Mali: la CMAS de l’imam Dicko affiche son ambition pour les législatives

30

En août dernier naissait la Coordination des mouvements, associations et sympathisants de l’imam Mamoud Dicko (CMAS). Il avait lui-même en qualité de « parrain » participé au lancement des activités de la coordination qui se veut un mouvement politique. Depuis ce week-end, la CMAS a commencé l’installation de ses structures dans les six communes de Bamako, avec un objectif : participer aux prochaines élections législatives.

La coordination des mouvements associations et sympathisants, la CMAS de l’imam Mahmoud Dicko, poursuit dans la capitale, avant l’intérieur du pays, son implantation avec un objectif affiché : participer aux prochaines élections législatives dont la date officielle n’est pas encore connue.

« Nous sommes en train de structurer ce mouvement, explique à RFI Issa Kaou Djime, coordinateur et porte-parole de la CMAS, proche de l’imam Dicko. Nous avons dit clairement que c’est un mouvement politique et un mouvement politique, ce sont des ambitions politiques. Nous espérons avoir des candidats sur des listes, avec des partis politiques qui partagent nos valeurs ».

Le positionnement politique de la CMAS : ni opposition, ni majorité. Mais elle critique « la mauvaise gouvernance ». Avant d’officialiser, elle sera également présente au rendez-vous lors de la présidentielle malienne de 2023.

« L’objectif c’est vraiment d’aller à la conquête du pouvoir, poursuit Issa Kaou Djime. Nous, héritiers politiques de l’imam Dicko, nous allons aux élections présidentielles ».

Le signal est désormais clair : l’influent Imam Dicko et ses partisans font un pas de plus  sur la scène politique malienne, avec beaucoup d’ambition. De plus en plus de jeunes intellectuels maliens prennent la carte de la CMAS qui se présente comme la troisième voie pour sortir le Mali de la crise.

Par RFI Publié le 15-01-2020 

Commentaires via Facebook :

30 COMMENTAIRES

  1. Bonjour Tidio et merci grandement pour votre intervention. Vous avez compris ce que j’ai juste voulu demandé à mon Ami Kinguiranke. Bon, il y’aura toujours des aigris sociaux du genre de Maninka qui défouleront sur les gens sans essayer de comprendre ceux qu’ils veulent dire. Votre réponse m’a largement suffit! Je ne dirai rien de plus! Merci encore grandement!
    Mon Ami Kinguiranke, ceux qui sont entrain d’encourager l’Imam dans cette ligne, sont ses purs ennemis. L’Imam DICKO est très respecté au Mali. Conseillons-le à rester dans cette posture. Cela lui sera beaucoup plus profitable que de se lancer dans la politique. Avec tout le respect que je lui dois, je le conseille de rester en marge de la politique. La politique est trop mensongère et hypocrite.

  2. @Moussa D, si tu veux te debarasser du colonialisme Francais alors Dicko va te mettre sous l’esclavage Arabe, c’est a toi de choisir.

    • @la grande soeur mon amie, tu as raison car l’Imam Dicko avait tre bien dit que mon mouvement est apolitique, bon comme on le sait maintenant que mentir est devenu la plus grande religion au Mali, ne soyons pas surpris d’entendre le meme Imam Dicko nous dire que son movement est politique! Allah n’aime pas les menteurs!

  3. Cet Imam pense que le Mali est une grande mosquée.
    Il vient avec son turban et son chapelet et demande à diriger le pays.
    Diriger un pays n’est pas une récitation de sourate.
    Si tu veux faire la politique, laisse tomber ton chapelet.
    Charlatan en boubou blanc !
    Tu n’avais pas dit que tu ne fais pas la politique ?
    comment s’appelle ce que tu fais là ? Mélobali !

