Protection des journalistes contre les exactions : L’URD disposé à apporter son soutien à la presse

0

L’Union pour la République et la démocratie (URD) a tenu sa traditionnelle conférence de présentation de vœux à la presse. C’était ce samedi 22 janvier 2022, à l’hôtel de l’Amitié de Bamako, sous la houlette du président par intérim du parti, le Pr Salikou Sanogo. Ce dernier a rassuré les journalistes que l’URD est disposé à approfondir et à appliquer toutes les initiatives visant à les protéger contre les exactions indignes.

A l’occasion du nouvel an, le président par intérim du parti de la poignée de mains, le Pr Salikou Sanogo, a, au nom de l’URD, présenté ses meilleurs vœux à l’ensemble de la presse nationale et internationale. Au cours de cette rencontre, les échanges ont porté sur plusieurs sujets dont la protection des hommes de médias. A ce sujet, le parti a réitéré sa disponibilité de veiller à la sécurité et au bien-être des journalistes. Après la présentation des vœux, le Pr Salikou Sanogo a souligné les difficultés que rencontrent les hommes de médias dans leur travail. Se référant du rapport de l’ONG, Reporters Sans Frontières, le Pr Sanogo affirme que l’année 2021 a été particulièrement difficile pour les journalistes.

En effet, l’ONG « Reporters Sans Frontières »a indiqué dans son rapport que 46 journalistes et collaborateurs ont été tués l’an passé. Aussi, le RSF a recensé à mi-décembre 2021, 488 journalistes et collaborateurs derrière les barreaux du fait de leur profession. Ce qui représente une augmentation de 20% en un an. Pour Salikou Sanogo, ce chiffre en hausse est inquiétant et requiert une prise de conscience réelle à tous les niveaux de la nécessité de mieux protéger les journalistes. Toutefois, Reporters Sans Frontières (RSF) constate une amélioration notable de baisse des exactions au Mali. Pour preuve, de la 108èmeplace en 2020 selon le classement publié en 2021, le Mali est passé à la 99èmeplace, selon le rapport.

Par ailleurs, le Pr Sanogo a invité les journalistes au respect des règles déontologiques, avant de condamner fermement les actes d’intimidation et les menaces à l’encontre des journalistes. De ce fait, le président par intérim du parti de la poignée de mains a rassuré les soldats de l’informatisation que l’URD est disposée à approfondir et à appliquer toutes les initiatives qui visent à leur protéger contre ces exactions indignes. Pour terminer, le Pr Sanogo, dit être convaincu que les hommes de médias, de par leurs plumes et leurs ondes, contribueront à assurer la libre circulation des idées, à unir les Maliens et apaiser les cœurs et les esprits durant ce processus de refondation en cours.

Oumar SANOGO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here