Conférence de Presse du Front pour la Sauvegarde de la Démocratie (FSD) :« Nous avons, en toute responsabilité, accepté «la main tendue » pour promouvoir un dialogue républicain de sortie de crise » Dixit Soumaila Cissé

12

Les membres du Front pour la Sauvegarde de la Démocratie étaient face à la presse nationale et internationale pour évoquer la détérioration de la sécurité du Mali qui  est aujourd’hui une raison pour nous alarmer  ce matin vendredi 12 avril 2019. A travers la seule voix qui s’est entretenue avec les hommes de medias était le Président Soumaila Cissé pour qui l‘heure est grave ! Car selon lui l’ampleur de la violence a atteint un seuil jamais vu dans notre pays.

Maliweb.net – D’entrée de jeu, Soumaila Cissé dira que malgré toutes ces détériorations survenues au cours de l’année 2019, le dialogue politique ressemble plus à un jeu de ruse et de malice pour gagner du temps, plutôt que pour affronter la réalité.

« Nos interlocuteurs, après plusieurs pirouettes se sont subtilement arrangés pour revenir au point de départ. Ils n’ont pas de solutions nouvelles à offrir. Ils persistent et signent dans le déni de la réalité et nous servent les mêmes formules éculées qui manquent de perspectives. Ils menacent de rompre le fil du dialogue en campant sur des positions anachroniques et sans issue.  L’heure est grave ! Nous taire aujourd’hui, serait donc une trahison ! Ne pas agir, serait également d’une lâcheté infinie ! », explique-t’il.

Pour rénovation du dialogue entre le Président IBK et Soumaila Cissé

Le conférencier du jour dira qu’ayant pris la mesure de tous les périls qui assaillent notre nation sur les plans sécuritaire, politique, social et économique, «  nous avons accepté malgré tout d’ouvrir la porte du dialogue. Après avoir écouté nos autorités religieuses et coutumières, d’éminentes personnalités de notre pays et de nombreux citoyens ordinaires.  Après avoir écouté les représentants de la communauté internationale au Mali, après avoir pris attache avec plusieurs Chefs d’Etat de pays amis du Mali et après avis des militants des Partis et Associations membres du Front pour la Sauvegarde de la Démocratie (FSD),  nous avons, en toute responsabilité, accepté «la main tendue » pour promouvoir un dialogue républicain de sortie de crise.  Ces différents éléments, paraissent  indéniables pour notre démarche sincère, patriotique et volontaire de décrispation du climat politique mais qui n’a pas eu d’échos mais de simples déclarations d’intention à caractère médiatique. Selon le chef  de file de l’opposition, l’heure n’est ni aux atermoiements, ni aux petits calculs politiciens ! « Nous ne serons jamais complices d’une quelconque impuissance ou indifférence face aux tueries en masse en cours au Centre du Mali, face à la détresse des enseignants, des médecins, des magistrats, des cheminots et de toutes les couches sociales de notre pays ! Les récents événements sanglants que notre pays a connus, les graves crises sociale et financière, appellent des décisions politiques fortes, consensuelles et immédiates ! », nous fulmine-t’il.

En abordant la révision constitutionnelle

« Il parait aux yeux de nos interlocuteurs, comme la seule priorité du moment. Ceci est aux antipodes de notre ambition pour le Mali : un Mali debout, réconcilié, sécurisé, uni et solidaire ! C’est pour cette raison que nous avons décliné l’invitation qui nous a été faite de participer à une cérémonie de remise de l’avant-projet de réforme constitutionnelle à Koulouba, le 10 avril 2019.  Pour nous, l’urgence est au dialogue politique national inclusif !  C’est ce qui explique notre réponse ferme au comité d’experts.  Une réponse claire : pour nous, le préalable est et demeure l’organisation d’un dialogue national inclusif.  Un dialogue politique national pour un consensus élargi aboutissant à un accord politique accepté par tous.  Oui, le dialogue national est incontournable ! Le dialogue national est nécessaire !  Le dialogue national est d’une urgence absolue ! » Explique Soumaila Cissé aux hommes de medias.

