Pr Tiemoko Sangaré à propos de l’ANR : ”L’Adema-PASJ ne saurait participer à ce forum de trop”

4

Sous la présidence du Pr Tiemoko Sangaré, les travaux du 6ème congrès ordinaire du parti Adema Pasj ont débuté le samedi 16 octobre 2021 au CICB pour deux jours. C’était en présence des membres du bureau exécutif, les présidents d’honneur ainsi que les militants et sympathisants du parti.

Rappelons que ce congrès se tient dans un contexte marqué par l’accentuation des crises sécuritaire, sociopolitique, institutionnelle et sanitaire que connait notre pays et qui le menacent en tant qu’Etat souverain et démocratique.

Dans le discours marquant l’ouverture des travaux, le président sortant Pr Tiémoko Sangaré a fait savoir que l’opinion publique nationale est inquiète et se pose des questions existentielles sur notre pays, à savoir, la sécurité des personnes et de leurs biens, la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale issu du processus d’Alger, la gouvernance des affaires publiques.

Dans la guerre asymétrique qui nous oppose aux terroristes, le tout militaire ne saurait être la seule réponse. C’est pourquoi, l’Adema-PASJ fait siennes une des pertinentes résolutions du Dialogue National Inclusif, à savoir, le changement de paradigme, en prospectant la voix du dialogue, chaque fois que cela est possible sans, évidemment, renier les valeurs non négociables de la forme républicaine de l’Etat, de la laïcité et de l’unité nationale.

Aux dires du président des Abeilles, à quelques encablures des élections générales, prévues au mois de février 2022, le pays est dans une incertitude ; la transition semble ignorer les données de sa propre boussole ; les principes d’inclusion et de participation consacrés sont mis en cause ; le clivage politique n’a jamais été aussi profond dans notre pays,…. Dans un contexte d’incertitude sur le devenir de la démocratie au Mali, personne ne doit avoir comme agenda l’exclusion, la récupération politique, la diversion, a-t-il estimé.

Concernant l’Organe unique de gestion des élections, l’Adema-PASJ, tout en approuvant son principe, a cependant émis des réserves sur sa faisabilité dans les délais impartis à la transition. Il en est de même du projet d’Assises nationales pour la refondation qui soulève nombre d’interrogations, qui fait douter de la sincérité des objectifs affichés et qui risque d’être un stratagème pour imposer unilatéralement une extension de la période transitoire.

‘’Après la Conférence nationale de 1992 et le Dialogue National Inclusif de 2018, l’Adema-PASJ ne saurait participer à ce forum de trop si ces doutes soulevés ne sont pas levés’’, précise Pr Tiémoko Sangaré.

Brehima DIALLO

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Le nouveau Président de l’ADEMA n’est-il pas membre du CNT? L’ADEMA n’avait-il pas annoncé qu’il ne siégerait pas à cet organe législatif? Qu’en est-il aujourd’hui? Que les uns et les autres retiennent que personne n’est Dieu sur cette terre. Chacun d’entre nous doit avoir un temps de sagesse (ou période de lucidité) sur cette terre Quels que soient les bêtises que nous commettrions, le meilleur moment de notre existence doit correspondre à cette période de lucidité. Si nous manquons cette période dans notre vie, notre existence n’aura été que désastre et regret pour la communauté qui nous aura supporté pendant le temps de cette existence. C’est malheureusement l’image que nos hommes politiques nous renvoient. En ce moment, ces partis politiques devraient demander le pardon du peuple malien, mais c’est encore le contraire qu’ils continuent à exprimer. C’est tout simplement dommage!

  2. OUI VOUS NE POUVEZ PAS ETRE L ANR SI VOUS ADEMA VOUS ETIEZ SINCERES ET HONNETES VOUS DEVRIEZ PRESENTEZ DES EXCUSES AUX PEUPLE MALIEN.REFLECHISSER QUEL A ETE VOTRE HERITAGE APRES AVOIR ECERCE LE POUVOIR PENDANT DIX. VOUS AVEZ COMME BILAN DESTRUCTION DE L HOMME MALIEN . OUI SOUS MOUSSA IL AVAIT LE VOL MAIS DE LA FAIRE UN SPORT FAVORI DU MALIEN C EST VOUS ADEMA.QUI A INTRODUIT LA SPECULATION FONCIERE C EST L ADEMA
    A QUI DETRUIT L ECOLE C EST ADEMA. TOUS CES DIRIGEANTS DE L ADEMA DE LA GENERATION DE TIEMOKO SANGARE ALI DIALLO APHA OUMAR KONARE HAMADOUN DICKO MOHAMED LAMINE TRAORE CHIAKA BAGAYOGO ETC JE CONNAIS BIENS CES GENS A L EPOQUE J ETAIS AU LYCEE JE LES CONNAIS JE LES CONNAIS ABDOULAYE BARRY UN BON HOMME BACARY BOUARE TERETA SI JE DIS QUE JE CONNAIS C EST PAS DE NOM MAIS LES COTOIYER

  3. Depuis un moment le sommet de l’Adema est en déphasage avec la base. Nous allons participer à toutes initiative pertinente pour le Mali. Pour le reste, vos déclarations n’engagent que vous même.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here