  4. Voila encore un evenement qui risqué d’avoir des consequences devastatrices.Je compare cela a l’entree des touaregs rebelles avec un armement de guerre le plus avance au Nord du Mali.Le gouvernement a croise les bras et n’a rien fait.L’Action de Dicko est une violation flagrante de la Constitution du Mali.Une foule de musulmans ,dirais-je,de fideles de l’Iman Dicko ,lui-meme, connu pour son penchant a la politique Islamique,ayant affaibli l’action commune des religions du Mali depuis son arrivee,farouchement oppose a la participation des autres religions ,particulierement chretiennes, a la gouvernance du pays ,declare d’abord que son movement est apolitique et ensuite veut diriger le pays.Nous sommes presque dans un Etat Islamique.Le clerge des Eveques,des pasteurs et Imans dans un Etat Laic leur rele,c’est d’enseigner les doctrines religieuses et la morale qui en decoule.C’est de faire un travail de conseil aupres des hommes politiques appartenant a sa religion pour faire voter de lois justes,des lois qui renforcent la solidarite familiale, communautaire et nationale.Sur le plan religieux,encourager la comprehension mutuelle entre les religions ,aimer son prochain qu’il soit membre de Coma ou de Nama .qu’il soit catholique ou musulman.Certes il y a un lten particulier entre les Prostestants,les Catholiques ,les Musulmans,mais ces liens religieux ne se heurtent pas aux relations personnlles.Un Catholique peut n’avoir que des amis musulmans.Un pere peut marrier ses fillesv aux jeunes musulmans.L’Etat doit intervenir pour imposer l’application honnete du Laicisme au Mali.S’il ne le fait pas ,il ne fait pas son devoir.C’est une qualite cardinale de l’Etat Malien.Un homme qui ne fait que transiter dans cette grande Nation,ne peut venir avec des idees completement erronnees et aggraver une situation deja lamentable.Qu’il aille precher contre la CORRUPTION,
    Les MEURTRES,le DEPOUILLEMENT DES PAYSANS,LES FONCTIONNAIRES VOLEURS,que son acharnement contre ces fleaux soit le fait quotidien dans les mosques.

  5. Nous nous sommes pas à une confusion de près , la cmas avec le statut politique est plutôt mieux contrôlable de ce qu’il est actuellement ! au contraire la constitution d’un régime démocratique solide permet de canaliser le fonctionnement de tous les partis conformément aux règles en vigueur de la constitution . J’ai le sentiment que la société est malienne est entrain de se contracter contre toutes formes d’évolutions par le refus idéologique de certains activistes religieux décidés à faire du pays le modèle de la ville de « MEDINE » c’est au nom de la constitution de medine que le code de famille est abandonné , hors de question que certains programmes éducatifs voient le jour , de imam on passe les habits de psychologue , le droit des femmes ne sont guerre respecté , bref l’état même est diminué dans ses prérogatives …. avec une telle hybridation sociale ,le Mali est condamné à faire du sur place .

  6. C’est pour voir s’il pèse lourd ou pas sinon au fond de lui il sait qu’il a déjà perdu être imam ça paie pas assez par contre l’argent public c’est on ni va

  7. C’est normal par ce que être imam ça paie pas assez par contre faire de politique tu t’enrichi plus rapide de toute façon il n’est pas trop aimé donc c’est pour voir s’il pèse lourd ou pas

  8. Hum hum hum! La politique en Afrique, mais surtout au Mali se resume a une guerre de canivau. Qui s’y souille se retrouverait pas seulement sali, sentirait mauvais a tout jamais. Allez-y sautez a coeur joie dans ce marigot nauseabond.
    Mais ne venez pas vous plaindre ici apres…

  9. L’ignorance sous toutes ses formes est très fortement répandue actuellement au Mali.
    Le récul de l’éducation depuis 30 ans et l’importance pris par les prédicateurs réligieux ont fini par releguer ce pays dans les bas-fond de l’obscurantisme.
    Une génération entière est sans autres repères que celles déclamées par des imams aux idées décalées et hors-sol. Le monde avance sans nous et à grand pas.
    Nous n’avons appris que des incantations réligieuses qu’il faut réciter sans cesse sans même comprendre la moindre signification.
    Nous ne décidons pas, nous n’entreprenons pas, nous ne réfléchissons pas, on s’en remet à ALLAH. Et ALLAH n’est pas Obligé !!
    Dans le pays des aveugles, les borgnes sont des Rois.
    Monsieur DICKO a dit tout et son contraire à ses disciples et aux simples d’esprits qui le prennent pour un saint. Il se contredit sans cesse. Il n’oubli pas de se référer à Dieu pour justifier ses contradictions. Et surtout, il aime trop le Mali. Pourquoi ? Parce que c’est le seul pays qui a accepter de lui accorder des centaines de millions de l’argent public pour qu’il finance son train de vie et continuer à organiser des meetings pour berner ses disciples.
    Il n’exerce plus son métier d’ Imam. Il est un homme de pouvoir.
    Il avait toujours nié faire de la politique. La réalité lui a rattrapé. Maintenant, il fait de la politique, rien que la politique.
    Ses militants disciples sont prêts à le soutenir. Ils sont convaincus de faire cela pour ALLAH. Ils iront au paradis avec..un mot de leur Imam.

    Ils forment une horde d’abrutis illuminés partout au Mali. Un guide wahhabite moyenâgeux pretant les guider vers le salut les conforte dans des exaltations vociferantes. Le Mali en est l’objet.
    Il en sera la proie InchAllah.