Bokoum Abdoul Momini/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

12 COMMENTAIRES

  1. A BAS la révision constitutionnelle sous la dictée de la fameuse “communauté internationale”. Merci au FSD de ne pas cautionner la mascarade de IBK et Co..

  2. FAAROH NOIR! ..IBK N EST PAS UN INAPTE, LES PROBLEMES SONT MULTIPLES ET LES UNS ET LES AUTRES DOIVENT METTRE LEURS EGOS EN DERNIERE POSITION SINON ILS N AURONT PLUS LEUR PAIX A FORTE RAISON LEURS SALAIRES...

    …LA HAUTEUR DE LA POSITION PRESIDENTIELLE EST TELLE QUE AYANT LES DONNEES NECESSAIRES ET SACHANT LES CAUSES D UN OU AUTRES PROBLEMES, LUI IBK PEUT TRACER LES PRIORITES, MAIS IL N EST PAS LE SEUL A SAVOIR CE QU IL FAUT, L OPPOSITION LE SAIT MAIS PEUVENT SE JOUER DE LA FAIBLESSE DE L ETAT AU LIEU DE SUPPORTER EN CES TEMPS DE DIFFICULTES DE LA VIE DE CETTE NATION ENVAHIE PAR SES ENEMIS TERRORISTES FRANCO-ARABES ET LEURS SUPPOTS-LOCAUX…

  3. Je comprends les frustrations de l’opposition, comme celles de tout autre malien normal.
    Le président semble être plutôt préoccupé par la modification constitutionnelle et ses experts en la matière. Et ce, pendant que rien ne semble plus fonctionner dans le pays. Les écoles sont fermées depuis plusieurs mois, notre système judiciaire est pourri, nos populations meurent par centaines sous les attaques terroristes, nos hôpitaux rivalisent avec nos cimetières, la société civile est divisée plus que jamais… En quoi la création d’un foutu sénat ou la multiplication des régions vont résoudre ces problèmes ?

  4. ***NUL PART AU MONDE ON NE PARLE DE DIEU QUE DANS LES PAYS AFRICAINS, ILS NOUS FONT PRIER AU RESULTAT ILS OBTIENNENT NOS TERRES ET NOUS AVONS LEURS PAPERASSES EN TETE ET DANS LE DERRIERE*** FAAROH NOIR

    @roi biton de segou!
    ***CA A ETE DIT ET REPETE 1001 FOIS, RECHERCHEZ LES CAUSES DU MAL ET NON LES SYMPTOMS***

    ..IL YA AU MALI DES MILLIERS DE SOUMI-IBK-MODIBO-TIEBLEN QUI ATTENDENT A ETRE PRESIDENTS POUR SERVIR L ARABE ET LE FRANCAIS , ET, DANS TOUS LES CAS VOUS RETROUVEVEZ DANS LES MEMES SITUATIONS, REVISEZ, REVISITEZ , ANALYSEZ L HISTORIQUES DES RELATIONS DE VOTRE PEUPLE ET LA FRANCE OU L ARABIE ISLAMIQUE, VOUS COMPRENDREZ LA GESTION DES PROBLEMES DU PRESENT…

    ***VOTRE EXISTANCE EST DEVENUE MISERABLE EN RESOLVANT AU QUOTIDIEN LES BETISES DES ARABES ET DES FRANCAIS, ILS VOUS TIENNENT OCCUPES ET EUX ILS AVANCENT, ILS VOUS DISCRIMINENT EN CONNAISSANCE ET EN TOUT, MEME AVEC NOS DIPLOMES ELEVES ET NOTRE CREATIVITE ILS NOUS RESERVENT DES FONCTIONS DE TEACHERS LECTURERS POUR TRANSMETTRE NOS CONNAISSANCES ET EXPERIENCES A LEURS ENFANTS, PAS AUX NOTRES ET NOUS DISPARAISSONS DANS LE TROU NOIR, PUIS ILS NOUS REPETENT QUE NOUS NOUS AVONS RIEN APPORTE A L HUMANITE…***

