Rpm, Urd, Asma, Udd, Adema-Pasj et bébés : Un parti politique virtuel

11
Pr Tiemoko Sangaré (Adema- Pasj) Dr Treta (Rpm) et Soumeylou B Maiga (ASMA)

L’après Ibrahima Boubacar Keïta prend forme. Comme l’avait été l’après Alpha Oumar Konaré lors de son dernier mandant. Cela va s’en dire que le futur homme de Koulouba, dans bien entendu cinq longues années, va diriger avec forcément le soutien de leurs grandes formations.

Depuis la fin du règne de l’Adema-Pasj, tout président démocratiquement élu magnifie l’apport de ce parti politique pour son élection ou sa réélection. Ce qui va sans doute être le cas du Rpm (Rassemble pour le Mali) s’il reste toujours une entité. Alors que faire ?

SoumeylouBoubèyeMaïga trouve nécessaire de fondre l’Asma et d’autres formations dans une même formation. Car, de son point de vu, la nouvelle donne l’impose. Honni soit mal qui pense que cette idée clairement limpide et réalisable du chef du gouvernement relève de la fiction.

En tout cas, au cours du 2e congrès de l’Asma-Cfp, le 29 Décembre dernier, le président du parti,  SoumeylouBoubèyeMaïga, annonce sa volonté de marier, d’ici la fin du second mandat du président IBK, les partis Rpm, Urd, Asma, Adema et Udd. Ces forces politiques, à l’exception de l’Union pour la démocratie et le développement (Udd), proviennent de l’Adema.

«(…) Nous avons décidé de travailler pour l’ouverture et le rassemblement. Nous allons accentuer les actions que nous avons déjà commencées avec d’autres partis pour accélérer la fusion de nos formations. Je n’ai aucun complexe à dire que nous allons tout faire pour qu’avant la fin de ce  mandat (celui du président Ibrahim Boubacar Keita) l’Adema, l’Urd, le Rpm, l’Asma et l’Udd puissent constituer  un seul mouvement politique», préconise le Premier ministre dès l’ouverture du deuxième congrès de son parti. A la clôture, moult responsables de l’opposition et de la majorité étaient-ils  présents pour embrasser la reconfiguration la scène politique ?

«Pour le moment, avoue Me BaberGano, secrétaire général du Rpm, nous n’avons pas  encore réfléchit à cela  au sein de notre parti. C’est à l’initiateur de développer la proposition. C’est à partir de là que ceux qu’il a cités pourront donner leur opinion».

Le même son de cloche retentit du côté de l’Union pour la république et la démocratie (Urd) : «C’est certainement une idée que le président de l’Asma nourrit depuis un certain temps. C’est une proposition qui émane de lui et qui n’a pas été encore partagée avec nous. Il peut y avoir d’autres formats.  Je pense qu’il aura l’occasion, peut-être, d’en parler et de mieux la préciser», estime Ibrahima N’Diaye,  chef du cabinet du chef de file de l’opposition.

Les dirigeants des partis précités, l’Udd mise à part, militaient au sein de l’Adema dès 1990, sous le magistère de Moussa Traoré. Alors association, elle devient parti après la chute du général dictature. Ainsi, l’Adema porte Alpha Oumar Konaré au pouvoir. Mais, une guerre de succession le subdivise de sorte qu’aujourd’hui, il éprouve de la peine à revenir aux affaires.

Ibrahima N’Diaye, acteur de l’époque, rappelle ; «J’ai souligné que nous avons des divergences profondes, mais n’oublions pas, quand même, qu’à un moment, nous avons été ensemble. Parce que nous avons écrit l’une des plus belles pages de la démocratie, son instauration et son enracinement. Cela veut dire, qu’au-delà des divergences, il existera toujours quelque chose à sauvegarder  pour  s’entendre  sur l’essentiel. La plupart des gens qui ont participé à l’Adema «originelle», ont toujours gardé en eux le secret désir de reconstituer la grande famille».

Seulement, il regrette que d’autres partis, genre Parena et Cnid-Fyt, ne soient pas sur la liste du président de l’Asma.

Ce parti, va-t-il naître ?

Wait and see!

La Rédaction du Renard

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

11 COMMENTAIRES

  1. Je pense que ce sera une très bonne chose. Il faut se rassembler pour sauver l essentiel qui est le Mali.
    Beaucoup d erreurs ont été commises. Je pense que ces partis politiques ont eu une bonne expérience dans la vie politique du Mali et ont certainement compris de choses. Il est grand temps de se rassembler pour laisser des bons messages aux générations futures car la majorité des cadres de ces formations risquent d aller sous peu à la retraite donc il faut faire ce rassemblement.