  10. A mon avis si l Imam Mahmoud DICKO veut garder sa réputation d homme sage, impartial, juste, intègre bref aux grandes valeurs morales reconnues de tous les maliens, il doit se démarquer de la politique c est à dire de ne pas être acteur politique Il doit rester arbitre pour dénoncer les dérives des autorités politiques et administratives à quelques niveaux que ce soit En devenant acteur il ne pourra plus jouer ce rôle de régulateur de certaines dérives du pouvoir Imam n écoutez pas les gens qui vous disent de faire la politique car en le faisant vous preterez le flanc à tous les coups fourres et devenant vous même acteur politique du système, vous ne vous en sortirez jamais Créez votre mouvement pour lutter contre les inégalités, injustices, violations des droits etc……..mais pas un parti politique qui conduirait inévitablement à décadence A bon entendeur salut

  11. Il n’y a pas plus imbécile que celui qui traite les autres d’imbéciles. La grande soeur a tout juste posé une question mais elle n’avait pas dit si elle est pour ou contre. IMBECILE-né!!! Si tu n’as rien compris, mieux valait te taire.
    Aussi, sa question était adressée à Kinguiranke et non à toi! Mal-élevé. Au moins, tu pouvais attendre qu’elle te sonne. Bâtard.

  12. Les maliens n’ont encore rien vu. Je n’ai rien contre la personne de DICKO mais sa démarche est trop trompeuse.
    Il vient maintenant avec CMA au pluriel !

  13. Bonjour mon Ami Kinguiranke. Prière rafraîchir ma mémoire s’il vous plait: “est-ce-que cette CMAS-là n’avait pas dit que leur association est apolitique? Oubien? Je ne me rappelle pas trop quoi. Sinon si c’est le cas, est-ce-qu’ils doivent se présenter aux législatives? Prière m’éclaircir la lanterne.

    • Même si la CMAS avait dit que c’est un mouvement apolitique, si maintenant il dit que c’est un mouvement politique avec des ambitions de conquête du pouvoir, ou est ton problème, si tu ne le finance pas. Imbécile

    • Même si la CMAS avait dit que c’est un mouvement apolitique, si maintenant il dit que c’est un mouvement politique avec des ambitions de conquête du pouvoir, ou est ton problème, si tu ne le finance pas. Imbécile

  14. Pour parvenir à ses fins, Mahmoud Dicko a manipulé le monde entier. Le remplissage du stade de 26 mars est la plus grande trichérie jamais organisée au Mali, car sous le couvert de faire des bénédictions pour le Mali les maliens de bonne foi sont sortis pour remplir le stade mais à leur grand étonnement, ils ont découvert sur place le lancement d’un mouvement politique.
    Les membres les plus influents du Haut Conseil Islamique étaient exclus, conspués, hués par les partisans de l’Iman. Ainsi lors de la campagne de mobilisation rondement menée, la tête pensante Issa K. Djim a berné tout le monde pour réussir leur fourré.
    Les journaux acquis à la cause de l’opposition de l’époque avaient crié la victoire de l’Iman d’avoir rempli le stade. Ils ont occulté des faits têtus car chaque année les fidèles de Cherif Madani Haidara remplissaient, débordaient seuls le quartier ZERNY.
    La seconde grande trichérie était son combat pour faire partir SBM, l’homme qui avait asseché sa poche. Il fait des mises en scène pour avoir les bénédictions du Chérif de Nioro alors même que le salafisme prôné par l’Iman est à l’antipode de la confession tidjanite du Cherif.
    Maintenant qu’il est sur l’arène politique, il a intérêt à raffistoler ses pantalons troués, recoller ses casseroles cassées que les gens taisent sinon bonjour les dégâts. Pour paraphraser l’autre, les terroristes de l’intérieur ne triomphéront jamais au Mali. Wait an see.

  15. LE MALI VA BELLE ET BIEN SE DÉVELOPPÉ MAIS CONTRE VENTS ET MARRE.ET NOUS CROYONS AUX HOMMES ET FEMMES QUI SONT ENGAGES POUR LA BONNE GOUVERNANCE ET LA PRÉSERVATION DE NOS VALEURS MORALES CULTURELLES, RELIGIEUSES MUSULMANES OU CHRÉTIENNES tout court maliennes.
    L’INCOMPÉTENCE DES POLITIQUES ONT FAIT DE LUI CE QU’IL EST AUJOURD’HUI ET DES MILLIONS DE MALIENS CROIENT EN LUI, MAIS IL FAUT QU’IL SE REPOSE SUR LA JEUNESSE POUR LE VRAI RÉVEIL DU MALI ET PRÉPARER CETTE NOUVELLE JEUNESSE NON ÉGARÉE POUR LE MALI NOUVEAU Où les occidentaux quémanderons la nationalité.

    • Nous sommes des Africains d’abord et apres Chretiens ou Musulmans, je te demande Dah de regarder l’histoire de notre existance.

