L’ambassadrice de France au Mali, Mme Evelyne Decorps aux débats de l’UJDM : “Aucune entreprise française n’exploite du pétrole au Nord du Mali”

7

L’ambassadrice de la France au Mali, Son Excellence Mme Evelyne Decorps, était l’invitée de la tribune de débats de l’Union des journalistes pour la promotion de la diplomatie au Mali (Ujdm). Présidée par notre confrère Amadou Mahamane Sangho (chargé de communication au ministère de la Sécurité et de la Protection civile), l’Ujdm est une association qui a pour objectif de faire la promotion, la vulgarisation et la dynamisation des acquis de la coopération entre le Mali et ses partenaires. Tenue à la Maison de la presse le samedi 27 mai 2017, cette conférence de presse a permis à Son Excellence Evelyne Decorps d’échanger avec la presse sur la coopération de la France avec le Mali.

Au cours de la conférence de presse, Son Excellence Mme Evelyne Decorps a passé en revue les domaines d’intervention de la France au Mali. Après avoir souhaité bon Ramadan aux musulmans du Mali, elle a déclaré que la relation franco-malienne est une relation bilatérale ancienne. A l’indépendance du Mali, la France avait de timides relations avec le Mali à cause du choix politique du régime de Modibo Kéïta qui était tourné vers les pays socialistes. Renforcée sous le régime de Moussa Traoré, la relation franco-malienne s’est froidie à partir de 1995 quand le président Alpha Oumar Konaré a refusé de répondre à l’invitation du président Jacques Chirac.

L’apport de la Coopération  française au Mali

Selon l’ambassadrice, la France est hôte d’une importante communauté malienne estimée à 76 000 en situation régulière. Tous les ans, la France délivre 45 000 titres de séjour aux Maliens en plus de 1 500 titres de régularisation. De par son importance, la diaspora malienne contribue au développement du Mali par des transferts d’argent. L’aide publique au développement de la France pour le Mali s’élève à plus de 7 milliards d’Euro. Elle a confié que l’opération Serval qui a coûté à la France 473 millions d’Euro a marqué un resserrement des liens entre la France et le Mali. En appuyant les élections au Mali, l’opération  Barkhane a contribué à la normalité. Elle a signalé les nombreux voyages de l’ancien ministre français de la Défense, Jean Yves Le Drian au Mali.

En plus de la coopération militaire, la France contribue à la fiscalité malienne à travers des entreprises intervenant dans le domaine minier et qui emploient des Maliens. A ses dires, des entreprises françaises sont au Nord du Mali pour la recherche du pétrole.  Mais, elle a tenu à démentir l’information faisant croire que des entreprises françaises sont en train d’exploiter du pétrole au Nord du Mali. “Aucune entreprise française n’a de permis d’exploitation de pétrole au Nord du Mali. Aucune entreprise française n’exploite du pétrole au Nord du Mali”, a-t-elle précisé.

Dans le domaine de l’enseignement, la France accorde beaucoup de bourses d’études au Mali. Dans le domaine de la culture, elle a cité l’ouverture à Bamako du Centre culturel français devenu par la suite l’Institut français qui contribue beaucoup à la promotion des artistes et autres écrivains maliens. Dans le domaine politique, la France a contribué à la mobilisation de la Communauté internationale en faveur du Mali. C’est à ce titre que la France s’est engagée dans la médiation ayant abouti à la signature de l’Accord issu du processus d’Alger. Il a mentionné l’organisation à Bamako du Sommet Afrique-France pour, à ses dires, montrer au monde entier que le Mali est en train de sortir de la crise. Lors de sa récente visite à Gao, le président français, Emmanuel Macron, a réaffirmé l’engagement de la France de continuer à aider le Mali dans sa lutte contre le terrorisme. Dans le cadre de la coopération décentralisée, la France investit beaucoup au Mali. La France est bailleur de fonds de beaucoup de sociétés et entreprises comme la Cmdt, l’Office du Niger. La France est en train d’intervenir dans la construction de la Centrale de Kabala et le dédoublement de la ligne d’électricité de Manantali vers Bamako.