  2. Un parti politique,ce n’est pas seulement les hommes,quelqu’ en soit leurs expériences,c’est d’abord et surtout la ligne politique à adopter pour conquérir l’électorat,ensuite conduire les affaires publiques dans la plus grande clarté.
    L’ ADEMA-PASJ créé par ALPHA OUMAR KONARE avait plusieurs tendances dont chacune a voulu que ces idées soient appliquées au sommet de L’ÉTAT dont la plus emblématique autour de Mohamed LAMINE TRAORÉ a eu très tôt des divergences de conduite des affaires avec le président nouvellement élu.
    LA CLARTÉ DANS LA LIGNE POLITIQUE FAVORISE LA STABILITÉ DE L’ÉTAT.
    Si IBK s’est retrouvé avec plusieurs premier ministres,c’est en grande partie que la ligne politique n’était pas définie préalablement.
    Les partis politiques cités ont ils la même ligne politique?
    L’ ADEMA-PASJ est,depuis longtemps,inscrit à l’international socialiste,un de ses présidents en est même devenu le président.
    L’ URD vient de s’inscrire à celui des libéraux où il était représenté par son président SOUMAILA CISSE .
    Ces partis politiques peuvent faire des alliances électorales ,mais pas se regrouper pour former un parti.
    S’ils le font,ils cherchent le pouvoir pour satisfaire leurs intérêts personnels ,pas pour L’INTÉRÊT GÉNÉRAL .
    L’ alliance électorale est basée sur des négociations sur la ligne à adopter pendant la conduite des affaires,alors que le regroupement dans un parti politique signifie que tout le monde partage la même ligne politique.
    L’ ADEMA-PASJ socialiste et l’URD libéral se réunissent pour former un parti politique,qui va abandonner sa ligne pour suivre l’autre?
    L’ URD est il réellement un parti politique sorti des entrailles de l’ ADEMA-PASJ?
    Certains membres dont le président sont venus de l’ ADEMA-PASJ veut-il dire que le parti en est aussi?
    L’ URD a été créé par les éléments qui ont suivi SOUMAILA CISSE ,mais si ce parti est un des grands partis politiques aujourd’hui c’est à cause essentiellement des regroupements avec d’autres partis politiques qui avaient aussi une histoire car implantés solidement dans certaines localités du pays.
    Ce regroupement n’a t’il pas influencé la ligne politique du parti?
    Si l’URD a sa création était socialiste,aujourd’hui il est purement libéral.
    Ce changement de ligne politique en fait un autre parti politique différent de celui créé par SOUMAILA CISSE et des camarades de l’ ADEMA-PASJ.
    CETTE MÉTAMORPHOSE FAIT DE L’URD UN PARTI POLITIQUE QUI PEUT ÊTRE REJOINT PAR D’AUTRES PARTIS POLITIQUES OU D’AUTRES PERSONNALITÉS QUI PARTAGENT SA LIGNE POLITIQUE ,MAIS PAS REJOINDRE D’AUTRES PARTIS POLITIQUES.POUR FORMER UN PARTI POLITIQUE ELECTORALISTE .
    L’ URD est devenu un parti politique iimpersonnel au même titre que l’ ADEMA-PASJ c’est à dire qui ne s’identifie à aucune personnalité.
    SOUMAILA CISSE n’a pas été le premier président ,ne sera pas aussi le dernier.
    D’AUTRES PERSONNALITÉS viendront défendre la ligne politique du parti aussi efficacement que SOUMAILA CISSE .
    C’est par ce mouvement à l’intérieur du parti qu’ il y aura succession générationnelle,pas par des singletons comme MOUSSA MARA ou MOUSSA S COULIBALY ….
    Si SOUMEYLOU BOUBEYE MAIGA veut créer un grand parti politique pour soutenir sa candidature en 2023,qu’ il le face avec des partis politiques qui partagent sa ligne politique comme le RPM et l’ADEMA PASJ .
    Ce serait plus cohérent et réalisable.
    OSER LUTTER ,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue .

