle, passera par des visites de courtoisie comme celle qu’il vient de rendre avec succès au chérif de Nioro et se poursuivra par d’autres déplacements et des actions de soutien (dons de vivres et d’équipements divers) en faveur des populations. «Le Mali de nos rêves a commencé. Le Mali de nos rêves deviendra réalité », confie-t-il en toute humilité.

Seydou Diamoutene

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here