” Ce n’est pas la France qui empêche l’armée malienne d’entrer à Kidal “

Répondant à la question sur l’empêchement par la France de l’armée malienne d’entrer à Kidal, Mme l’ambassadrice a laissé entendre que ce n’est pas la France qui empêche l’armée malienne d’entrer à Kidal. Mais qu’il y a des conditions pour le retour de l’Administration malienne à Kidal. “Des actions sont en cours pour le retour de l’Administration malienne à Kidal. Et ce retour va se faire assez vite avec les patrouilles mixtes “, a-t-précisé, avant d’ajouter que la France n’a aucune volonté de bloquer l’armée malienne d’entrer à Kidal. ” Au contraire l’opération Barkhane accompagne l’armée malienne pour la sécurisation du Nord du Mali. Barkhane appuie l’armée malienne dans la formation et l’équipement des militaires maliens. L’armée malienne a connu des problèmes qui ne sont pas du fait de la France. La France, la Minusma et l’Union européenne appuient le Mali pour permettre à son armée d’être opérationnelle. Ensuite, la France n’interdit à aucun pays d’intervenir  au Nord. La preuve, beaucoup de pays européens comme africains interviennent au Nord du Mali “, a-t-elle témoigné.

Le taux de refus du visa français est inférieur à 25 %

Sur les difficultés d’accès au visa français, elle a reconnu qu’il y a des tracasseries administratives, un problème d’organisation pour les rendez-vous. Sinon, a-t-elle rétorqué, le taux de refus de visa est inférieur à 25 %. “Nous essayons de faire notre possible pour que les demandeurs de visa puissent avoir le visa le plus rapidement  possible,”, a-t-elle dit avant de signer le livre d’or de l’Ujdm, marquant ainsi son passage à la conférence de presse.

Auparavant, Sory Kemesso, le président d’honneur de l’Ujdm, avait salué la présence de l’ambassadrice à la conférence de presse. Et le président Amadou Mahamane Sangho avait déclaré que cette présence est d’autant plus symbolique qu’elle marque d’une pierre blanche le début d’une série de conférences que l’Ujdm (créée le 23 aout 2011) entend initier chaque mois, avec l’ensemble des diplomates accrédités au Mali.

                              Siaka Doumbia

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. L’autorite francaise c’est le pure enemie du Mali et le people maliens ses des menteurs

  2. NFP !!!! Enfantin!!!! Nous voyons plus loin QUE mots et declarations de diplomates
    Cons savants les NFP (nes fous perdants)
    IL A BEAU FAIRE NUIT LE SOLEIL SE LEVERA!!!!!!

    • Combats idéologique (rires!)
      “NFP !!!! Enfantin!!!! Nous voyons plus loin QUE mots et declarations de diplomates”

      Mais tête de con, toi qui “voit plus loin” que tout le monde et que les déclarations des diplomates (LOL!), pourquoi ne pas nous expliquer ce que………………TU VOIS? lol lol lol

      Et puis tant que tu y es cerveau musclé, pourquoi n’énumères-tu pas NOMMEMENT les compagnies Françaises qui selon toi, pillent les ressources Maliennes???

      Se faire qualifier d’ENFANTIN ou de CON SAVANT par un déficient mental de ton acabit, a quelque chose de …savoureux! LOL

      Houbien, machin idéologique? (rires!)

      PS: Au fait, dans ton propre intérêt évite à l’avenir de te mêler de discussions qui dépassent largement ton niveau (ce qui n’est pas difficile! lol) ou d’entrer dans des débats que tu n’es pas de taille à soutenir;
      Ca t’évitera de passer (un peu plus) pour un con!

      • Minable nfpiiisssse!!!!!! J ai pas le temps continue a ecrire long pour decrire ta longue penible diarrhea!!!!!,….

        Sante!!!!

        • Pauvre con! Je te demande de citer NOMMEMENT les compagnies Françaises qui selon toi exploitent nos ressources au Mali, et là, tu me réponds: “J ai pas le temps continue a ecrire long” lol lol lol lol lol!

          Ca au moins, ce sont des ARGUMENTS SOLIDES et ta réponse est IMPARABLE! lol lol lol On sent que tu maîtrises ton sujet! lol lol lol

  3. a precised= ni petrol ni autres resources! Aussi he pretend pas a les monopoliser et tordre le could DU Mali pour futurs contracts!!!!!
    LES NEGRES ET LES MEDAILS !! LES NEGRES ET LES DECLARATIONS!!! LES NEGRES ET LES RELIGIONS ET FRATERNITES AVEC LES FRANCO-ARABES!!!!

  4. ““Aucune entreprise française n’exploite du pétrole au Nord du Mali”

    Exact!
    Et c’est d’autant plus “exact”, QU’AUCUNE entreprise d’où qu’elle soit n’exploite le pétrole au nord du mali, pour la simple et bonne raison………. QU’IL N’Y PAS ET QU’IL N’Y A ENCORE EU 1 SEUL PUIT DE PETROLE AU NORD DU MALI!!!