    • Sangare’, SABALI!!!!!!! Les partis maliens avec des ideologies? Le proprietaire du parti peut dire qu’il est de telle ideologie ou de telle autre ideologie mais la vraie ideologie du parti sous nos cieux est de creer, preserver ou proteger une place au soleil pour la personne qui l’a cree’! C’EST LA RAISON POUR LAQUELLE IL N’ Y A JAMAIS EU UNE VRAIE ALTERNANCE A’ LA TETE DES PARTIS POLITIQUES. MOUNTAGA TALL DIRIGE LE CNID DEPUIS L’AGE DE LA PIERRE TAILLE’E. Tieble’ est le proprietaire du PARENA DEPUIS L’AGE DE LA PIERRE POLIE! MARIKO EST LE GUIDE ECLAIRE’ ET LE CHEF SUPREME DE SADI DEPUIS LA NAISSANCE DE LENINE!!! Les personnes du…. cinquieme age de l’ADEMA REFUSENT D’ALLER A’ LA RETRAITE. IBK EST UN PEU HESITANT. IL NE SAIT TOUJOURS PAS SI TRETA SERA UN BON GERANT DE LA BOUTIQUE RPM. LE BOUTIQUIER DE L’ASMA VEUT AVOIR LA PLUS GRANDE BOUTIQUE DU COIN. IL VEUT QUE TOUTES LES AUTRES BOUTIQUES VIENNENT SE RAVITAILLER CHEZ LUI!!!
      SANGARE’, SOUMAILA N’EST PAS LIBERAL. LES PRIVATISATIONS SAUVAGES QU’IL A SIGNE’ES EN TANT QUE MINISTRE DES FINANCES, ONT ETE’ IMPOSE’ES DE L’EXTERIEUR! IL VA SANS DIRE QUE CERTAINS POLITICIENS DE… “GAUCHE” DE L’ADEMA SONT DEVENUS DES MILLIARDAIRES AVEC CES PRIVATISATIONS DOUTEUSES! AVEC QUELQUES MILLIARDS MAL ACQUIS DANS LA POCHE, UN SOCIALISTE … AFRICAIN DEVIENT UN LIBERAL!!!
      SANGARE’, SABALI! KANA IMBILA KOUMA LA!!!

  3. Les maliens n’ont pas fini avec le folklore politique , comment voulez-vous donner une vision politique à ce pays si les convictions ne sont jamais assumé ?

  4. J’imagine que le couillon ne va pas financer les partis pourritiques cette année?
    Vous ne pouvez resserrer chez certains et engraisser les pourritures de g.ie ‘partis’

  5. Au Cnid, ça va un peu, mais Parena est mort il y a longtemps. Au parena, il ne reste plus que la gueule de Tieblé.

  6. Cnid, ça va un peu, mais Parents est mort il y a longtemps. Au parena, il ne reste plus que la gueule de Tieblé.

  7. Le Premier ministre Président de ASMA/CFP se propose de réussir là où le Président Ibrahim Boubacar KEITA a échoué ! On se souvient que ce dernier l’avait promis ferme au début de son premier mandat. Mais le ***” n’a pas pu tenir sa promesse. Alors le Premier ministre Président de ASMA/CFP promet de réussir là où son patron a échoué ? On verra bien!!!

    • Fati SBM est le choix d’IBK!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! C’EST POUR IBK QU’IL TRAVAILLE ET C’EST IBK QUI CHOISIRA SON SUCCESSEUR COMME ALPHA L’A FAIT!!!!!!!!!!!!!!
      J’AI TOUJOURS ECRIT QUE SBM DOIT INTEGRER LE RPM S’IL VEUT SUCCEDER A’ IBK! L’ASMA NE PEUT EN AUCUN CAS AVALER LE RPM MAIS LE PARTI DE SBM DOIT INTEGRER LE RPM POUR OUVRIR LA PORTE DE KOULOUBA A’ SON PRESIDENT! TOUT LE RESTE NE SONT QUE DES PETITS JEUX ET DES CONNERIES QUI NE MENERONT NULLE PART!
      IBK A CREE’ LE RPM. IL SAIT QUE CE PARTI EST UN GRAND CAPITAL SOCIAL POUR LUI. IL NE VA JAMAIS AIDER A’ SA DESTRUCTION POUR TENTER DE FAIRE PLAISIR A’ QUI QUE CE SOIT!!!
      ALLAH KA BE’ SON HAKILI GNOUMAN NA!!!!

      • Merci de tes propos tout d’abord les grandes partie issus de l adema doivent se réconcilié sinon de gauche à droite cela n aboutirait rien

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here