Mali : Dr Allaye Bocoum démissionne du parti SADI

2

Dr Allaye Bocoum quitte le parti SADI, la formation politique dirigée par le Dr Oumar Mariko. Il l’a fait savoir à travers une lettre de démission rendue publique le jeudi 29 juillet.

C’est fini entre le parti SADI et le Dr Allaye Bocoum. Celui-ci démissionne du parti après 15 ans de militantisme et d’engagement au sein du parti dirigé par le Dr Oumar Mariko. On peut dire que c’est la fin d’une époque au parti SADI avec le départ du dernier Mohican du Dr Oumar Mariko.

Dans sa lettre de démission, le désormais ancien membre du parti  SADI  dit avoir beaucoup subi, sans pour autant donner aucune explication. « Mais pour la cohésion et la bonne marche du Parti à chaque fois j’ai accepté d’avaler les couleuvres », a-t-il assuré.

N’épousant plus les idéaux du parti,  Dr Allaye Bocoum affirme continuer la lutte pour le Mali en empruntant  un autre chemin, qui dit-il,  lui garantira plus de liberté d’action, de réflexion et surtout d’indépendance. Des mots qui laissent entrevoir l’existence d’un malaise au sein du parti SADI. A-t-il été poussé à la démission ? Difficile pour l’instant de répondre à cette question.

Ce qui est sûr, la démission du Dr Allaye Bocoum constitue une grosse perte pour le parti SADI. Puisque l’homme qu’on le veuille ou pas s’est battu de toute son énergie pour faire rayonner le parti et a été l’un des fidèles lieutenants de l’ancien député de Kolondiéba. C’est que retient sous couvert d’anonymat un cadre du parti SADI, qui reconnaît l’engagement et le militantisme du Dr Bocoum. «  Je suis très peiné et sa démission me fait très mal », a-t-il confessé.

Sur les raisons de sa démission notre interlocuteur dit ne rien savoir et attend la réunion du Bureau Politique National du parti prévue, ce vendredi 30 juillet) pour avoir plus de détails.  « A ma connaissance il n’y a jamais eu de problème entre le Dr Allaye Bocoum et un membre du parti », a-t-il déclaré tout affirmant regretter son départ. «  C’est une personne qui n’a jamais caché ses opinions. Il a toujours fait preuve de discipline », reconnaît-il.

En tout état de cause, il est loisible de constater que depuis le changement de Premier ministre de la transition que les positions du Dr Allaye Bocoum ont beaucoup fléchi et il a même adoubé le nouveau Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga en lui déclarant sa flamme. Le démissionnaire du parti SADI dans ses sorties publiques devient de moins en moins critique contre les tenants du pouvoir. Ce qui est fait nouveau puisque l’homme est connu pour ses diatribes contre les dirigeants du pays. Est-ce que ceci explique cela ? L’avenir nous le dira.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net 

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Bravo Dr Bocom, je me rappelle en 2008 il m’a acheté une moto neuve pour que je puisse chercher les élèves démunis et les former en former en informatique. l’UNESCO avait donné des ordinateurs au cercle de Niono en 2008, mais la gestion revenait à la communauté de prendre en charge les dépenses. C’est grâce à Dr Bocom que je gagne ma vie, et les beaucoup d’élèves ont été formés en informatique.

  2. Bocoum je dois te dire chapeau d’avoir passe 15 ans avec Barou le fou Mariko, moi a l’Ecole de Medecine et de Pharmacie du Mali je n’ai pas pu passer le temps d’une reunion des eleves dans l’amphitheatre avec lui car tellement qu’il etait fou, extremiste et nihiliste.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here