    …NOS IDIOTS-FRANCISES ET NOS FOUS-ISLAMISES MOINS DE 10% DE NOS POPULATIONS AVEC LE SUPPORT DES COALISES FRANCO-ARABES (L ARABIE SAOUDITE VEUT MEME ETRE PART DE LA FRANCOPHONIE POLITIQUE POUR NE RIEN MANQUER) SONT ENTRAIN DE TRIMBALER NOTRE PEUPLE PLUS DE 90% DE LA NATION…

    ***NUL PART AU MONDE ON NE PARLE DE DIEU QUE DANS LES PAYS AFRICAINS, ILS NOUS FONT PRIER AU RESULTAT ILS OBTIENNENT NOS TERRES ET NOUS AVONS LEURS PAPERASSES EN TETE ET DANS LE DERRIERE***

  5. Bernard, keep up the good work!!!! LES JEUNES DROGUE’S DU CDR N’ETAIENT PAS NE’S ET/OU ILS ETAIENT ENFANTS AU MOMENT OU’ SOUMI ETAIT AUX FINANCES. C’EST POUR CELA ILS L’ONT SUPPORTE’ DURANT LA DERNIERE ELECTION PRESIDENTIELLE! LES QUELQUES VIEUX DU CDR ARE KOOL AID DRINKERS! ILS CROIENT AUX IDIOTIES QUE RASBATH LEUR RACONTE CHAQUE JOUR! RASBATH A DEMONTRE’ QU’IL EST CAPABLE DE VENDRE TOUT UN MOUVEMENT ET SA CAUSE POUR EMPOCHER UNE MISERABLE SOMME D’ARGENT! LE MR N’EST PAS HONNETE!!!!!!!!!!!!!!!!!
    BERNARD, I AGREE WITH YOU. CE SONT DE VRAIS DEMAGOGUES!!!!! LE MALI EST LE CADET DE LEURS SOUCIS! IT’S ALL ABOUT THEM AND WHAT THEY CAN GET!!!! THEY CAN CARE LESS ABOUT MALI!!!! ILS CHERCHENT TOUJOURS A’ ENFONCER NOTRE FASO CAR MAINTENIR LA CRISE EST DEVENU UNE IMPORTANTE SOURCE D’ARGENT POUR EUX!!!!!!!!!!!!!!!!!!! SHAME ON THEM!!!!!!!!!!!!

  6. Quelle démagogie ! “….face à la détresse des médecins, des magistrats, des enseignants…” Voilà un des grands ennemis du corps social quand il était ministre des finances, méchant, arrogant, implacable face à l’UNTM. Et Allah voilà le vrai démago.

  7. DEMBA, LA CONSTITUTION LIMITE LE MANDA PTRDIDENTIEL A’ 5 ANS RENOUVELABLE UNE FOIS SI LE PEUPLE ACCEPTE D’ACCORDER UN SECOND MANDAT AU PRESIDENT! IBK NE S’ACCROCHE PAS. IL DUMENT ELU A’ UN DEUXIEME MANDAT QU’IL VIENT DE DEBUTER! NOTRE PROBLEME EST D’AVOIR LES VAINCUS AUX URNES QUI TIENNENT A’ GOUVERNER A’ LA PLACE DU VAINQUEUR DE L’ELECTION PRESIDENTIELLE!
    AW BE’ KA SABALI!!!!

  8. Quand on s’accroche au pouvoir et que l’on ne pense qu’à cela, c’est très grave, car même si la case brûle, on pense que ça va passer et c’est tout, la vie continue. Il faut que nos responsables cessent de s’accrocher aux privilèges materiels, arrêtent la megalomanie et reconnaissent l’échec et la nécessité de changement. Comme je le dis les premiers ennemis du peuple ce sont les politiciens, ceux qui veulent tant les honneurs, les biens materiels pour eux et leur progeniture. Cela ne peut continuer. Le peuple souffre fortement et il faut un changement qualitatif, du sang neuf, des hommes patriotes qui aiment, vivent et se sacrifient pour sauver leur peuple contre la myopie politique. C’est très dommage que l’on compte chaque jour des morts civils et militaires. Chaque malien a droit à la vie. Il n’y a pas de conflits communautaires au Mali. C’est juste de la machination, de la stigmatisation et de l’amalgame à éviter à tout prix. Que Dieu sauve les fils de ce pays de ses ennemis tapis à l’ombre ou à visage découvert.