    Je suis toujours sidéré quand je lis les milliers et les milliers de commentaires sur “notre fabuleux pétrole au nord” qui (selon les cons de service!) ferait baver de convoitise et de jalousie toutes les puissances de la planète;
    En effet, si l’on sait depuis déjà de nombreuses années qu’IL Y A effectivement du pétrole dans le bassin de Taoudeni, ON IGNORE TOUJOURS EN REVANCHE:
    – Combien il y en a…

    – S’il serait exploitable ou pas en fonction de la configuration souterraine des nappes…

    – Quelle est la nature brut (naphténique, aromatique ou autre, sachant que certains bruts sont rentables et d’autres… pas du tout!)

    Bref, n’en déplaise à tous nos rêveurs ou nos naïfs (et je suis poli!) qui se rengorgent à longueur d’année sur notre “fabuleux eldorado pétrolier Malien”, on sait effectivement qu’il y a du pétrole au nord et on sait même précisément dans quelle zone, mais………….C’EST TOUT (!)

    Malheureusement, il faudrait des années de recherches et d’études prospectives sur site pour savoir tout ce qui précède, mais comme nos gouvernements successifs N’ONT RIEN FAIT (comme d’habitude!!!…) en ce sens, ce n’est pas maintenant que cette zone est devenue (et pour très longtemps!) un véritable coupe-gorge terroriste qu’une compagnie Pétrolière quelle qu’elle soit sera assez inconsciente pour mener la moindre recherche là-bas!!!!

    Du reste, toutes les compagnies qui avaient demandé ces dernières années des permis de recherche pour cette zone, les ont purement et simplement annulés dès 2012.

    Conclusion: C’est NOUS (et nous seuls!) QUI N’AVONS STRICTEMENT RIEN FAIT pendant des décennies pour savoir si notre zone pétrolifère était OU PAS exploitable et rentable, et c’est à NOTRE PROPRE laxisme que devons aujourd’hui de n’avoir PAS UN SEUL puit de pétrole chez nous à l’inverse, du Tchad, du Niger, de la Cote d’Ivoire, etc etc etc…

    Et encore une fois, ce n’est pas maintenant que cette zone est devenue à jamais une sorte d’Afghanistan Africain, qu’une seule compagnie aura l’idée stupide de risquer d’investir un centime de recherche dans ce coupe-gorge!!!

    C’est pourquoi je suis mort de rire quand j’entends tous nos intellos-chefs-de-grins parler en boucle des “intérêts cachés de la France”…….. en pensant à “notre pétrole” (lol)

    Par ailleurs, je suis également mort de rire quand je lis à longueur d’année les mêmes intellos-de-grin hurler leur indignation face, je cite, au “pillage de nos ressources par la France”, sachant que TOUTES les compagnies minières qui exploitent chez nous sont Sud-Africaines, Canadiennes, Australiennes, et que PAS UNE SEULE compagnie Française n’exploite la moindre ressource chez nous (Pas une seule! lol)

    Quand des zones pétrolifères ont été localisées au Tchad au Niger ou en Cote d’Ivoire, ces pays se sont dépêché de faire faire les travaux de recherches et d’études préliminaires, et ONT FAIT EXPLOITER LEURS GISEMENTS et dégagent de substantielles recettes aujourd’hui;

    Nous, quand notre zone pétrolifère a été localisée (fin des années 70!!!!…), nous nous sommes fièrement rengorgés “d’avoir du pétrole” et……. nous sommes restés au stade des bla-bla sans faire quoi que ce soit de concret!

    Résultat: Si les autres EXPLOITENT bel et bien leurs ressources et PRODUISENT du pétrole aujourd’hui, nous, nous en sommes réduits à VANTER haut et fort nos ressources dont on ne sait RIEN, et que plus personne ne voudra jamais exploiter maintenant…

    Et le plus risible (ou tragique!) de tout, c’est que nos braillards au cerveau atrophié poussent L’INFANTILISME jusqu’à clamer haut et fort que ce même pétrole “dont-on-ne-sait-rien-et-qui-se-situe-en-plein-Malistan” fait baver d’envie les puissances occidentales…. “pilleuse-de-ressources” par définition comme chacun sait! (rires!)

    Pathétique.

Comments are closed.