  16. Du n’importe quoi. Ce caméléon manipulateur d’esprits simples à été de toutes les politiques du Mali de ATT à IBK. Il est autant responsable que tous les autres.
    Il s’est servi de la religion pour sa promotion et ses intérêts personnels. Il comprendra Inchallahou car le tout puissant déteste les hypocrites.

  17. ! ! ! ! ! ! ! ET UN DEPUTE NON ENCORE DECLARE …MAIS SUR LE POINT :
    EL HAJJ …. N……………….LE COUILLON BETE DE MALIWEB !

  18. C’est pourtant normal lorsque les vrais politiciens de ce pays ont mis le pays à genou sans aucun regret de leur part, à défaut de sa mère, on se contente de sa grand-mère, c’est le cas du Mali actuel, à ce titre un essai de ce parti islamique semble une voie plausible pour le bonheur du peuple malien qui n’a jamais, jamais, jamais pu être heureux depuis la nuit des temps. Nous espérons que ce parti jouera son rôle en créant le bonheur du peuple, mais force est de reconnaitre que la tendance vers cette dérive des partis actuels est loin d’être exclue, car plusieurs militants de ce parti de l’imam Mahamoud DICKO sont déjà intégrés au sein de plusieurs partis d’aujourd’hui, ils sont répartis entre les partis majoritaires et les partis d’opposition, à ce titre ils viendrons sans équivoque gangréner cette nouvelle création. Notre pays va sans nul doute vers un chaos politique, nous sommes dans l’oeil du cyclone.

  19. Ah non ! Avec l’imam Dicko , c’est fini. Lui qui a crié sur tous les toits en disant défendre le pays . Ce volontarisme de l’homme a convaincu plusieurs maliennes et maliens tant à l’interieur qu’a l’exterieur du pays. La marche du 05 Avril 2019, le peuple malien est sorti comme un seul homme . Cette marche a eu des conséquences parmi lesquelles la démission forcée de Soumeylou Boubeye MAIGA de la Primature. Après ce seul combat qu’il a mené , pas pour défendre le pays mais ses propres intérêts , Dicko a gardé le profil bas, en se rapprochant de son ami IBK. Puisqu’il est un des artisans de la nomination du Dr Boubou CISSE à la Primature . Plusieurs témoignages confirment cela . Mieux que tout ça , l’imam vient d’etre décoré Commandeur de l’ordre national du Mali. Alors s’il a des ambitions politiques , il ne va pas prospérer dans ce domaine , au motif qu’il a perdu la confiance des milliers qui ont cru en lui, malheureusement ceux-ci ont été déçu . Aux yeux des maliens l’imam Dicko et les hommes politiques maliens sont les mêmes . Son objectif n’est d’autre chose que la lutte freinée pour ses propres intérêts . Il est le seul à savoir les raisons d’iriger son mouvement mort né en parti politique . Il est le bien venu même s’il ne va plus jamais remporter de succès . Il est un homme connu des maliens.

  20. Un wahhabite intégriste au pouvoir, dans pays ou la population est analphabète sans culture intellectuelle qui connait pas l’histoire mondiale !!! En avant les dégâts !!! C’est la faute de IBK qui a déroulé le tapis rouge pour les imans et qui le concurrence visage découvert et se mêle de politique.
    Prophétie personnelle : Si les marabouts gagnent les élections, le Mali va attendre 100 ans pour se développer.

    • Le Mali ne va jamais se developer croies-moi StBko, notre destinee est cellee par differentes negatives forces, maintenant c’est la lutte entre Wahabia, Tidjania-Hallamliste, Tidjania-Omariste et Quadria!

      • Un des aspect du drame c’est que le président actuel a utilisé les religieux pour arriver au pouvoir. Ce qui les amènent à conclure qu’eux mêmes iront chercher le pouvoir au lieu d’y porter une tierse personne. ce qui somme toute est logique.

        Un autre aspect du drame et qui n’est pas des moindres, c’était le comportement de l’ancien premier Ministre Soumeilou Boubeye Maiga qui s’empennait directement aux organisations religieuses comme si elles étaient des partis politiques quand bien même l’état est officiellement laïc.
        Ce qui aurait pu amener ces organisations à penser que le comportement de Boubeye aurait pu être différent si elles avaient des députés à l’assemblée.

        Bref, ce sont là des raisons parmi tant d’autres.

        Je suis d’accord qu’on risque d’avoir des querelles qui ne sont jusqu’à présent pas les nôtres, telles que celles que vous citez.
        ça risque de nous faire perdre du temps, surtout au moment où l’Afrique ‘francophone’ a toutes les chances se débarrasser le colonialisme à la française.

Répondre à Tidio Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here