  9. !!!!DIVIDE AND OVERPOWER!!! LES GROUPES D INTERETS!!!! LES REPRESENTANTS DES ARABES ET DES FRANCAIS!!! CHAQUE GROUPE POLITIQUE DOMINANT A SON-EXTENSION EN FRANCE CHAQUE PRECHEUR-RELIGIEUX A SON-AYATOLLAH AILLEURS!

    [email protected]….
    TRES BON CONSTAT, EN REALITE LA DEMOCRATIE QU ON NOUS PRESENTE COMME ETANT LA REELLE EST UNE FAUSSE DEMOCRATIE, TOUT COMME BEAUCOUP DE CHOSES DISFORMEES DESORMAIS RELIGIEUSEMENT ACCEPTEES PAR TOUS A TRAVERS L ENSEIGNEMENT ABRAHAMISTE DEBILISANT A TOUS LES NIVEAUX…LA REPETION ET NON LA REFLEXION, VOUS VOYEZ ? NOUS SOMMES DANS UN OCEAN DE REPETITION ET NON DE REFLEXION…LE RESULTAT PAS DE TEMPS D ANALYSES COLLECTIVES ET AINSI TOUT PASSE!…TOUT PASSE!
    …il faut un long temps pour y arriver individuellement, se taire encore plus longtemps jusque ca pue et beaucoup d autres comprennent, entre temps l abrahamique , infatigable cree continuellement d autres batardismes…C EST LE PIEGE POUR CEUX QUI VONT A LEURS ECOLES!! :)) BETEMENT…

    LES PRECHEURS OPPOSSES, LES POLITICIENS OPPOSES, LES ARABISES OPPOSES AUX NON-ARABISES, LES FRANCISES OPPOSES AUX NON-FRANCISES, POURQUOI? LA CORRUPTION MORALE EST ENORME, TOUS CES CONCEPTS INDIGERABLES QUI N ONT PAS LEURS CODES DANS NOS GENES SONT NUISIBLES CAR TOUT EST CUISINE PAS A SERVIR LES PEUPLES MAIS A SERVIR L ABRAHAMIQUE…AINSI LEURS TROUPEAUX-D ECLAIRES EST DIVISE ET OPPOSE!

    !!!!DIVIDE AND OVERPOWER!!!

  10. “…le dialogue politique ressemble plus à un jeu de ruse et de malice pour gagner du temps, plutôt que pour affronter la réalité….”
    DEUX SCENARIS NOUS ATTENDENTDANS UN FUTURE PROCHE, SOIT LA RUE OBLIGE IBK A ACCEPTER LE DIALOGUE, SOIT, IBK SERA DEMI PAR UN “COUP POPULAIRE “RECUPERER PAR DES MILITAIRES… QUI N’ATTENDENT QUE “L’ETEINCELLE SOIT ALLUME”…

  11. C’est dommage de voir qu’IBK ne peut plus, nous restions certains que c’est fini, il nous poussera dans un gouffre amer et cela très prochainement. Il n’aura plus d’interlocuteur dans quelques jours et le chaos s’installera totalement.

  12. Je comprends pas.
    Je croyais que c’était seulement du temps du ” Parti Unique et de la dictature ” que le dialogue était impossible. Avec la Démocratie et le multipartisme…, c’est aussi pareil, Pouvoir et Opposition n’arrivent pas à se parler, à dialoguer ? C’est du pareil au même alors… ? Expliquez-nous !
    Les Camarades que je voyais se réunir à Paris dans les années 1980-1990…, n’arrivent plus à se parler ? A l’époque, ils avaient un adversaire commun… Aujourd’hui, ils sont juste adversaires ?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here